Arte Magazine n°2015-40 26 sep 2015
Arte Magazine n°2015-40 26 sep 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2015-40 de 26 sep 2015

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,9 Mo

  • Dans ce numéro : démons.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
mardi 29 septembre JOURNÉE 5.00 M Khatia Buniatishvili joue le «Concerto pour piano n°2» de Rachmaninov 5.45 E M Humanima Cinéaste des profondeurs 6.10 L E M Enquête d’ailleurs Rome, les premiers chrétiens 6.40 L M Vox pop La déforestation en Roumanie Magazine 7.05 L M Yourope La guerre des jeunes talents 7.35 7 7 ARTE Journal Junior Programme jeunesse 7.40 L E M Planète corps (2) Sous la peau Série documentaire 8.30 L 7 Xenius À quoi ressemblera le béton de demain ? Magazine Multidiffusion le 29 septembre à 17.20 8.55 M Mousson Documentaire 10.20 L M Klaus Altmannalias Barbie La seconde vie du «boucher de Lyon» Documentaire 11.10 7 E R Les aventures culinaires de Sarah Wiener La mascotte des Ardennes Série documentaire 11.40 L M Douces France(s) En Pays de la Loire Série documentaire 12.25 7 R 360°-Géo Les crabes attaquent Reportage 13.20 7 ARTE Journal 13.35 L M E M CINÉMA Mademoiselle Chambon Film de Stéphane Brizé (2009, 1h41mn) Jean, maçon, mari et père exemplaire, s’éprend de l’institutrice de son fils. Avec Vincent Lindon et Sandrine Kiberlain. 15.15 7 E Humanima Entraîneur sans frontières Série documentaire (2010, 8x23mn) À la rencontre de passionnés qui entretiennent une relation privilégiée avec la nature et le monde animal. 15.40 L 7 R Le long de la Muraille de Chine Les artisans de la Chine éternelle Série documentaire 16.25 L 7 R Berlin et le tunnel des espions Documentaire 17.20 L M Xenius À quoi ressemblera le béton de demain ? Magazine 17.45 7 E R Enquête d’ailleurs Roumanie  : au pays des vampires Série documentaire 18.15 L M Amour, le fleuve interdit Le dragon noir Série documentaire. SOIRÉE 19.00 L 7 R La France sauvage La Provence, le règne du soleil Série documentaire 19.45 7 ARTE Journal 20.05 7 28 minutes Magazine 20.50 L 7 E Objectivement Le fin mot de l’histoire Série d’animation (2015, 39x2mn) En l’absence de leur propriétaire, des objets du quotidien s’animent et dialoguent. 20.55 L 7 E THEMA Terres nucléaires Une histoire du plutonium Documentaire 22.30 L 7 HISTOIRE Les dossiers secrets du Vatican (1 & 2) Documentaire Multidiffusion le 1er octobre à 8.55 0.15 L 7 Des milliards dans le désert L’aide européenne en Palestine Documentaire 1.15 L 7 M E R Fabrique d’un État Documentaire 2.35 L M V0STF Tanta agua Film 4.15 L M Yourope La guerre des jeunes talents 18 N°40 – semaine du 26 septembre au 2 octobre 2015 – ARTE Magazine E D sous-titrage pour sourds et malentendants audiovision pour aveugles et malvoyants L diffusion en haute définition disponible sur Internet durant sept jours après la diffusion 7 M vidéo à la demande M multidiffusion R rediffusion VF/V0STF version française version originale sous-titrée en français V0STF version originale sous-titrée en français Kami Productions 20.55 THEMA Terres nucléaires Une histoire du plutonium À travers trois lieux dominés par des sites nucléaires, Hanford aux États-Unis, La Hague en France et Rokkasho au Japon, une histoire édifiante du plutonium et de ses usages, à la croisée d’intérêts économiques et militaires. Soirée présentée par Thomas Kausch Tout commence à l’université de Berkeley en 1940, quand GlennSeaborg découvre le plutonium, matière artificielle issue de l’uranium à la «toxicité diabolique», dont le corollaire, la mise au point de la bombe atomique, va entraîner, au-delà de l’horreur, une folle surenchère pour le produire. Une spirale infernale à la croisée d’intérêts industriels, stratégiques et militaires. Alors que l’homme s’enorgueillit hâtivement de pouvoir maîtriser la matière, trois sites, Hanford, La Hague et
Rokkasho, présentant des similitudes – paysage désolé de landes et de rochers, environnement austère et climat dur pour l’homme –, témoignent aujourd’hui du désastre. Impasse Pionnier, Hanford, désormais fermé, est condamné à des travaux de décontamination sans fin – qu’Areva assure en partie – et draine son lot de cancers, de malformations, le long d’une route surnommée «le kilomètre de la mort». L’usine de de La Hague retraite les déchets nucléaires du monde entier, stockant pour des millénaires des tonnes de plutonium incontrôlable dont plus personne ne veut. Quant au site de Rokkasho, qui ne fonctionne toujours pas dans un Japon ébranlé par Fukushima, il incarne à lui seul l’impasse actuelle de l’industrie nucléaire. Dans cet état des lieux alarmant, nourri de témoignages d’experts et de victimes, Kenichi Watanabe (Le monde après Fukushima) révèle les enjeux et les choix géopolitiques qui ont conduit à cette situation ubuesque  : lobbying virulent du complexe militaro-industriel, dissuasion et indépendance nationale chère à de Gaulle, illusion de progrès et de compétitivité, et conversion, initiée par la France, du nucléaire militaire au nucléaire civil, à la suite de la crise pétrolière en 1973. Soit une série d’échecs technologiques et politiques, masquée par un mur de silence, contre lequel les trop rares voix résistantes peinent à se faire entendre. Lire aussi page 7 Documentaire de Kenichi Watanabe (France, 2015, 1h30mn) Coproduction  : ARTE France, Seconde Vague Productions, Kami Productions jurgen rehberg 22.30 histoire Les dossiers secrets du Vatican (1 & 2) Dans la confrontation planétaire entre capitalisme et communisme, le Saint-Siège a joué un rôle majeur et souvent méconnu. Épisode 1 En 1978, l’élection du pape Jean-Paul II a des conséquences de taille, tant sur le plan religieux que géopolitique. Clairvoyant, charismatique et farouchement hostile au communisme, Karol Józef Wojtyła représente un allié précieux pour le camp occidental. L’Église est alors l’un des plus efficaces réseaux de renseignement au monde. La Stasi et le KGB ne sont pas en reste  : à l’apogée de la guerre froide, les services secrets communistes envoient des espions, ordonnés prêtres, infiltrer le Saint-Siège... À travers le témoignage d’historiens, de magistrats et d’anciens officiers des renseignements, complétés de divers documents qui ont récemment refait surface, on découvre un portrait frappant du nid d’espions qu’était le Vatican pendant la guerre froide. Épisode 2 Le 13 mai 1981, au milieu de la foule massée sur la place Saint Pierre, Jean-Paul II est victime d’un attentat qui a bien failli lui coûter la vie. Qui était Ali Ağca, le jeune tireur ? Quels étaient ses liens avec l’organisation d’extrême droite turque des «Loups gris» ? L’attentat contre le pape reste aujourd’hui encore une énigme  : entre désinformation et propagande, impliquant la CIA et les services secrets bulgares, difficile de confirmer les soupçons – appuyés par certaines archives – selon lesquels Moscou, et peut-être Berlin-Est via la Stasi, auraient commandité l’assassinat. Une enquête fouillée avec des images d’archive rares et des interviews passionnantes, notamment celles d’un agent des services secrets polonais infiltré au Vatican et d’un conseiller à la sécurité des États-Unis en poste à l’époque de l’attentat contre le pape. Documentaire en deux parties de Jan Peter (Allemagne, 2015, 2x52mn) N°40 – semaine du 26 septembre au 2 octobre 2015 – ARTE Magazine Vita Spiess 0.15 Des milliards dans le désert L’aide européenne en Palestine Malgré de considérables aides financières versées par l’Union européenne, la situation ne cesse d’empirer dans les territoires palestiniens. Un documentaire à charge contre la stratégie des Européens. Rares dans le monde sont les régions qui reçoivent autant d’aides financières que la Palestine. Pourtant, la situation ne cesse d’empirer dans les territoires occupés. Plus de vingt ans après les accords d’Oslo (1993), la création d’un État palestinien coexistant avec Israël n’a jamais semblé aussi illusoire alors que le bilan humain est catastrophique  : la moitié de la population palestinienne vit sous le seuil de pauvreté, le taux de chômage avoisine les 25% et les ressources en eau sont de plus en plus restreintes. Et ce malgré les milliards versés par l’Union européenne... Ce documentaire analyse la politique des donateurs, tout en s’interrogeant sur le rôle de l’UE au Moyen-Orient. En préférant donner de l’argent plutôt que d’encourager des accords politiques, les Européens ne se trompent-ils pas de stratégie ? Documentaire de Sabrina Dittus (Allemagne, 2015, 52mn) septembre 29 mardi 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :