Arte Magazine n°2015-47 14 nov 2015
Arte Magazine n°2015-47 14 nov 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2015-47 de 14 nov 2015

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 3,4 Mo

  • Dans ce numéro : occupied.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
lundi 16 novembre JOURNÉE 5.00 M Concours Chopin 2005 Concert du lauréat 5.45 L E M Mystères d’archives 1944. Dans le maquis du Vercors Collection documentaire 6.40 M ARTE Reportage Magazine 7.35 7 ARTE Journal junior Programme jeunesse (2015, 6mn) Le JT matinal et quotidien pour les 10-14 ans. 7.40 L M Les nouveaux paradis Madagascar, une terre aux mille facettes Série documentaire 8.25 L 7 Xenius La pleine conscience  : un remède contre le stress ? Magazine 8.55 L M Quand Homo sapiens peupla la planète (1 & 2) Le berceau africain ; Asie, le grand voyage Série documentaire 10.45 M Cuisines des terroirs Le Yorkshire ; La Lycie Série documentaire 11.40 L M Les nouveaux paradis Costa Rica, la pure nature Série documentaire What’s Up Films 12.25 L R 7 360°-Géo Gibraltar, un bateau pour l’Afrique Reportage 13.20 7 ARTE Journal A. B. M. Mark Brownlow 13.35 M VF/V0STF CINÉMA Sur la route de Madison Film 15.50 L M E M Conquérants La fourmi de feu Série documentaire 16.35 L M Histoires d’arbres De père en fils Série documentaire 17.20 L M Xenius La pleine conscience  : un remède contre le stress ? Magazine 17.45 L 7 E Mystères d’archives 1967. La catastrophe du «Torrey Canyon» Collection documentaire de Serge Viallet (2014-2015, 10x26mn) Le 18 mars 1967, après s’être éventré au large des côtes britanniques de la Cornouaille, le pétrolier Torrey Canyon provoque la plus grande marée noire jamais vue. 18.15 L M La Corée du Sud, le pays aux multiples miracles Séoul, c’est tout un roman Série documentaire SOIRÉE 19.00 L 7 R Pacifique Sud Plongée en profondeur Série documentaire de Fiona Pitcher et Mark Brown (2009, 5x43mn) La difficile survie de la faune du Pacifique Sud, immense désert bleu aux luxuriantes oasis. 19.45 7 ARTE Journal 20.05 7 28 minutes Magazine 20.50 E 7 Silex and the city L’annonce faite à Darwin Série d’animation 20.55 L 7 M Hitchcock/Truffaut Documentaire 22.15 VF/V0STF CINÉMA Frenzy Film 0.10 L 7 la lucarne L’effet domino Documentaire 1.25 L 7 The salvation hunters Film (1925, 1h12mn, noir et blanc, muet) Un jeune sans-abri tente de protéger sa fiancée de la misère. Une interprétation naturaliste et poétique du rêve américain, signée Josef von Sternberg. 2.40 L M VF/V0STF Gomorra (6 & 7) Roulette espagnole ; Seule contre tous Série sous-titrage pour sourds E et malentendants Arta EDITI(DNS Sortie en dvd le 17 novembre 14 N°47 – semaine du 14 au 20 novembre 2015 – ARTE Magazine ÖFM/ZDF D audiovision pour aveugles et malvoyants L diffusion en haute définition disponible sur Internet durant sept jours après la diffusion 7 M vidéo à la demande M multidiffusion R rediffusion version française VF/V0STF version originale sous-titrée en français version originale V0STF sous-titrée en français Philippe Halsman/Magnum 20.55 Hitchcock/Truffaut Quand Truffaut interviewe Hitchcock, cela donne un livre qui change la face du cinéma. Retour sur une rencontre mythique, cinquante ans après. Documentaire de Kent Jones (France/États-Unis, 2015, 1h19mn) - Auteurs  : Kent Jones et Serge Toubiana Coproduction  : ARTE France, Artline Films, Cohen Media Group «Ce livre a été une révolution. C’est à partir de lui que nous nous sommes radicalisés, comme si quelqu’un nous avait libérés d’un poids.» Martin Scorsese n’est pas le seul réalisateur à se sentir redevable à François Truffaut de la publication en 1966 du Cinéma selon Hitchcock. Ce recueil d’entretiens avec le maître anglais a marqué plusieurs générations et déclenché des vocations. Il a aussi ouvert des perspectives  : le cinéma pouvait dès lors se revendiquer à la fois comme un art de masse et comme producteur d’œuvres personnelles, issues d’auteurs à part entière. Leçon magistrale À partir des archives sonores de la rencontre entre François Truffaut et Alfred Hitchcock – qui dura près d’une semaine –, Kent Jones retrace la complicité naissante entre les deux géants du septième art. Pour le réalisateur des Quatre cents coups, admiratif et clairvoyant, la «leçon» de cinéma se révèle d’autant plus fertile qu’elle est donnée par un génie humble et peu avare de détails. En restituant les enjeux de ce dialogue, le film propose une relecture contemporaine du style de l’auteur de Vertigo, à travers la psyché de ses personnages, la dilatation du temps ou l’héritage du cinéma muet. Dix réalisateurs, d’Olivier Assayas à David Fincher en passant par Wes Anderson ou Kiyoshi Kurosawa, évoquent ce qui relie leur univers à l’œuvre d’Hitchcock, disparu en 1980. Un portrait émouvant de celui qui reconnaissait, au final,/n’avoir traité qu’un seul thème  : l’homme face aux dilemmes moraux. Lire aussi pages 6-7 Sélection officielle, Cannes Classics 2015 le Festival du documentaire fichier Illustrator CS3 du logotype PRINT CMJN 00/80/100/00 En partenariat avec ton direct Pantone Matching System PMS 165 C PMS 165 U noir seul noir + soutien de bleu CMJN 60/00/00/100
ARD/Degeto Film 22.15 CINÉMA Frenzy L’avant-dernier opus du grand Hitchcock, hommage facétieux et noir au Londres des seventies. Richard Blaney, un ancien pilote de la RAF devenu alcoolique, est viré un matin de son job de barman dans un pub du marché de Covent Garden. Au même moment, un insaisissable «tueur à la cravate», qui a violé et étranglé plusieurs jeunes femmes, défraye la chronique londonienne. Quand l’ex-femme de Richard est assassinée, celui-ci devient pour la police le coupable idéal... L’appel de Londres Avant Complot de famille, son dernier opus, sir Alfred offrait avec Frenzy un adieu mi-figue mi-raisin à la ville de ses origines, berceau du suspense et des serial-killers vedettes. Il met en scène avec sa maestria coutumière un scénario plutôt sombre, dont un maniaque sexuel aux cheveux jaunes (épicier de son état, comme les parents d’Hitchcock !) est peut-être le principal héros. Mais il peuple aussi son Londres printanier et seventies, débordant de vie et de gouaille, de silhouettes comiques, dont celle du pauvre inspecteur Oxford, mangeur de saucisses persécuté par une épouse entichée de cuisine française. Sous l’œil facétieux du maître de l’angoisse, le pied de porc et la soupe de poisson prennent une allure franchement inquiétante ! MrtPC(DNEMA Sur arte.tv/hitchcock, un album photo signé Dorothy Shoes revisite avec talent et modernité des thèmes chers au réalisateur  : le caméo, les fenêtres et les rideaux, les femmes (blondes), le suspense, le trio voyeurisme-érotisme-violence, le MacGuffin... Film d’Alfred Hitchcock (Royaume-Uni, 1971, 1h51mn, VF/VOSTF) Scénario  : Anthony Shaffer - Avec  : Jon Finch (Richard Blaney), Barry Foster (Robert Rusk), Barbara Leigh-Hunt (Brenda Blaney), Anna Massey (Babs Milligan), Alec McCowen (l’inspecteur Oxford) - Image  : Gilbert Taylor - Montage  : John Jympson - Musique  : Ron Goodwin - Production  : Universal Pictures - (R. du 29/4/2010) Piotr Rosolowski/zero one film/Otter Films 0.10 La lucarne L’effet domino Portrait de l’Abkhazie, petite province séparatiste de Géorgie, à travers le quotidien d’un couple formé par une chanteuse lyrique russe et le ministre des Sports. Au début des années 1990, l’Abkhazie déclarait son indépendance après une guerre civile sanglante contre la Géorgie. Vingt-trois ans plus tard, la petite république d’à peine 250 000 âmes n’est toujours pas reconnue par la communauté internationale. Pire, elle semble condamnée à vivre sous perfusion de son voisin et allié russe. Seuls un douteux mousseux local – que l’on mélange avec du soda – et l’organisation des championnats du monde de dominos semblent faire la fierté de l’Abkhazie. C’est dans l’ombre de cet État fantoche que Natacha et Rafael ont décidé de s’aimer. Lui est ministre des Sports et défend l’idée d’un nationalisme abkhaze conquérant. Elle, chanteuse lyrique russe, a abandonné sa carrière et sa fille en Russie pour vivre son nouvel amour. Un choix difficile à assumer. Amour versus nationalisme Montrer la vie d’un territoire à travers le quotidien d’un couple influent, le tout sans commentaire  : cet angle original permet de découvrir une Abkhazie économiquement atone, où les coupures d’électricité rythment les journées. «On va nous écraser, pas par une guerre mais par cette paix», se lamente Rafael, dont l’idéologie nationaliste nuit à sa relation avec/Natacha  : «Il serait plus facile pour moi de vivre avec une Abkhaze», estime-t-il. Un documentaire instructif et intimiste. Lire aussi pages 6-7 le Festival du documentaire fichier Illustrator CS3 du logotype PRINT CMJN 00/80/100/00 En partenariat avec ton direct Pantone Matching System PMS 165 C PMS 165 U noir seul Documentaire d’Elwira Niewiera et Piotr Rosolowski noir + soutien de bleu CMJN 60/00/00/100 (Allemagne, 2014, 1h16mn) - Coproduction  : ARTE/RBB, Otter Films, zero one film N°47 – semaine du 14 au 20 novembre 2015 – ARTE Magazine novembre lundi 15 16



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :