Arte Magazine n°2015-29 11 jui 2015
Arte Magazine n°2015-29 11 jui 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2015-29 de 11 jui 2015

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,5 Mo

  • Dans ce numéro : ciel, mon mérou !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
WEB SONS CAPTCS PAR DAEDELLIS 1.11-BAHNANSAGE 2 inc.Gictmis5erTo. ; km f LiaLr Imfftal ihrorapurl. I arr,-. ? r.tow ri. ! Fcters !...er Tc.r tav Mrs nrmnpalelri rk derA AWE..repropalfe hell% Et &Now", n I.VM.171 4rtrardoitritimr.k..LI.. Soundhunters Ouverture de la chasse aux sons Soundhunters promet de transformer chaque mobinaute – ces personnes qui naviguent sur Internet à partir d’un mobile – en chasseur et mixeur de sons du quotidien. En avant la musique, dès le 16 juin sur ARTE Creative. Désormais, vous n’écouterez plus les sons de la même façon. Dans Soundhunters, l’univers sonore qui nous entoure, à la ville comme dans la nature, devient un instrument de jeu et de remix pour les internautes. Ce projet transmédia foisonnant – quatre webdocs, une application pour smartphones, un outil de création sonore, un documentaire – part d’un principe  : «sampler» le monde et transformer les sons du quotidien en musique. Quatre COURTs métrages documentaires consacrés à des «chasseurs de sons» originaires des quatre coins du monde ouvrent le bal. «L’objectif est de revenir sur les pratiques artistiques de ces musiciens qui utilisent les sons du réel comme matière première», explique François Le Gall, patron de Camera Talk Productions et coproducteur du projet avec la structure luxembourgeoise a_BAHN. L'application pour smaRTPhones et tablettes, Soundhunters, utilise des algorithmes spécialement imaginés pour transformer tout un chacun en musicien ! À partir de leur téléphone portable ou leur tablette, les mobinautes peuvent enregistrer des sons avec la fonction REC, puis créer eux-mêmes des morceaux de musique grâce à CREATE, et enfin les partager sur un réseau social dédié à cette pratique. Et ce n’est pas tout  : les meilleurs titres des internautes seront sélectionnés pour composer le générique de fin d’un documentaire qui sera diffusé à l’antenne le 19 septembre. Les auteurs de Soundhunters ont enfin imaginé un dernier développement transmédia à cette expérience musicale contributive et créative  : Jean-Michel Jarre, le parrain du projet, sélectionnera à la fin de l’année six morceaux de musique utilisant au moins un son issu de la plate-forme PLAY et les réunira dans un album inédit. Bardé de paRTENaires du monde de la musique 2.0 (SoundCloud, Tsugi, Les inrocks…), Soundhunters a séduit avant même sa sortie puisque l’expérience est repartie du Fipa à Biarritz avec le prestigieux prix Sm@rtFIPA. Alors, êtes-vous prêts à devenir un chasseur de sons ? Nicolas Bole En ligne le 16 juin sur creative.arte.tv 8 N°29 – semaine du 11 au 17 juillet 2015 – ARTE Magazinertga CRE TIVE Correspondances vidéo épis(t)olaires Comme au temps de Valmont et de madame de mERTEUIl, l'atelier de RECherche d'aRTE france PROPOSE à deux personnalités de s’envoyer des lettres pendant quelques semaines. Avec une différence de taille, conforme à notre siècle d’image  : chaque lettre est filmée avec les smartphones des deux épistoliers. Dans ces Correspondances vidéo, tous les styles d’écriture visuelle peuvent cohabiter, du plan-séquence au simple selfie. Le résultat ? Des courts métrages intimistes d’une à six minutes qui font forcément penser à Alain Cavalier et révèlent la force du langage, écrit comme visuel. Dans les premières lettres déjà en ligne, l’écrivain Stéphane Zagdanski correspond avec la comédienne et chanteuse franco-portugaise Maria de Medeiros. Il y en aura vingt au total, avant qu’un autre «couple» ne vienne prolonger la collection. En ligne sur creative.arte.tv 7.
siPA Florence Loiret Caille À l’orée de la quarantaine, elle est une actrice très sollicitée. D’abord au cinéma, où elle reste fidèle aux réalisateurs débutants ainsi qu’aux cinéastes singuliers avec lesquels elle a construit sa carrière, tels que Claire Denis ou Jérôme Bonnell. À la télévision ensuite, où elle fait de fréquentes apparitions (Pilules bleues, sur ARTE), dont la dernière en date dans la série Le Bureau des légendes. Après Queen of Montreuil en 2013, elle vient de retrouver la cinéaste Sólveig Anspach pour L’effet aquatique, une nouvelle comédie décalée entre Paris et Reykjavik. Rituels meurtriers, vendredi 17 juillet à 20.50 Ils sont sur ARTE Zhang Ziyi Sylphide au caractère d’acier, l’actrice s’est vue propulsée au rang de star internationale dès l’âge de 21 ans grâce à Tigre et dragon (2000). Sa grâce aérienne a charmé les plus grands cinéastes asiatiques, du Chinois Zhang Yimou, qui la révéla en 1999 (The road home) et la fit ensuite tourner dans de splendides films d’arts martiaux (Hero, Le secret des poignards volants), au Hongkongais Wong Kar-wai. Pour ce dernier, Zhang Ziyi s’est faite séductrice meurtrie (2046) puis maîtresse kung-fu (The grandmaster). Hollywood lui a également fait les yeux doux avec Rush hour 2 et Mémoires d’une geisha. Après un clip pour Coldplay («Magic») en 2014, la belle de Pékin est attendue dans The crossing de John Woo, une fresque à la Titanic, prochainement sur nos écrans. Le secret des poignards volants, jeudi 16 juillet à 20.55 N°29 – semaine du 11 au 17 juillet 2015 – ARTE Magazine universal Jeff Goldblum Il a volé en faisant «bzzz», chassé des dinosaures et contribué à sauver le monde. C’est en jouant les scientifiques extravagants dans La mouche, Jurassic Park et Independence day que Jeff Goldblum a marqué les esprits et pulvérisé le box-office des années 1980 et 1990. Voilà bientôt quatre décennies que l’acteur promène sa haute silhouette (1,94 m) sur le grand et le petit écran. Ces dernières années, on a pu le voir aussi bien chez Wes Anderson (The grand Budapest Hotel) que dans des séries telles que Glee ou New York, section criminelle. Le voilà qui reprend du service dans Independence day 2, dans les salles obscures à l’été 2016. Série noire pour une nuit blanche, lundi 13 juillet à 20.55 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :