Arte Magazine n°2015-40 26 sep 2015
Arte Magazine n°2015-40 26 sep 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2015-40 de 26 sep 2015

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,9 Mo

  • Dans ce numéro : démons.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
vendredi 2 octobre JOURNÉE 5.05 L R London calling Mode et design dans le rock ; Imprésarios  : les faiseurs de stars Série documentaire 6.55 L E M Karambolage Magazine 7.05 M FutureMag Magazine 7.35 7 ARTE Journal Junior 7.45 L M Amour, le fleuve interdit Les sources sacrées Série documentaire 8.30 L Xenius En avoir gros sur le cœur  : un danger pour la santé ? Magazine Multidiffusion le 2 octobre à 17.20 8.55 L M Le Rhin Visages d’un fleuve Documentaire 10.30 L E M Les hyènes de Harar Documentaire 11.10 7 E R Les aventures culinaires de Sarah Wiener La crème de la crème Série documentaire 11.40 L M Douces France(s) En Corse Série documentaire 12.25 L 7 R 360°-Géo Venezuela, la vieille dame et la mer Reportage 13.20 7 ARTE Journal 13.35 L E M CINÉMA Tchao Pantin Film de Claude Berri (1983, 1h30mn) Un pompiste alcoolique et torturé se prend Pathé Rennd’amitié pour un petit dealer. Coluche dans son plus beau rôle. 15.10 7 E Humanima L’aventurier de la faune Série documentaire 15.40 L 7 R Les îles Féroé et les baleines Documentaire 16.25 L M E M Les chars des pharaons Une révolution du Nouvel Empire Documentaire 17.20 L M Xenius En avoir gros sur le cœur  : un danger pour la santé ? Magazine 17.45 7 E R Enquête d’ailleurs Inde  : le bain de l’immortalité Série documentaire 18.15 L M Le silence des oiseaux La disparition des habitats Documentaire Songbirds sos SOIRÉE 19.00 L 7 R La France sauvage La Bourgogne, les secrets du bocage Série documentaire 19.45 7 ARTE Journal 20.05 7 28 minutes Magazine 20.45 L 7 E Objectivement Bataille matinale Série d’animation 20.50 L 7 Fiction Banklady Téléfilm (VF) 22.45 L 7 E FICTION Démons Téléfilm 0.30 L 7 Court-Circuit n°764 Spécial coups de folie Magazine du court métrage (2015, 52mn) Au sommaire  : Who’s in the fridge ? (A love story) ; Jeu de l’inconscient ; les débuts du réalisateur Xavier Diskeuve ; À travers l’aubépine ; Vendredi noir. 1.10 L 7 R Grands prématurés La vie à quel prix ? Documentaire 2.00 L 7 R Ma famille amérindienne Documentaire 2.55 L M Tracks Magazine 3.40 L M Et Schiaparelli créa la mode Documentaire 4.10 7 Best of ARTE Journal 24 N°40 – semaine du 26 septembre au 2 octobre 2015 – ARTE Magazine E D sous-titrage pour sourds et malentendants audiovision pour aveugles et malvoyants L diffusion en haute définition disponible sur Internet durant sept jours après la diffusion 7 M vidéo à la demande M multidiffusion R rediffusion VF/V0STF version française version originale sous-titrée en français V0STF version originale sous-titrée en français Studiocanal 20.50 Fiction Banklady L’histoire vraie de la première femme qui braqua des banques en Allemagne dans les années 1960. Ou comment une ouvrière discrète sut se forger un destin hors du commun. Jour après jour, Gisela Werler s’use la santé au travail dans une usine hambourgeoise de papiers peints. Esseulée, la trentaine, elle rêve de ressembler à sa chef Fanny, élégante et sûre d’elle. Par le biais de son admirateur Uwe, elle rencontre Peter, alias HermannWittdorf, un bon vivant un peu louche. Gisela découvre que les deux hommes braquent des banques. Quand Uwe ne peut plus faire face, elle propose immédiatement de le remplacer. Malgré sa peur initiale, elle mène à bien la première opération qui lui est confiée. La «Banklady» est née. Ce profil inédit de gangster en jupons décontenance la police. Le jeune et ambitieux commissaire Fischer se voit confier l’enquête. À regarder «en mangeant du pop corn» La véritable Gisela Werler (1934-2003) a attaqué dixneuf banques entre 1965 et 1967. Arrêtée avec HermannWittdorf en 1968, elle a été condamnée à près de dix ans de détention et se maria en prison avec son complice. La popularité de la Banklady est telle que de multiples documentaires et un film d’animation lui ont été consacrés, alors que le dossier de son procès et les objets liés aux hold-up sont conservés dans un musée du Schleswig- Holstein. La productrice de ce téléfilm a expliqué ne pas vouloir proposer un énième documentaire sur la braqueuse mais «un vrai film d’amour et d’action qui se regarde en mangeant du pop-corn». Téléfilm de Christian Alvart (Allemagne, 2013, 1h52mn, VF) Scénario  : Christoph Silber, Kai Hafemeister – Avec  : Nadeshda Brennicke (Gisela Werler), Charly Hübner (HermannWittdorf/Peter), Andreas Schmidt (Uwe), Ken Duken (le commissaire Fischer) – Image  : Ngo The Chau – Montage  : Sebastian Bonde, PhilippStahl, Christian Alvart – Musique  : Steffen Kahles, Christoph Blaser, Michl Britsch – Coproduction  : ARTE, Syrreal Entertainment GmbH, StudioCanal, NDR, ARD Degeto
22.45 FICTION Démons Le cruel ballet de deux couples qui se déchirent  : une œuvre vénéneuse, avec une Marina Foïs et un Romain Duris plus destructeurs et plus séduisants que jamais. Dans un vieux château, à l’orée d’une forêt. Frank vient de perdre sa mère et se retrouve dernier héritier d’une lignée d’aristocrates italiens. Avec Katarina, sa compagne avec qui il vit depuis des années, les rapports s’avèrent à la fois conflictuels et romantiques  : le couple s’aime mais ne se supporte plus. Reproches à demi-mot, piques cruelles et provocations permanentes rythment leur quotidien. Un jour, ils reçoivent la visite de voisins, Jenna et Tomas, un jeune couple issu du milieu prolétaire qui vient d’avoir un enfant et d’acheter les dépendances du domaine. Au contact des expérimentés Frank et Katarina, plus retors et plus désespérés que jamais, les novices de l’amour vont prendre conscience de leurs propres failles  : la scène de ménage devient double, chaque couple se déchirant et prenant l’autre à témoin. Perversion raffinée En adaptant simultanément pour l’écran et la scène la pièce désespérée de Lars Norén, Marcial Di Fonzo Bo orchestre un troublant jeu de massacre sentimental, où chaque protagoniste devient tour à tour le chasseur et la proie. Mais c’est l’amour qui sort meurtri à chaque instant, tant on le montre (et on le moque) comme un inlassable pourvoyeur de fauxsemblants et de désillusions. Dans des rôles à la noire séduction, Marina Foïs et Romain Duris composent un couple manipulateur et revenu de tout, dont la perversité n’a d’égale que le raffinement. Ces aristos du désenchantement trouvent en leurs voisins des alter ego plus pauvres et plus jeunes, déjà pris au piège d’un quotidien étouffant. Rapport de classes et rancœurs cinglantes  : une vision acide de la conjugalité, portée par une mise en scène subtile alternant onirisme et sobriété élégante. Lire aussi pages 4-5 Téléfilm de Marcial Di Fonzo Bo, d’après la pièce éponyme de Lars Norén (France, 2014, 1h27mn) – Adaptation et dialogues  : Marcial Di Fonzo Bo, Louis-Charles Sirjacq – Avec  : Romain Duris (Frank), Marina Foïs (Katarina), Anaïs Demoustier (Jenna), Stefan Konarske (Tomas) – Image  : Nicolas Mesdom – Montage  : Julie Dupré – Musique  : Étienne Bonhomme, Pierre Fruchard Coproduction  : ARTE France, Les Films du Poisson, en association avec le CNC et TV5 Monde N°40 – semaine du 26 septembre au 2 octobre 2015 – ARTE Magazine octobre 25 2 vendredi



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :