Arte Magazine n°2015-47 14 nov 2015
Arte Magazine n°2015-47 14 nov 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2015-47 de 14 nov 2015

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 3,4 Mo

  • Dans ce numéro : occupied.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
J WEB 8 N°47 – semaine du 14 au 20 novembre 2015 – ARTE Magazine airtp CRE Persuasif 100% sans sang (ou presque) Ambiance polar sur ARTE CreATive. La webfiction Persuasif plonge dans les eaux troubles du recouvrement de dettes en suivant Nathanaël, héros discret, et redoutablement convaincant, d’une histoire mêlant argent et pouvoir. Il s’appelle Nathanaël, ne porte jamais de pistolet sur lui et ne parle qu’à bon escient. Homme de sang-froid, le héros de Persuasif se fait un devoir de recouvrer des dettes en usant de la psychologie davantage que de la violence. Dans cette websérie où la tension monte d’épisode en épisode, Nathanaël est chargé d’une délicate mission  : récupérer le pactole – pas très propre – de Franck, qui se trouve en la possesion d'un certain Clément, en l’occurrence le fils du ministre de l’Intérieur... Acteur magnétique et longiligne, Blaise Ba, alias Nathanaël, campe ce personnage tout en finesse de franc-tireur pondéré. «Je voulais créer un personnage que je trouverais moi-même sympathique», explique Harold Varango, auteur et réalisateur de la websérie. Pour lui, pas question de céder à la facilité d’un justicier porté sur la gâchette. Que l’affaire à traiter soit «du lourd à venir» (titre du premier épisode) ou qu’il faille ramener un étudiant arnaqueur à la raison, Nathanaël s’y prend toujours avec une fermeté ouatée. Parviendra-t-il à ses fins sans élever la voix ni se départir de son flegme ? La qualité du scénario tient dans cette incertitude qui fait le plaisir du spectateur. Personnages COmplexes, rythme méditatif, ton à fleurets mouchetés  : l’ambiance de la série fait davantage penser à un polar d’atmosphère qu’à un film d’action survitaminé. Harold Varango, lui, cite sl’influence des comics, ces BD américaines, finalement très cinématographiques. Pour mettre sur pied Persuasif, il a d’abord autoproduit, avec son partenaire d'alors, Jerry Sanghami- Ouensana, deux épisodes et souhaitait tourner l’ensemble de la websérie «avec des fonds de poche». Il a tout de même contacté ARTE par acquit de conscience. Bien lui en a pris puisque ses onze épisodes s’affichent désormais sur ARTE Creative. Nicolas Bole Websérie de Harold Varango (France, 2015, 11x7mn) Coproduction  : ARTE France, Actes de Piraterie, Storycircus TIVE Derrière le SELfie Clic ! Vous venez de faire un selfie avec VOTRE téléphone. Anecdotique, pensez-vous ? Erreur ! Ce geste s’inscrit dans la longue tradition de l’autoportrait photographique qui démarre au XIX e siècle. En cinq épisodes pétillants et malicieux, de cinq minutes, Me, myself(ie) and I retrace l’historique de cette pratique, considérée comme le summum de l’infatuation moderne. Réinvention du nonagénaire photomaton, analyse esthétique et psychologique de l’autoportrait…  : cette minisérie documentaire signée Stéphane Carrel, coproduite par ARTE France et Drôle de Trame, dévoile les significations de notre engouement pour le selfie, qui se prend désormais au bout d’une perche ou, pour les plus casse-cou, au sommet de bâtiments de plusieurs centaines de mètres. Enfin, pour ceux qui n’ont jamais cédé encore à cette tentation un brin narcissique, il existe même un tutoriel. creative.arte.tv
corbis saint thomas productions Le silure Avec des prises dépassant les deux mètres et les cent kilos, il dope le taux d’adrénaline des adeptes de pêche sportive en eau douce et fait les délices de la presse régionale. Originaire d’Europe centrale, le silure, dont on dénombre seize espèces différentes, a été réintroduit accidentellement au début des années 1970 en France, d’où il avait disparu depuis le quaternaire. Considéré comme le plus gros poisson carnassier du continent, très à son aise dans les eaux polluées, il pullule aujourd’hui dans nos rivières, lacs et plans d’eau. Mise sous surveillance par les scientifiques, la bestiole, à l’appétit féroce, y menace de plus en plus la biodiversité. Le silure, géant des rivières, mercredi 18 novembre à 19.00 Ils sont sur ARTE Meryl Streep En promo pour la sortie des Suffragettes, qui arrivera dans nos salles le 18 novembre, Meryl Streep, 66 ans, en a profité pour interpeller le Congrès américain sur l’inégalité des droits entre hommes et femmes et le sexisme du monde du cinéma. Sur ce dernier point, l’actrice n’a pas eu à se plaindre. En quarante ans de carrière, au cours desquels elle s’est partagée entre drames (Le choix de Sophie), biopics (La dame de fer) et comédies grand public (Le diable s’habille en Prada), elle a décroché, entre autres, trois Oscars, un Prix d’interprétation à Cannes (Un cri dans la nuit) et un Ours d’argent à Berlin (The hours). Celle qui avait rêvé jeune fille d’une carrière de cantatrice est attendue en 2016 dans Florence Foster Jenkins de Stephen Frears, où elle campera la riche héritière new-yorkaise qui, malgré son timbre de fausset, s’est piquée d’opéra et a inspiré à Xavier Giannoli sa Marguerite. Sur la route de Madison, dimanche 15 novembre à 20.45 N°47 – semaine du 14 au 20 novembre 2015 – ARTE Magazine Stan NeumannPour lui, tout est affaire de regard. Qu’il révèle avec son complice Richard Copans les plus emblématiques constructions humaines dans «Architectures» ou qu’il se penche sur l’histoire du huitième art dans «Photo», deux collections coproduites par ARTE France, Stan Neumannfait le pari de l’éveil à la beauté. Depuis Les derniers Marranes (en 1990, pour ARTE déjà, qui s’appelait encore La Sept), le réalisateur s’attelle à relever des défis «déraisonnables», comme en témoignent sa mise en images de l’inadaptable journal tenu par Victor Klemperer sous le III e Reich (La langue ne ment pas, pour ARTE toujours, Prix Scam du meilleur documentaire en 2006) et L’œil de l’astronome, sa première incursion dans l’univers fictionnel. Après Austerlitz, réalisé comme ce précédent film avec Denis Lavant, son prochain projet devrait tourner autour de l’œuvre de Walter Benjamin. Austerlitz, mardi 17 novembre à 22.35 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :