Arte Magazine n°2015-37 5 sep 2015
Arte Magazine n°2015-37 5 sep 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2015-37 de 5 sep 2015

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 3,6 Mo

  • Dans ce numéro : l'homme à failles.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
lundi 7 septembre JOURNÉE 5.00 LM Francesco Tristano et Alice-Sara Ott en concert Concert 6.05 LEM Les superpouvoirs des animaux Les serpents Série documentaire 6.45 M ARTE Reportage Russie  : retour au kolkhoze Magazine 7.40 7 ARTE Journal Junior Jeunesse 7.45 LMEM La vie secrète des lacs Le lac Baïkal, d’eau et de glace Série documentaire'yak... Y 8.30 L7 Xenius Du nuage à la source  : le cycle de l’eau Magazine (2015, 26mn) Multidiffusion le 7 septembre à 17.20 8.55 LM Poupées russes, diamants et grosses cylindrées Documentaire 10.25 LM Douces France(s) En Alsace Série documentaire 11.15 E7 R Les aventures culinaires de Sarah Wiener Nice  : farces et attrapes Série documentaire 11.40 LM Douces France(s) En Normandie Série documentaire (2011, 10x43mn) Un superbe panorama terrestre et aérien des plus belles régions de France. ZED 12.25 L7 R 360°-Géo Thaïlande – Le dernier voyage d’un éléphant Reportage 13.20 7 ARTE Journal 13.35 M CINÉMA Le mouton enragé Film de Michel Deville (1974, 1h41mn) Un employé de banque effacé se transforme en séducteur ambitieux et connaît une ascension sociale fulgurante. Cette comédie noire, illuminée par Romy Schneider et Jane Birkin, fait revivre le Paris des années 1970. 15.30 L 7 E R Quand la Chine verte s’éveille Documentaire 16.25 LMEM Yéti, y es-tu ? Documentaire 17.20 LM Xenius Du nuage à la source  : le cycle de l’eau Magazine (2015, 26mn) 17.45 L7 E Enquête d’ailleurs Étrusques, le peuple mystérieux Série documentaire (2015, 15x26mn) L’anthropologue et médecin légiste Philippe Charlier explore quinze nouvelles destinations à la découverte des rites et des mythes de l’humanité. 18.15 LM Le berceau des baleines Documentaire Sea Dog TV Inter. 4441F- SOIRÉE 19.00 L7 Aux portes de la mer Melbourne Série documentaire 19.45 7 ARTE Journal 20.05 7 28 minutes Magazine 20.50 L7 E Objectivement Ainsi va la vie Série d’animation 20.55 LE CINÉMA La traversée de Paris Film Multidiffusion le 8 septembre à 13.35 22.15 L7 VF/V0STF CINÉMA Nashville lady Film Multidiffusion le 10 septembre à 1.30 0.15 L7 LA lucarne Fifi hurle de joie Documentaire 1.55 LMDE M Camille Claudel 1915 Film 3.25 LM Metropolis Magazine culturel 4.10 L7 R Ema dans l’escalier Gerhard Richter 1966 Documentaire M vidéo à la demande M multidiffusion R rediffusion VF/V0STF 16 N°37 – semaine du 5 au 11 septembre 2015 – arte Magazine ARP Sélection E D sous-titrage pour sourds et malentendants audiovision pour aveugles et malvoyants L diffusion en haute définition 7 disponible sur Internet durant sept jours après la diffusion version française version originale sous-titrée en français V0STF version originale sous-titrée en français Johannes Kaltenhauser 19.00 Aux portes de la mer Melbourne À la découverte de cinq grandes villes portuaires, reflets du vaste monde. Melbourne, dans le sud-est de l’Australie, a plusieurs fois été élue «ville la plus agréable à vivre au monde». Avec ses 4,4 millions d’habitants, la métropole fourmille de jeunes créatifs qui façonnent son atmosphère unique  : décontractée, cosmopolite et tournée vers l’avenir. Cette ville, où les demeures victoriennes côtoient les gratte-ciel, est devenue l’une des capitales mondiales du street art, représenté ici par le graffeur Mike Makatron. Série documentaire (Allemagne, 2015, 5x43mn) – Réalisation  : Christian Stiefenhofer 20.05 28 minutes Pour la rentrée, le magazine quotidien d’actualité 100% bimédia présenté par Élisabeth Quin fait le plein de nouveautés. Nouvelle formule et nouveau décor pour 28 minutes. Toujours composée de l’entretien d’Élisabeth Quin avec un invité et d’un débat en lien avec l’actualité, l’émission accueille de nouveaux collaborateurs  : le journaliste Arnaud Leparmentier (Le Monde) rejoint l’équipe d’éditorialistes qui participent alternativement au débat, et Xavier Mauduit (Personne ne bouge !) livre une chronique sur l’histoire du lundi au jeudi. Magazine présenté par Élisabeth Quin (France, 2015, 43mn) Coproduction  : ARTE France, ALP 20.50 Objectivement Ainsi va la vie Les objets du quotidien s’animent et dialoguent. Une série drôle et décalée sur nos travers. Que peuvent se dire nos portables, éponges, cendriers et autres radios-réveils lorsque nous sommes absents ? Aujourd’hui  : un vieux téléphone est mis dans le saladier des objets obsolètes, qui l’accueillent en chanson. ArtPCRE QOTIVE Série d’animation (France, 2015, 39x2mn) – Réalisation  : Grégoire Sivan et Mikaël Fennetaux – Scénario  : Guillaume Le Gorrec et Hadrien Cousin – Coproduction  : ARTE France, Patafilm, Atlantique Productions Gaumont
20.55 CINÉMA La traversée de Paris Servi par des répliques célèbres et un casting royal Bourvil-Gabin-de Funès, ce film culte sur l’Occupation est un chef-d’œuvre d’humour noir. En 1943, durant l’Occupation, à Paris, Marcel Martin, un chauffeur de taxi au chômage (pour cause de pénurie d’essence) survit grâce au marché noir. Une nuit, son acolyte habituel s’étant fait arrêter, il propose à un inconnu rencontré dans un café, Grandgil, de l’accompagner pour transporter quatre valises contenant un cochon entier débité. Ils entament une traversée de Paris à pied, à leurs risques et périls. «Salauds de pauvres ! » Cette peinture grinçante de l’Occupation et de la débrouille en temps de guerre offre à Gabin et à Bourvil (et à de Funès dans son premier grand rôle) une succession de répliques savoureuses, qu’ils déclament avec jubilation. «Salauds de pauvres ! », hurle Gabin dans un bistrot minable, à l’adresse des Français qui profitent de l’Occupation pour s’enrichir. «Des loups à Paris, tu te fous de moi ? », hasarde un Bourvil rongé par l’inquiétude, au seuil de leur périlleuse odyssée. Le film, qui présente sous un humour ravageur l’une des faces les plus ignominieuses de cette période troublée, sera le dernier grand succès de Claude Autant-Lara. Meilleur acteur (Bourvil), Mostra de Venise 1956 Film de Claude Autant-Lara (France/Italie, 1956, 1h20mn, noir et blanc) – Scénario  : Jean Aurenche et Pierre Bost, d’après la nouvelle éponyme de Marcel Aymé – Avec  : Jean Gabin (Grandgil), Bourvil (Marcel Martin), Jeannette Batti (Mariette Martin), Louis de Funès (Jambier) – Image  : Jacques Natteau Musique  : René Cloërec – Montage  : Madeleine Gug Production  : Continental Produzione, Franco London Films Universal City Studios 22.15 CINÉMA Nashville lady Le destin mouvementé de la chanteuse de country américaine Loretta Lynn, magistralement incarnée par Sissy Spacek. Née en 1932 dans une famille pauvre et nombreuse du Kentucky, Loretta aime très tôt entonner les chansons qu’elle entend à la radio. Tombée amoureuse à 13 ans d’un collègue de son père, Doolittle Lynn, elle se marie avant sa majorité. Son époux ne se contente pas de lui faire des enfants – à 20 ans, elle en a déjà quatre ! Il reconnaît aussi son talent de chanteuse, lui offre une guitare et l’encourage à se produire. Ses premiers succès à la radio l’amènent à Nashville, Tennessee, capitale de la musique country. Le Britannique Michael Apted adapte avec entrain et humour l’autobiographie de Loretta Lynn, formidablement incarnée par Sissy Spacek, qui interprète elle-même toutes les chansons du film et fut couronnée pour le rôle d’un Oscar et d’un Golden Globe. Oscar et Golden Globe 1981 de la meilleure actrice (Sissy Spacek) – Golden Globe 1981 du meilleur film musical (Coal miner’s daughter) Film de Michael Apted (États-Unis, 1980, 1h59mn, VF/VOSTF) – Scénario  : Tom Rickman, d’après l’autobiographie de Loretta Lynn– Avec  : Sissy Spacek (Loretta Lynn), Tommy Lee Jones (Doolittle Lynn), William Sanderson (Lee Dollarhide), Beverly D’Angelo (Patsy Cline) – Image  : Ralf D. Bode – Montage  : Arthur Schmidt – Musique  : Owen Bradley – Production  : Universal Pictures N°37 – semaine du 5 au 11 septembre 2015 – arte Magazine 0.15 la lucarne Fifi hurle de joie Rencontre intense avec un vieux maître insoumis de la peinture iranienne. En pleine gloire dans les années 1970, il se retire du monde non sans avoir détruit ses œuvres et laissé le mystère intact sur les causes de son insoumission. Depuis, le peintre iranien Bahman Mohassess est devenu le sujet de légendes persistantes, personne ne sachant réellement où il se trouve. Lorsque la jeune réalisatrice Mitra Fara-hani parvient à le débusquer dans un hôtel romain, elle rencontre un homme reclus mais dont la personnalité s’avère à la fois sombre et flamboyante. Le maître accepte d’être filmé dans son quotidien et joue de sa misanthropie pour raconter sa vie passée et le monde tel qu’il le voit. Toujours révolté, caustique, Bahman Mohassess est le héraut d’une vision de l’art désacralisée et provocatrice. L’inspiration ne viendra pas Peu à peu, la complicité grandissante qui se joue entre l’artiste et Mitra Farahani va au-delà du simple entretien documentaire  : le film s’approche au plus près du mystère de la création et de son corollaire, le pouvoir de destruction. Devant son œil taquin, le vieux lion semble revenir à la vie. Mais l’instant décisif qu’elle espère capter, celui de l’inspiration, de la naissance de l’art, ne viendra pas. Ce qu’elle enregistre alors, presque par accident, est tout aussi crucial... Prix scam, Cinéma du Réel 2013 Lire aussi page 9 Documentaire de Mitra Farahani (États-Unis/France, 2013, 1h36mn) – Production  : Butimar septembre lundi 17 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :