Arte Magazine n°2015-37 5 sep 2015
Arte Magazine n°2015-37 5 sep 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2015-37 de 5 sep 2015

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 3,6 Mo

  • Dans ce numéro : l'homme à failles.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
mercredi 9 septembre JOURNÉE 5.00 L7 R Introducing  : Clean Bandit in concert Concert 6.00 LEM Entre Terre et ciel Hubble, un télescope dans l’espace Série documentaire 6.30 LM X:enius Comment devient-on astronaute ? Magazine 7.00 M Personne ne bouge ! Spécial rentrée Magazine 7.35 7 ARTE Journal junior Programme jeunesse 7.45 MEM La vie secrète des lacs Tonlé Sap au Cambodge Série documentaire 8.30 L7 Xenius Comment fabrique-t-on un bon couteau ? Magazine Multidiffusion le 9 septembre à 17.20 8.55 LM La propagande selon Poutine Documentaire 9.50 LM En Poutine nous croyons La Russie et son président Documentaire 10.40 EM Escapade gourmande Lausanne Série documentaire 11.10 E7 R Les aventures culinaires de Sarah Wiener La Cotinière  : la pêche miraculeuse Série documentaire 11.40 LM Douces France(s) En Provence-Alpes-Côte d’Azur Série documentaire 12.25 L7 R 360°-Géo L’homme qui murmurait à l’oreille des chimpanzés 13.20 7 ARTE Journal 13.35 LEM Cinéma Un baiser s’il vous plaît Film Pascal Chantier r 15.30 7 ER Éthiopie, entre tradition et modernité Documentaire 16.25 LMEM La magie du cosmos L’illusion du temps Série documentaire 17.20 LM Xenius Comment fabrique-t-on un bon couteau ? Magazine 17.45 L7 E Enquête d’ailleurs Les zombies d’Haïti Série documentaire (2015, 15x26mn) Philippe Charlier explore quinze nouvelles destinations à la découverte des rites et des mythes de l’humanité. 18.15 LEM La vie sur le récif L’hiver Série documentaire Olaf Bitterhoff SOIRÉE 19.00 L7 Aux portes de la mer Saint-Pétersbourg Série documentaire (2015, 5x43mn) À la découverte de cinq grandes villes portuaires, reflets du vaste monde. 19.45 7 ARTE Journal 20.05 7 28 minutes Magazine 20.45 L7 E Objectivement Au rapport ! Série d’animation (2015, 39x2mn15) Une capote étant partie en mission, le capitaine condom ordonne un adieu aux armes. 20.50 E Cinéma Une femme de ménage Film Multidiffusion le 10 septembre à 13.35 22.15 7 LE DOCUMENTAIRE CULTUREL Dieu est-il cruel ? Documentaire 23.10 L7 V0STF CINÉMA Tanta agua Film 0.50 L7 Lullaby to my father Documentaire 2.10 L7 R Hélène Grimaud et Claudio Abbado à Lucerne Concert II 20 N°37 – semaine du 5 au 11 septembre 2015 – arte Magazine Kasskara/DG r 3.40 LM Square Magazine 4.10 L7 MER Photo La nouvelle objectivité allemande Série documentaire E D sous-titrage pour sourds et malentendants audiovision pour aveugles et malvoyants L diffusion en haute définition 7 disponible sur Internet durant sept jours après la diffusion M vidéo à la demande M multidiffusion R rediffusion VF/V0STF version française version originale sous-titrée en français V0STF version originale sous-titrée en français Hirsch/pAthé Renn20.50 Cinéma Une femme de ménage Quand un quinquagénaire désabusé s’éprend d’une jeune femme simple au cœur volage, la vie s’allège un peu. Une romance originale empreinte d’une douce tristesse avec le joli duo Bacri-Dequenne. Cycle claude berri Jacques, un ingénieur du son d’une cinquantaine d’années passionné de jazz, vit seul dans son grand appartement parisien depuis que sa femme l’a quitté quelques mois auparavant. Il s’ennuie et a laissé le désordre et la saleté envahir les lieux. Jusqu’au jour où il aperçoit une petite annonce d’une femme de ménage qui recherche du travail. Il la contacte et l’embauche. L’intéressée, Laura, est une jolie jeune femme. Petit à petit, elle prend de plus en plus de place dans la vie de Jacques, au sens propre comme au figuré. Le désir et l’amour Scindé en deux parties, l’une se déroulant à Paris, l’autre sur la côte bretonne, Une femme de ménage est l’histoire d’une rencontre improbable et touchante entre un homme d’âge mûr, bougon et désabusé, soudain saisi par le démon de midi, et une jeune fille au cœur tendre toujours prête à s’enflammer, mais incapable de faire la différence entre le désir et l’amour. Claude Berri offre à deux excellents acteurs, Jean-Pierre Bacri (égal à lui-même en ours mal léché se laissant aller à la tendresse) et Émilie Dequenne (ex-Rosetta, très émouvante ici, tout en fraîcheur et candeur), cette variation amoureuse adaptée du roman éponyme de Christian Oster. Lire aussi page 7 Film de Claude Berri (France, 2002, 1h24mn) – Scénario  : Claude Berri, d’après le roman éponyme de Christian Oster – Avec  : Jean-Pierre Bacri (Jacques), Émilie Dequenne (Laura), Brigitte Catillon (Claire), Catherine Breillat (Constance) – Image  : Éric Gautier – Montage  : François Gédigier – Production  : Hirsch, TF1 Films Production, Canal+, CNC, Pathé RennProductions Ralf Ilgenfritz
22.15 LE DOCUMENTAIRE CULTUREL Dieu est-il cruel ? Les religions poussent-elles au meurtre ? À partir des représentations du sacrifice d’Isaac, une interrogation artistique sur la violence religieuse d’hier et d’aujourd’hui. Évoquant la crainte de Dieu et la soumission de ses fidèles, le mythe du sacrifice d’Isaac, où Abraham reçoit l’ordre divin de sacrifier son fils unique pour prouver l’étendue de sa foi, est un épisode fondateur des traditions juive, chrétienne et musulmane. On y découvre un Dieu cruel, poussant les hommes au meurtre mais prêt à épargner ses adorateurs. Suscitant des interprétations multiples et ambiguës, le mythe pose une question plus que jamais d’actualité  : pourquoi les hommes sont-ils prêts à tuer ou à mourir au nom de leur religion ? L’humain face au divin De Rembrandt aux œuvres contemporaines de Saskia Boddeke et Peter Greenaway (actuellement présentées au musée juif de Berlin), l’art s’est emparée à bien des reprises du mythe d’Isaac. Ce documentaire évoque les divers avatars de la violence religieuse, et donne la parole à des théologiens, artistes et représentants du christianisme, de l’islam et du judaïsme. Il y est question du divin, mais avant tout de la nature humaine. Documentaire de Grit Lederer (Allemagne, 2015, 52mn) Control Z Films/María José SeCCO 23.10 CINÉMA Tanta agua Un père divorcé passe une semaine de vacances sous la pluie avec ses deux enfants. Une chronique familiale au charme rafraîchissant. Lucía, 14 ans, part en vacances avec son père Alberto et son petit frère dans un village de vacances du nord de l’Uruguay. Pour le père divorcé, cette semaine est une rare occasion de passer du temps avec ses deux enfants, qui vivent chez leur mère. Mais avant même leur arrivée, il se met à pleuvoir. Une pluie tenace, qui ne semble pas décidée à s’arrêter. Pire  : le village s’avère à moitié désert et lugubre. Les sources thermales et la piscine, seuls éléments qui auraient pu égayer le séjour, sont fermées à cause des intempéries. Famille bancale, vacances rasantes Face à tant de mauvaises surprises, ces vacances se résument à des siestes, des jeux de société et des tête-à-tête maladroits dans un bungalow exigu. La boudeuse Lucía tente d’y échapper en esquissant un flirt timide avec un joli garçon du village... Premier long métrage d’un duo de jeunes réalisatrices, ce film au charme doux-amer traite l’ordinaire d’une famille bancale avec tendresse et dérision. Film d’Ana Guevara Pose et Leticia Jorge Romero (Uruguay/Allemagne, 2013, 1h37mn, VOSTF) Scénario  : Ana Guevara Pose, Leticia Jorge Romero Avec  : Malú Chouza (Lucía), Néstor Guzzini (Alberto), Joaquín Castiglioni (Federico), Sofía Azambuya (Madelón) – Image  : María José Secco – Montage  : Ana Guevara Pose, Leticia Jorge Romero, Yibrán Asuad – Production  : Control Z Films, Bonita Films, Topkapi Films, Komplizen Film N°37 – semaine du 5 au 11 septembre 2015 – arte Magazine 0.50 Lullaby to my father Le cinéaste Amos Gitaï reconstitue la vie de son père, architecte d’origine polonaise, qui s’installa en Palestine après la Seconde Guerre mondiale. Le cinéaste Amos Gitaï (Kadosh, Kippour) suit le parcours de Munio, son père, né en 1909 en Silésie, en Pologne, et fils d’un métayer. À l’âge de 18 ans, il part à Berlin et à Dessau pour rencontrer Walter Gropius, Kandinsky et Paul Klee, à l’institut du Bauhaus. Mais en 1933, l’école et le mouvement artistique qu’il inspire sont proscrits par les nazis, qui accusent Munio de trahison envers le peuple allemand et le jettent en prison. Libéré, il part pour la Palestine où il entame une carrière d’architecte et importe les principes européens modernistes au Moyen-Orient. Souvenirs intimes Le film est une variation voyageuse sur les rapports entre père et fils, architecture et cinéma, tissée du parcours de Munio et d’éléments autobiographiques. Le réalisateur y entrelace événements historiques et souvenirs intimes, portés par les voix de Jeanne Moreau et Hanna Schygulla. Un récit poignant et méditatif, hommage d’un cinéaste engagé à son père bâtisseur. Tsili, le nouveau film d’Amos Gitaï, sort en salles le 12 août. Documentaire d’Amos Gitaï (France/Israël/Suisse, 2010, 1h27mn) – Coproduction  : ARTE France Cinéma, Agav Films, Épicentre Films AGAV films septembre 21 9 mercredi



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :