Arte Magazine n°2015-38 12 sep 2015
Arte Magazine n°2015-38 12 sep 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2015-38 de 12 sep 2015

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : Sandrine Kiberlain bouleversante dans Mademoiselle Chambon.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
lundi 14 septembre JOURNÉE 5.10 L7 R ARTE Lounge Concert 6.15 L7 ER Détour(s) de Mob Le cap Corse Série documentaire 6.40 M ARTE Reportage Magazine 7.35 7 ARTE Journal junior 7.45 L7 M Aux portes de la mer Melbourne Série documentaire 8.30 L7 Xenius Fruits de mer... à déguster les yeux fermés ? Magazine Multidiffusion le 14 septembre à 17.20 8.55 LME7 M Le sable Enquête sur une disparition Documentaire 10.10 LME7 M Le mystère de la matière noire Documentaire 11.15 E7 R Les aventures culinaires de Sarah Wiener La force de la moutarde Série documentaire 11.40 L7 M Douces France(s) En Picardie et Nord-Pas-de-Calais Série documentaire 12.25 LR 7 360°-Géo Guadeloupe, le meilleur rhum du monde Reportage de Vincent Munie (2011, 52mn) Distillé à partir du jus de la canne à sucre, que coupaient autrefois les esclaves, le rhum guadeloupéen est le meilleur de tous. 13.20 7 ARTE Journal TF1 Films/Vera Films Labo M 13.35 LDEM CINÉMA Les diaboliques Film de Henri-Georges Clouzot (1954, 1h52mn) Un suspense habile, une brochette de monstres sacrés  : Simone Signoret, Paul Meurisse, Charles Vanel... À voir et revoir ! 15.50 7 R Chercheurs d’or du Caucase Documentaire 16.35 7 M L’énigme de la migration verticale sous-marine Documentaire 17.20 L7 M Xenius Fruits de mer... à déguster les yeux fermés ? Magazine 17.45 L7 E Enquête d’ailleurs Troie  : les tombeaux des héros Série documentaire (2015, 15X26mn) L’anthropologue et médecin légiste Philippe Charlier explore quinze nouvelles destinations à la découverte des rites et des mythes de l’humanité. 18.15 LME7 M La vie secrète des lacs Le lac Baïkal, d’eau et de glace Série documentaire SOIRÉE 19.00 L7 Amour, le fleuve interdit Aux confins de l’Extrême-Orient Série documentaire 19.45 7 ARTE Journal 20.05 7 28 minutes Magazine Frédéric STUCIN/pasco 20.50 L7 E Objectivement #old Série d’animation 20.55 LER CINÉMA Tchao Pantin Film Multidiffusion le 15 septembre à 13.35 22.25 CINÉMA Le cinéma de papa Film Multidiffusion le 18 septembre à 13.35 23.55 L7 LA LUCARNE Tableau noir Documentaire 1.55 L7 R Vampires et morts-vivants au moyen âge Documentaire 2.45 L7 ER Au nom du coach Documentaire 3.40 L7 M Metropolis Magazine culturel 12 N°38 – semaine du 12 au 18 septembre 2015 – arte Magazine E D sous-titrage pour sourds et malentendants audiovision pour aveugles et malvoyants L diffusion en haute définition disponible sur Internet durant sept jours après la diffusion 7 M vidéo à la demande M multidiffusion R rediffusion VF/V0STF version française version originale sous-titrée en français V0STF version originale sous-titrée en français c_KF_2013 19.00 Amour, le fleuve interdit Aux confins de l’Extrême-Orient Au fil des quatre saisons, cette série documentaire suit le cours de l’Amour, fleuve frontière entre la Russie et la Chine, à la nature exceptionnelle. Les régions traversées par le fleuve Amour, où la vie sauvage est très préservée, ont été longtemps méconnues, isolées, voire interdites d’accès à cause de leur situation de zones frontières entre l’ex-URSS et la Chine. Le voyage débute sur la côte sauvage de l’est de la Russie  : otaries, ours bruns, nuées d’oiseaux de mer, au moins autant de saumons en migration. Lire aussi page 7 Série documentaire (Australie, 2015, 3X43mn) - Réalisation  : Franz Hafner - Production  : Terra Mater Studios, Interspot Film, NDR Naturfilms doclights, avec la participation d’ARTE France 20.50 Objectivement #old En l’absence de leur propriétaire, des objets du quotidien s’animent et dialoguent. Cette nouvelle série explore nos travers avec humour et décalage. Que peuvent se dire nos portables, éponges, cendriers et autres radios-réveils, lorsque nous sommes absents ? En trente-neuf épisodes de deux minutes, le nouveau programme court d’ARTE nous observe à travers nos objets quotidiens. Tournée en stopmotion, la série leur prête qualités et défauts humains face aux soucis de la vie en communauté, rivalités et angoisses existentielles… Aujourd’hui  : le téléphone se moque de l’obsolescence du marque-page et de la télécommande lors d’un test de culture générale. artpcREC)TivE Sur arte.tv/objectivement et sur les réseaux sociaux, les objets de la série prennent d’assaut le monde digital ! En partenariat avec Série d’animation (France, 2015, 39x2mn) - Réalisation  : Grégoire Sivan et Mikaël Fennetaux - Scénario  : Guillaume Le Gorrec et Hadrien Cousin - Coproduction  : ARTE France, Patafilm, Atlantique Productions Pathé Renn
20.55 CINÉMA Tchao Pantin Un pompiste alcoolique et torturé se prend d’amitié pour un petit dealer. Une balade sauvage dans un Paris nocturne, le plus beau rôle de Coluche. Pompiste de nuit revenu de tout, Lambert noie sa solitude dans l’alcool, au fond d’une station-service. Il y rencontre un petit voleur de mobylette, Bensoussan, auquel il s’attache peu à peu. Entre les deux hommes s’instaure une relation presque filiale. L’assassinat du jeune homme ravive les blessures de Lambert, dont le fils est mort d’une overdose. Ancien flic, Lambert se lance à la poursuite des meurtriers. Il est aidé dans son enquête par une amie de Bensoussan, une jeune punk, Lola. Noir c’est noir Situé dans un Paris quasi spectral où l’on ne croise que des marginaux, Tchao pantin est un véritable film noir, sans doute l’un des plus sombres de son réalisateur. De l’aperçu du milieu punk (avec des images du concert du groupe Gogol I er) à l’esprit nihiliste qui plane, quelque chose du désenchantement du début des années 1980 imprègne l’image. Si le film a marqué son époque, on en retient surtout la performance inoubliable de Coluche, mais aussi la prestation de Richard Anconina en jeune paumé, qui donne au récit une touche d’humanité salvatrice. Meilleurs acteur (Coluche), second rôle masculin et espoir masculin (Richard Anconina), photographie et son, Césars 1984 Cycle Claude berri Film de Claude Berri (France, 1983, 1h30mn) - Scénario  : Alain Page, Claude Berri, d’après le roman éponyme d’Alain Page - Avec  : Coluche (Lambert), Richard Anconina (Bensoussan), Agnès Soral (Lola), Mahmoud Zemmouri (Rachid), Philippe Léotard (l’inspecteur Bauer) Image  : Bruno Nuytten - Montage  : Hervé de Luze - Musique  : Charlélie Couture - Production  : RennProductions - (R. du 10/3/2008) N°38 – semaine du 12 au 18 septembre 2015 – arte Magazine sipa 22.25 CINÉMA Le cinéma de papa Film hommage, Le cinéma de papa est un bijou d’humour juif, où un père épouse les illusions d’un fils qui se rêve en vedette de cinéma. Printemps 1946. Dans un Paris à peine libéré, un garçon juif accueille la naissance d’une petite sœur qui agrandit une famille d’artisans fourreurs, d’origine polonaise, rescapée de la Shoah. Alors que son père le pousse à réussir son certificat d’études pour reprendre l’entreprise familiale de peaux de lapin, le petit Claude se rêve en vedette de cinéma. « Yiddishe papa » Dans ce film hommage à son père, Claude Berri tisse un récit autobiographique à l’humour irrésistible. L’enfance cancre y est le brouillon fidèle d’une jeunesse où se mènent tambour battant les péripéties d’un piètre comédien. La recréation de l’univers des fourreurs du faubourg Poissonnière – à l’époque déjà en voie de disparition – est l’une des réussites de ce portrait d’un père au verbe haut et d’un fils qui resta à jamais inconsolable de la mort prématurée de son Yiddishe papa. Cycle Claude berri Film de Claude Berri (France, 1971, 1h30mn) - Scénario  : Claude Berri Avec  : Yves Robert (Henri Roger Langmann), Hénia Suchar (Betty Langmann), Claude Berri (Claude Langmannadulte), Alain Cohen (Claude Langmannenfant), Gérard Barray (Richard), Teddy Bilis (Salomon), François Billetdoux (Albert Soifran) - Image  : Jean Penzer - Montage  : Sophie Coussein - Musique  : Lino Léonardi Production  : Columbia France, RennProductions Yves Yersin 23.55 LA LUCARNE Tableau noir Une année en immersion dans l’intimité d’une école suisse de montagne, au plus près des élèves, âgés de 6 à 11 ans. C’est un toit pentu de tuiles rouges, perdu dans un vallon du Jura suisse. Une école de montagne qui voit défiler les saisons et les générations. Emmenée avec ardeur − y compris en car – par Gilbert Hirschi, maître et missionnaire aux lunettes bienveillantes, la classe unique accueille des enfants de 6 à 11 ans. Inoé, Aurélien et les autres s’y initient aux chiffres et aux lettres, à la démocratie, au jardinage ou à la natation dans une piscine voisine, petits corps raides flottants, soutenus par les plus grands. L’école est finie La caméra accompagne au plus près les élèves le temps d’une ultime année, l’école de Derrière-Pertuis étant condamnée à la fermeture. Émerveillements et conflits, peines et succès  : le film suit les uns et les autres, esquissant, comme un croquis polychrome, le portrait attachant de chacun. Entre neige et pluie d’automne, peur et joie d’apprendre, innocence libertaire et loi du plus fort, une leçon de choses de la vie, en même temps qu’un plaidoyer pour le maintien de ces écoles rurales en voie de disparition. Léopard d’or, Léopard d’argent et deux mentions spéciales, Locarno 2013 Documentaire d’Yves Yersin (Suisse, 2013, 1h57mn) - Production  : Ateliers Merlin, Radio Télévision Suisse septembre lundi 13 14



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :