Arte Magazine n°2015-33 8 aoû 2015
Arte Magazine n°2015-33 8 aoû 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2015-33 de 8 aoû 2015

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 3,5 Mo

  • Dans ce numéro : la tête dans les étoiles.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
août 9 dimanche Emmanuel Royer 20.00 ARTE Reportage Tous les samedis et dimanches, du 5 juillet au 23 août, retrouvez une sélection des meilleurs reportages de l’émission. Pilotes du Saint-Laurent Véritable poumon économique de l’Est canadien et voie d’approvisionnement du Middle West américain, le Saint-Laurent accueille un trafic intense. Tous les navires qui l’empruntent sont obligés d’embarquer à leur bord un pilote chargé de les guider et d’assurer leur sécurité. Quatre secteurs de pilotage ont été définis, du lac Ontario à l’Atlantique  : en sortant des Grands Lacs, une suite d’écluses et de canaux permet d’arriver jusqu’au port de Montréal ; de Montréal à Trois- Rivières, le fleuve traverse le lac Saint- Pierre, au milieu duquel il a fallu creuser un chenal ; puis viennent Québec et ses ponts, l’île d’Orléans, l’Isle-aux-Coudres, et enfin, les Escoumins, aux portes de l’océan Atlantique. Ils sont plus de deux cents pilotes, dont deux femmes, à se relayer sur le parcours. Chacun a été capitaine au long cours avant de suivre une formation de deux ans sur un des quatre secteurs. Magazine du grand reportage présenté en alternance par Andrea Fies et William Irigoyen (2015, 43mn) – Reportage de Michel Dumont, Emmanuel Royer et Melissa Decaire (France, 2011, 42mn) – (R. du 9/7/2011) 20.45‹0.25 Summer of Peace Ce soir, un baiser mythique immortalisé sur papier glacé, une déclaration de paix aux confins de la galaxie et, en raccourci, un demi-siècle de tubes pacifistes ! 20.45 Pictures for peace (8) La paix au bout de l’objectif En prologue à chaque soirée du «Summer of Peace», une série dédiée aux images de guerre ou de paix qui ont marqué notre histoire récente. Saisir l’image choc qui fera le tour du monde, pour dénoncer la guerre ou célébrer l’espoir de paix  : de la Seconde Guerre mondiale à nos jours, cette série documentaire décrypte les clichés qui ont marqué l’opinion publique, en douze modules courts sur des photos entrées dans les consciences. Aujourd’hui  : New York, 15 août 1945. Alors que la reddition du Japon vient d’être annoncée, une foule se presse à Times Square pour célébrer la victoire. Le photographe Alfred Eisenstaedt repère un marin qui, dans l’euphorie, embrasse des filles à droite, à gauche. Parmi elles, une jeune infirmière, habillée en blanc. Leur baiser, spectaculaire et complètement hollywoodien, deviendra un symbole de ce jour de fête. Un instantané de joie avant les procès et les jugements... Série documentaire de Rémy Burkel (France, 2015, 12x3mn) – Production  : ITV Paris 14 N°33 – semaine du 8 au 14 août 2015 – ARTE Magazine Alex Pommier Présenté par Jean-Mathieu Pernin 20.50 Cinéma Enemy Alors que leurs deux espèces s’affrontent pour conquérir l’espace, un homme et un extraterrestre fraternisent. Avec Dennis Quaid, de la science-fiction humaniste dans un contexte de guerre froide. À la fin du XXI e siècle, une guerre intersidérale oppose les hommes à un peuple d’extraterrestres reptiliens, les Dracs, au moins aussi intelligents qu’eux. Au cours d’un combat, un Drac et un pilote de chasse terrien, Willis Davidge, s’entredétruisent et se retrouvent sur une planète hostile, Fyrine IV. Après une course-poursuite musclée, en dépit des préjugés et face aux menaces extérieures, ils finissent par fraterniser. Huis clos fantastique Sorti quelques années avant la fin de la guerre froide, ce huis clos de Wolfgang Petersen (L’histoire sans fin, Troie), rythmé par la musique hypnotique de Maurice Jarre, est une fable originale et humaniste sur la tolérance. (Enemy mine) Film de Wolfgang Petersen (États-Unis/Allemagne, 1985, 1h48mn, VF/VOSTF) – Scénario  : Edward Khmara, d’après la nouvelle Enemy mine de Barry Longyear Avec  : Carolyn McCormick (Morse), Dennis Quaid (Willis Davidge), Louis Gossett Jr. (Jeriba Shigan), Brion James (Stubbs), Richard Marcus (Arnold), Bumper Robinson (Zammis) Image  : Tony Imi – Montage  : Hannes Nikel – Musique  : Maurice Jarre – Production  : Twentieth Century Fox, Kings Road Entertainment, SLM Production Group, Bavaria Film r-
20th century fox 22.35 Peace’n’pop (1 & 2) En deux parties, ce documentaire retrace l’histoire de plus d’un demisiècle de chansons et de culture populaire pacifistes. Anthologique ! 1. 1950-1979 Faites l’amour pas la guerre ! Alors que la guerre froide divise le monde, l’intervention américaine au Viêtnam suscite une immense vague de protestation. C’est l’acte de naissance d’une contre-culture antimilitariste et contestataire qui mêle activisme politique, spiritualité et expérimentations psychédéliques. Une véritable révolution des esprits, accompagnée et popularisée par des hymnes qui resteront dans l’histoire  : «Imagine», «Blowin’in the wind», «We shall overcome», «Give peace a chance»... Retour sur un âge d’or musical rythmé par un idéal de paix et d’amour. bart williams 2. 1979-2015 Paix et culture pop des années 80 à nos jours Depuis les années 1980, l’Occident vit une période de bouleversements et de conflits incessants. La culture populaire y répond par une révolte festive  : rébellion punk dans une Grande-Bretagne durement frappée par la crise économique, effervescence underground, émergence des «Love Parade» après la chute du mur de Berlin... Alors que le mouvement pacifiste s’est essoufflé avec la fin de la guerre froide et peine à se remobiliser depuis le choc du 11-Septembre, peut-on encore chanter des espoirs de paix ? Documentaire en deux parties de Christian Bettges (Allemagne, 2015, 2x52mn) – Coproduction  : ZDF/ARTE, Signed Media Produktion La compil «Summer of Peace» est en vente à la Fnac et sur iTunes à partir du 10 juillet. En partenariat avec N°33 – semaine du 8 au 14 août 2015 – ARTE Magazine avanti media/Wolfgang Lehner 0.25 Au cœur de la nuit Spécial Austin Au moment du légendaire Festival South by Southwest (sxsW), la ville d’Austin au Texas devient l’une des plus passionnantes des États-Unis. Le festival SXSW, qui voit converger créatifs, contestataires et marginaux de tout poil, donne le ton en matière de musique, de cinéma et de culture numérique. Pleins feux sur la dernière édition, en mars  : le cinéaste Jonathan Demme (Le silence des agneaux) et le cofondateur du SXSW Louis Black rendent visite au réalisateur Robert Rodriguez (Sin city) dans ses studios et s’entretiennent avec Richard Linklater, récemment oscarisé avec Boyhood, de la vitalité du 7 e art à Austin. L’actrice, auteure et productrice Hannah Cheesman (Whatever, Linda) rencontre Emily Best qui a lancé la plateforme de financement participatif «Seed and spark». Le fondateur et commissaire du festival de cinéma Tim League rencontre le documentariste natif d’Austin Joshua Oppenheimer (Indonésie 1965 – Permis de tuer, déjà diffusé par ARTE). Pour le chanteur-auteur-compositeur Ben Kweller, le percussionniste Thor Harris (photo) et la musicienne Sarah Gautier, Austin reste le lieu par excellence du bizarre et du décalé. Documentaire d’Edda Baumannvon Broen (Allemagne, 2015, 55mn) août dimanche 15 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :