Arte Magazine n°2015-31 25 jui 2015
Arte Magazine n°2015-31 25 jui 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2015-31 de 25 jui 2015

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,9 Mo

  • Dans ce numéro : la guerre au paradis.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
1998 Twentieth Century fOx Film Corporation cinéma L’âme DES GUERRIERS Ours d’or à Berlin, La ligne rouge, errance intimiste et spectaculaire dans les hautes herbes de la guerre du Pacifique, marqua la résurrection de Terrence Malick, le plus atypique des réalisateurs américains. Depuis 2006, Terrence Malick enchaîne les projets et les tournages. Après Le nouveau monde, The Tree of life, À la merveille, et en attendant Knight of cups, son quatrième film en moins de dix ans, il paraît donc difficile aujourd’hui de se souvenir du choc que provoqua la sortie de La ligne rouge. Avec cette évocation lyrique de la bataille de Guadalcanal, l’ermite texan du Nouvel Hollywood *, le météore des seventies, signait, en 1999, sa renaissance inespérée, après vingt ans d’un exil médiatique aussi soudain qu’inexpliqué. Faisant suite à deux œuvres fulgurantes, La balade sauvage et Les moissons du ciel, le troisième long métrage du cinéaste en seulement vingt-cinq ans résonna dans le cœur des cinéphiles comme l’écho mélancolique d’une époque depuis longtemps disparue. Celle d’un cinéma de démiurges et de 4 N°31 – semaine du 25 au 31 juillet 2015 – ARTE Magazine Dimanche 26 juillet à 20.50 La LIGne roUGE Lire page 11 films-prototypes, plus proches des expérimentations des pionniers du septième art que des codes du blockbuster contemporain. Poème PAnthéiste Avec cette adaptation très libre du roman autobiographique éponyme de James Jones, Terrence Malick proposait une approche inédite du film de guerre, à mille lieues de la démonstration pyrotechnique d’Il faut sauver le soldat Ryan de Spielberg, sorti quelques mois plus tôt. Porté par une caméra aérienne, tissé de plans voluptueux, ce film, qui reçut l’Ours d’or à Berlin, donne l’impression d’assister à chaque seconde aux premiers jours du monde. Ce poème panthéiste qui s’interroge sur l’impossible harmonie entre l’homme et la nature s’écoute autant qu’il s’admire. Il déploie un récit polyphonique complexe, chœur antique et élégiaque, qui rassemble les voix off d’une dizaine de personnages, pour les fondre dans le chant d’une entité unique, « le soldat », confronté à la peur, au doute, à la pitié. « Peut-être que les hommes font partie d’une seule âme », se demande le lumineux soldat Witt (Jim Caviezel), figure christique portant assistance à ses frères humains au milieu du désastre. Après ce film, Malick s’éloigne de cet éden de perdition, et disparaît à nouveau huit longues années. Avant de réapparaître en 1607, sur les rivages inviolés du Nouveau Monde, sorti en 2006, et d’y observer encore une fois la destruction du paradis, aux côtés des premiers colons de la future Amérique. Emmanuel Raspiengeas * Période de la fin des sixties au début deseighties durant laquelle les cinéastes américains s’affranchirent du diktat du divertissement pour créer des films plus personnels.
À l’occasion de la COP21, ARTE diffusera Opération climat, documentaire nourri des contributions vidéo des internautes, invités à dévoiler le coin de nature qu’ils veulent sauver du désastre annoncé. Un projet européen participatif et poétique. Bimédia Opération climat Paradis à PRéSERvER « Quel endroit voudriez-vous ne pas voir disparaître à cause du changement climatique ? »  : c’est la question que pose Opération climat aux internautes afin de recueillir leurs témoignages. Jusqu’au 31 août, chaque Européen peut envoyer un film court répondant de manière intime et poétique à cette requête. Pour Blandine Grosjean, qui pilote ce projet participatif au sein d’Éléphant Doc, il s’agit d’épargner, par exemple, les vignes de sa Bourgogne natale, près de Mercurey, où « on ne pourra plus faire du vin comme aujourd’hui à cause de la montée des températures ». C’est le réalisateur belge Matthieu Lietaert qui a lancé l’idée d’Opération climat, en s’inspirant de Life in a day, film de Ridley Scott fondé sur la participation des internautes du monde entier. Un énorme travail de recherche a commencé pour identifier les personnes susceptibles de relayer l’information. Des LIEUx PRoches DE LA civILISAtion Blandine Grosjean et sa petite équipe ont pris contact, dans les quarante-sept pays membres du Conseil de l’Europe, avec des associations, des blogueurs et des journalistes environnementaux, ainsi qu’avec des amoureux de la nature ou de la vidéo, identifiés sur Instagram et Twitter. L’appel à participation a été lancé en quatre langues (français, allemand, anglais et espagnol). Dans N°31 – semaine du 25 au 31 juillet 2015 – ARTE Magazine les quatre-vingts vidéos déjà reçues, provenant, entre autres, du Danemark, d’Espagne ou de Moldavie, la productrice note que les endroits filmés par les internautes se situent à proximité des villes. « Les gens ne rêvent pas d’un retour à la nature sauvage mais plutôt à une préservation de lieux en connexion avec la civilisation », constate-t-elle. Le montage de ces vidéos donnera lieu à un documentaire de 52 minutes diffusé à l’antenne et sur le web au moment de la très attendue COP21, qui se tiendra fin 2015 en région parisienne. Pendant cette réunion internationale baptisée « conférence de la dernière chance », les représentants des différents pays s’efforceront d’aboutir à un accord permettant de contenir le réchauffement climatique à 2 °C. « Beaucoup de documentaires évoqueront l’aspect scientifique du problème. Avec Opération climat, nous voulons donner la parole à des gens ‘normaux’qui, sans ce projet, n’auraient pas l’occasion de s’exprimer », souligne Blandine Grosjean. Nicolas Bole Opération climat Une coproduction ARTE France et Éléphant Doc - Diffusion à l’automne 2015 Envoi des films jusqu’au 31 août sur arte.tv/uploadclimat 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :