Arte Magazine n°2015-48 21 nov 2015
Arte Magazine n°2015-48 21 nov 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2015-48 de 21 nov 2015

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 3,8 Mo

  • Dans ce numéro : alerte climat.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
vers Une économie sobre en carbone Climat, pour quelques degrés de moins retrace l’histoire du Deep decarbonization pathways project (DDPP), qui réunit des scientifiques du monde entier autour de la décarbonisation de la planète. Laurence Tubiana, ambassadrice chargée des négociations sur le changement climatique à la COP21, en est à l’origine. Rencontre. Du 30 novembre au 11 décembre, Paris accueillera la 21 e conférence des parties (COP) de la conventioncadre des Nations unies sur les changements climatiques. À cette occasion, Arte se mobilise pour clarifier les enjeux de ce sommet décisif à travers une riche programmation documentaire. Programmation spéciale 4 N°48 – semaine du 21 au 27 novembre 2015 – ARTE Magazine Längengrad Filmproduktion Samedi 21 NOvembre › À +/- 5 mètres de la surface des océans à 20.50 Dimanche 22 novembre › Architecture et nature  : une union durable à 17.35 › La forêt d’émeraude, film de John Boorman, à 20.45 Du LUNDI 23 NOvembre au vENDREDI 4 décembre vERS 15.40 › Polar sea 360° – Le guide du voyageur inter-arctique Du LUNDI 23 au vENDREDI 27 NOvembre à 19.00 › Les îles du futur Mardi 24 novembre › Climat, pour quelques degrés de moins à 20.55 › Nos chers paradis à 22.40 › Méthane, rêve ou cauchemar ? à 23.35 › Agriculture biologique, cultiver l’avenir ? à 0.55 vENDREDI 27 NOvembre › Réchauffement climatique  : les trois chiffres clés (1 & 2) à 22.25 SamEDI 28 NOvembre JOURNEE SPÉCIALE MéTéO › Product (du samedi 28 novembre à 10.45 au vendredi 4 décembre à 1.45) › Ouragan (1, 2 & 3) à 10.50 › L’architecture climatique – Construire pour demain à 16.30 › Phénomènes climatiques extrêmes – Comment l’Europe y fait face ? à 17.25 › Quel temps pour demain ? – Un voyage météorologique à 20.50 Mardi 1er déCEmbre › Les apprentis sorciers du climat à 20.55 › Arctique, la conquête glaciale à 22.35 DU LUNDI 7 au vENDREDI 11 décembre à 19.00 › +/- 5 mètres Avec aussi des éditions spéciales d’ARTE Journal, ARTE Junior, le mag, 28 minutes, Le dessous des cartes, Xenius, Yourope, Metropolis…
11111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111. - 11111111111111111111111111111 arte.tv/climat Mardi 24 novembre à 20.55 Climat, pour quelques degrés de moins Lire pages 18-19 À +/- 5 mètres de la surface des océans  : le documentaire interactif. Plongez à 360 degrés dans les profondeurs marines. Les îles du futur  : le jeu interactif. pouvons-nous renoncer aux énergies fossiles ? À la fois ludique et scientifique, ce jeu fondé sur les dernières données scientifiques propose à l’internaute de gérer une île virtuelle avec l’objectif de lui faire accéder à l’indépendance énergétique. Product, série documentaire en dix épisodes, également à l’antenne, qui dévoile la face cachée de la mondialisation à travers les produits de consommation. Une infographie à base d’animations interactives pour mieux comprendre le réchauffement climatique et ses conséquences, à l’occasion de la journée spéciale météo. Quels sont les résultats attendus de la COP21, qui se tiendra en décembre à Paris, et de quelle manière y contribuez-vous ? Laurence Tubiana  : L’un des grands enjeux de la conférence est que les 195 pays participants achèvent la négociation sur un accord qui remplacera le protocole de Kyoto, signé en 1997 et qui visait la réduction des émissions de gaz à effet de serre. La COP21 n’est pas une fin en soi. Elle doit permettre d’accélérer l’action, mais aussi de faire entrer davantage les pays dans une logique de très long terme. L’objectif ultime est de maintenir le réchauffement climatique en dessous de 1,5/2 °C sur le siècle, sachant que, depuis le début de l’ère industrielle, la planète s’est déjà réchauffée de 1 °C. Mon rôle est de concevoir cette stratégie et d’étudier de quelle manière ce nouvel instrument juridique influence l’économie réelle et les comportements. Quel est l’enjeu du DDPP que vous avez mis sur pied avec l’économiste américain Jeffrey Sachs ? Pour les pays, s’engager dans une économie «décarbonée» s’avère très difficile. Avoir une vision des résultats sur le long terme peut les aider à comprendre les étapes successives nécessaires pour y parvenir et faciliter ainsi la mise en place d’actions concrètes à court terme qui s’inscrivent dans cette trajectoire. C’est un des enjeux du DDPP, qui vise aussi à À + - 5 mètres de la surface des océans, livre de Joe Bunni et Emmanuelle Grundmann, coédité par ARTE Éditions et La Martinière (sortie le 15 octobre). Irrespirable – Comment échapper à l’asphyxie, livre d’Alice Bomboy et Delphine Prunault, coédité par ARTE Éditions et Tallandier (sortie le 5 novembre). Professeur cyclope – Usine à gaz La revue de bandes dessinées et fictions, qui propose désormais des numéros thématiques en lien avec les temps forts de l’antenne, a réuni onze auteurs, qui ont planché sur les enjeux climatiques actuels. traduire dans l’économie réelle ce que signifie diviser par deux à l’échelle mondiale les émissions de CO 2 d’ici à 2050. L’énergie est concernée, mais aussi, en priorité, le transport, le bâtiment et l’agriculture. Le tout, sans nuire au développement, comme le précise le film… L’idée est de permettre à tous les êtres humains d’accéder à la satisfaction minimum de leurs besoins primaires  : logement, chauffage, nourriture, santé, éducation, etc. Il faut donc dissocier le développement économique et les émissions de CO 2. Pour cela, il faut diminuer l’utilisation d’énergies fossiles et privilégier les énergies renouvelables. Où en sont les négociations à quelques semaines de la conférence ? Elles sont bien avancées, notamment parce qu’une des conditions du succès de la COP21 est que chaque pays présente des scénarios à moyen terme pour «décarboner» son économie d’ici à 2025-2030. Les gouvernements prennent de plus en plus de mesures et les acteurs économiques comprennent que les changements sont inévitables. Ma stratégie se fonde sur l’idée de la prophétie autoréalisatrice  : si nous partageons tous la même anticipation de ce qui va advenir, nous réalisons ensemble cette anticipation puisque nous faisons tous le même pari. Une économie sobre en carbone est inévitable. Elle est finalement désirable et elle est en train de se construire. Propos recueillis par Laure Naimski Super Écolo – Il ferait n’importe quoi pour sauver le monde  : cinq fictions sonores humoristiques de Charles Trahan qui dévoilent les actions concrètes des héros du climat (pédaler pour regarder sa série préférée, élever des abeilles chez soi…). Un épisode chaque semaine sur arteradio.com 11111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111I N°48 – semaine du 21 au 27 novembre 2015 – ARTE Magazine 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :