Arte Magazine n°2015-36 29 aoû 2015
Arte Magazine n°2015-36 29 aoû 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2015-36 de 29 aoû 2015

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : l'avis des objets.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
mercredi 2 septembre JOURNÉE 5.00 LEM Récital Max Emanuel Cencic Concert 5.45 EM Escapade gourmande Patagonie Série documentaire 6.10 LEM Les superpouvoirs des animaux Les dauphins ; Les chauves-souris ; Les oiseaux de proie Série documentaire 7.40 LM Un kilomètre à pied... Le sentier côtier de Cornouailles Série documentaire 8.25 L7 Xenius Le chemin de fer  : moyen de transport d’avenir ou dépassé ? Magazine Multidiffusion le 2 septembre à 17.20 8.50 LEM Mémoires de volcans Documentaire 10.15 LMEM Yéti, y es-tu ? Documentaire 11.10 LEM Les superpouvoirs des animaux Les éléphants Série documentaire 11.40 EM Au cŒur du monde arctique La taïga Série documentaire 12.25 L7 R 360°-Géo Bolivie, la route de la mort Reportage 13.20 7 ARTE Journal 13.35 M VF/V0STF CINÉMA Le cri de la liberté Film de Richard Attenborough (1987, 2h31mn) L’assassinat du pacifiste noir SteveBiko par le Honorarfrei nur diese für - SendungnnungZDF bei NendFrank u Connor, Mir. régime sud-africain, en 1977, avec Denzel Washington. 16.35 LEM La vie sur le récif L’hiver Série documentaire 17.20 LM Xenius Le chemin de fer  : moyen de transport d’avenir ou dépassé ? Magazine (2015, 26mn) Ces dernières années, la multiplication des échanges et l’intensification du transport en Europe ont redonné au rail ses lettres de noblesse. 17.50 L7 E Enquête d’ailleurs Japon, les samouraïs Série documentaire (2015, 15x26mn) Philippe Charlier nous emmène au Moyen Âge japonais, sur les traces des samouraïs. 18.15 M Le monde mystérieux des serpents Documentaire  : 1 SOIRÉE 19.00 7 ME La vie secrète des lacs Le lac Nasser – L’eau au cœur du désert Série documentaire (2015, 5x43mn) Le lac Nasser, qui fait office de barrage, contrôle depuis quarante ans le Nil. 19.45 7 ARTE Journal 20.05 7 28 minutes Magazine 20.45 LE 7 Objectivement L’indic Série d’animation 20.50 LER CINÉMA Un baiser s’il vous plaît Film Multidiffusion le 3 septembre à 13.35 22.30 L7 LE DOCUMENTAIRE CULTUREL Only New Orleans Une ville sauvée par la musique Documentaire 0.00 L7 V0STF CINÉMA Meteora Film 1.20 LMEM Nés en 68 (1 & 2) Téléfilm 20 N°36 – semaine du 29 août au 4 septembre 2015 – ARTE Magazine Carole Bethuel E D sous-titrage pour sourds et malentendants audiovision pour aveugles et malvoyants L diffusion en haute définition disponible sur Internet durant sept jours après la diffusion 7 M vidéo à la demande M multidiffusion R rediffusion VF/V0STF version française version originale sous-titrée en français V0STF version originale sous-titrée en français Pascal Chantier 20.50 CINÉMA Un baiser s’il vous plaît Entre burlesque et mélancolie, un savoureux marivaudage avec Virginie Ledoyen et Julie Gayet. De passage à Nantes, Émilie croise Gabriel. Le charme opère entre les jeunes gens mais Émilie refuse de se laisser embrasser. Déjà en couple, elle ne croit pas qu’un baiser soit anodin, à cause d’une histoire arrivée à l’une de ses amies. Judith, sa copine, filait le parfait amour avec Claudio, tout en étant très amie avec Nicolas. Célibataire, celui-ci souffrait de manque d’affection. Les deux amis ont donc décidé de coucher ensemble pour apaiser les tourments de Nicolas... Ciel mon ami Coincés dans un appartement pastel lisse comme une page de catalogue déco, Judith et Nicolas se laissent délicieusement déborder par leurs pulsions. De film en film, Emmanuel Mouret affiche ses influences (Rohmer, Keaton, Woody Allen mais aussi Pierre Richard) tout en cultivant un ton personnel. Dans Un baiser s’il vous plaît, son quatrième film, il met en scène le désir dans un univers policé et fairplay, où l’on poursuit l’utopie de prendre son plaisir sans blesser personne. Lire aussi page 11 artp EDITIONS Disponible en DVD chez ARTE Éditions Film d’Emmanuel Mouret (France, 2007, 1h36mn) - Scénario  : Emmanuel Mouret - Avec  : Emmanuel Mouret (Nicolas), Julie Gayet (Émilie), Virginie Ledoyen (Judith), Michaël Cohen (Gabriel), Stefano Accorsi (Claudio), Frédérique Bel (Câline) Image  : Laurent Desmet - Montage  : Martial Salomon Coproduction  : ARTE France Cinéma, Moby Dick Films (R. du 30/11/2010)
Kick Film GmbH/Roland Wagner 22.30 LE DOCUMENTAIRE CULTUREL Only New Orleans Une ville sauvée par la musique Le 29 août prochain, il y aura dix ans que La Nouvelle-Orléans a été dévastée par l’ouragan Katrina. Ce film revient sur ce drame et sur la renaissance qu’a connue la ville ensuite. Katrina est la plus importante catastrophe naturelle de l’histoire récente des États-Unis. Elle a coûté la vie à plus de 180 000 personnes et causé des dégâts évalués à 150 milliards de dollars. Lors du drame, plus de 80% du territoire de La Nouvelle- Orléans ont été inondés  : les digues censées retenir l’eau présentaient de scandaleuses malfaçons. Pour beaucoup sans fondations, les petites maisons posées sur des madriers ont été balayées comme des fétus de paille. Les témoignages de ceux qui ont survécu, accrochés sur des toits, sont glaçants. Ils ont vu leurs proches se noyer, les cadavres flotter autour d’eux. Deux jours avant la catastrophe, le maire avait exhorté les habitants à fuir. Mais la population pauvre – en majorité noire – ne possédait ni voitures ni possibilités d’hébergement ailleurs, alors que les Blancs plus aisés ont pu se mettre à l’abri. Tant au niveau local que fédéral, les autorités politiques démocrates et républicaines ont largement prouvé leur incurie. Dix ans après... La ville a retrouvé son dynamisme. Mais la structure de la population change et la gentrification guette les quartiers noirs pauvres. Malgré tout, la musique reste dans l’ADN de La Nouvelle-Orléans  : au plus fort de l’inondation, d’aucuns se demandaient si tel musicien ou chanteur était sain et sauf ! De très nombreux clubs fêtent à nouveau tous les styles  : jazz, R&B, rock’n’roll, soul, funk, reggae et rap. Katrina a inspiré nombre de compositions évoquant aussi bien des drames personnels qu’un esprit de révolte collective face à l’incompétence des décideurs politiques. Les musiciens Allen Toussaint, Irma Thomas, James Andrews, Ivan Neville, Davis Rogan, Jon Cleary, Big Freedia parlent avec émotion à la fois de la tradition et de ce qui a changé avec Katrina. Quant à l’étoile montante de la scène Travis «Trumpet Black» Hill (mort à 28 ans en tournée au Japon avant la fin du tournage), il a eu droit au traditionnel cortège de funérailles en musique, avec danses et moulinets de parapluies noirs. Documentaire de Vassili Silovic (Allemagne, 2015, 1h30mn) N°36 – semaine du 29 août au 4 septembre 2015 – ARTE Magazine Essential Filmproduktion/Spiros Stathoulopoulos e 0.00 CINÉMA Meteora Dans le cadre saisissant des monastères des Météores, un moine et une nonne s’éprennent l’un de l’autre. Un conte charnel et onirique, signé du réalisateur grec Spiros Stathoulopoulos. Comme suspendus entre ciel et terre, perchés au sommet de monolithes de grès, en plein cœur de la Grèce, deux monastères orthodoxes se font face. En bas, dans la vallée, la vie paysanne, joyeuse, suit son cours et semble aux antipodes de l’existence menée par les religieux. Dans ce décor hors du temps, un jeune moine, Theodoros, est troublé par une nonne, Urania. Le conflit intérieur qui ravage ces deux êtres de foi minés par le désir les mettra bientôt face à un terrible choix. L’esthétique des icônes Spiros Stathoulopoulos fut remarqué en 2007, lors de la Quinzaine des réalisateurs, à Cannes, avec un premier film dérangeant, PVC-1, tourné en un seul plan-séquence de près d’une heure et demie. Réalisé dans la région des Météores, son second long métrage comporte des séquences d’animation. Celles-ci s’inspirent de l’esthétique des icônes orthodoxes, qui savent représenter à la fois ce que l’on veut montrer et ce que l’on dissimule. Film de Spiros Stathoulopoulos (Allemagne/Grèce/France, 2011, 1h16mn, VOSTF) - Scénario  : Asimakis Alfa Pagidas, Spiros Stathoulopoulos Avec  : Theo Alexander (Theodoros), Tamila Koulieva (Urania), Giorgos Karakantas (le joueur de flûte), Dimitris Hristidis (l’ermite) - Image  : Spiros Stathoulopoulos - Montage  : George Cragg Production  : Essential Filmproduktion septembre 21 2 mercredi



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :