Arte Magazine n°2015-29 11 jui 2015
Arte Magazine n°2015-29 11 jui 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2015-29 de 11 jui 2015

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,5 Mo

  • Dans ce numéro : ciel, mon mérou !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
samedi 11 juillet JOURNÉE 5.00 LEM Coutures La robe vichy de Jacques Estérel Documentaire 5.25 L7 R Forever young (1) Rock attitude Documentaire 6.35 EM Escapade gourmande Budapest Série documentaire 7.05 7 LR X:enius Les fast-foods  : une menace pour la cuisine française ? ; Faut-il plus d’autoroutes ? Magazine 8.00 LM 360°-Géo Le gardien du mont Kenya ; Pêcheurs de Mauritanie ; Le dernier radeau du Monténégro Reportages 10.30 LEM Australie  : un voyage à travers le temps Naissance d’un continent Série documentaire 11.15 L7 ER Par avion Tanger ; De Moulay Bousselham à Rabat ; Casablanca ; De Safi à Guelmim ; De Cap Juby à Dakhla Série documentaire (2012, 25x26mn) Vincent Nguyen s’envole sur les traces des héros de l’Aéropostale, de Toulouse au Sud marocain. 13.30 LM 360°-Géo Le secret des montres suisses Reportage 14.25 LEM Entre Terre et ciel Au plus près du big bang Série documentaire (2015,10x26mn) À la découverte du cosmos depuis les hauts lieux de Fernsehbüro medienkontor l’astronomie mondiale, avec le journaliste scientifique Serge Brunier. 15.25 LM Routes à hauts risques Andes  : la route de la mort ; Les casse-cou du Burundi ; Du Sichuan au Tibet ; Les routes de glace du Canada Série documentaire 18.20 LM Cuisines des terroirs La Bourgogne Série documentaire (2009, 26mn) Réalisation  : Alois Berger Chez la famille Rousseau, le vin occupe une place de choix. 18.50 R ARTE Reportage Le temps perdu Magazine Multidiffusion le 14 juillet à 1.10 SOIRÉE 19.45 7 ARTE Journal 20.00 7 R Personne ne bouge ! Spécial girl power Magazine 20.40 LEM La minute vieille Tour spectaculaire Série de Fabrice Maruca (2015, 30x1mn30) Les mamies grivoises n’ont pas pris une ride ! Une quatrième saison ponctuée des apparitions des guests Michel Galabru, Claude Brasseur et Michel Robin. 20.45 L7 ME L’AVENTURE HUMAINE Le mystère mérou Documentaire Multidiffusion le 12 juillet à 15.15 22.15 7 R POP CULTURE Minijupe, tout court ! Documentaire 23.10 7 L Berlin live  : Jonathan Jeremiah Concert 0.10 L7 MER VF/V0STF La gifle (4, 5 & 6) Connie ; Rosie ; Manolis Série de Tony Ayres (2011, 8x52mn) 2.55 LDEM Oslo, 31 août II 10 N°29 – semaine du 11 au 17 juillet 2015 – ARTE Magazine Ben King E D sous-titrage pour sourds et malentendants audiovision pour aveugles et malvoyants L diffusion en haute définition 7 disponible sur Internet durant sept jours après la diffusion M vidéo à la demande M multidiffusion R rediffusion VF/V0STF version française version originale sous-titrée en français V0STF version originale sous-titrée en français Retrouvez l’intégralité de la série Réfugiés sur arte.tv/refugies. 18.50 ARte Reportage Le temps perdu Deuxième volet du projet bimédia Réfugiés, diffusé chaque samedi tout au long du mois de juillet. Aujourd’hui  : Pierre Schoeller au Kurdistan irakien. Ce projet bimédia donne carte blanche à des artistes pour raconter les camps de réfugiés. Parti tourner pendant dix jours au Kurdistan irakien, Pierre Schoeller se rend dans le camp de Kawergosk, qui accueille des réfugiés syriens. Le réalisateur a choisi de partager son regard et ses caméras avec les familles qui y vivent. Magazine présenté en alternance par Andrea Fies et William Irigoyen (2014, 52mn) - Avec un film de Pierre Schoeller (France, 2014, 48mn) - Production  : ARTE GEIE - (R. du 11/10/2014) 20.00 Personne ne bouge ! Spécial girl power Tout l'été, des rediffusions d'émissions cultes de Personne ne bouge !, le samedi à 20.00. Un menu «femmes de pouvoir» qui décoiffe, avec  : Erin Brockovich (2000) de Steven Soderbergh ou l’éloge de la séduction comme superpouvoir ; Lisbeth Salander, hackeuse surdouée du best-seller Millénium de Stieg Larsson ; le clip osé et féministe de Miley Cyrus «Wrecking ball» (2013) ; le supercocktail des «féministars» qui sonnent la révolution féministe dans la pop ; le road movie Thelma et Louise (1991) signé Ridley Scott ; un retour sur le manifeste des 343 femmes qui ont affirmé, en 1971, qu’elles avaient avorté clandestinement ; et le combat de Jane Fonda contre la guerre du Viêtnam. Suivi de la rediffusion de deux «Scandale ! » En partenariat avecui Revue culturelle de Philippe Collin, Xavier Mauduit et Frédéric Bonnaud (France, 2015, 35mn) - Coproduction  : ARTE France, Ex Nihilo - (R. du 8/3/2015) Les films d’ici
20.45 L’AVENTURE HUMAINE Le mystère mérou Le biologiste et photographe Laurent Ballesta part en Polynésie française pour percer le mystère de la reproduction spectaculaire des mérous. Une mission scientifique doublée d’une plongée record de vingt-quatre heures ! Été 2014, sur l’atoll polynésien de Fakarava. Le biologiste marin, photographe et plongeur Laurent Ballesta parvient à observer, avec son équipe, un rassemblement de milliers de mérous marbrés à un moment unique. Chaque année, ces poissons font un long voyage pour se réunir dans une passe et y attendre le jour de la pleine lune afin de se reproduire tous en même temps. Curieusement, les mâles se combattent violemment alors que la reproduction se fera en groupe et que seul le hasard semble décider de ceux qui auront une descendance. Chaque nuit, des centaines de requins gris profitent alors de l’aubaine pour dévorer les poissons. Mais pourquoi les mérous attendent-ils ce jour précis et prennent-ils autant de risques ? C’est pour répondre à ces questions que Laurent Ballesta et son équipe, avec le soutien des chercheurs du CNRS de Moorea, ont monté cette nouvelle expédition scientifique. Aventure scientifique et record de plongée Pendant quarante jours, ils ont plongé sans relâche et expérimenté de nombreuses méthodes pour étudier et témoigner de ce phénomène. Suivant les préparatifs, la conception d’une carte des fonds marins en 3D, les plongées et le dénouement spectaculaire, le film dévoile des images inédites exceptionnelles grâce notamment à l’utilisation de caméras spéciales. Elles ont permis d’obtenir des vidéos ultraralenties, jusqu’à mille images par seconde. Laurent Ballesta réalise aussi un rêve, celui d’une plongée record pour observer un cycle de vie sous l’eau durant toute une journée. Lire aussi page 6 En partenariat avec Documentaire de Gil Kebaïl (France, 2015, 1h30mn) Coauteur  : Laurent Ballesta - Coproduction  : ARTE France, Les Films d’Ici, Andromède Océanologie, avec le soutien de la Haute Horlogerie Blancpain 22.15 POP CULTURE Minijupe, tout court ! Étendard du féminisme et objet de fantasme masculin, ce petit bout de tissu a une grande histoire. Vêtement phare des sixties, la minijupe en a vu de toutes les couleurs. Créée dans les années 1960 par la Londonienne Mary Quant pour «permettre aux femmes de courir après un bus», elle annonce le Women’s Lib et constitue une révolution dans la mode. Abandonnée dans les années 1970, elle fait son retour durant la décennie suivante et sera ensuite constamment réinventée. Adulée ou abhorrée, elle symbolise la féminité  : incarnation de l’amazone moderne libre de ses mouvements, elle véhicule également l’image de la femme-objet soumise au désir masculin et enfermée dans un idéal de minceur. Et sous son apparente frivolité, elle constitue un fabuleux révélateur de l’évolution des mœurs. Un portrait de la minijupe ludique et instructif, composé d’entretiens avec des stylistes et des sociologues de la mode, d’images d’archives et d’interviews de jeunes gens d’aujourd’hui. Documentaire de Marie-Christine Gambart (Belgique, 2011, 51mn) (R. du 30/8/2011) artel c NCERT N°29 – semaine du 11 au 17 juillet 2015 – ARTE Magazine 11 GlennDearing 23.10 Berlin live  : Jonathan Jeremiah Dans Berlin live, des artistes à la renommée internationale ou plus confidentielle se produisent sur une scène berlinoise. Ce soir, les chansons folk-soul de Jonathan Jeremiah. La musique du chanteur et guitariste Jonathan Jeremiah vient d’un autre monde, d’un endroit où l’on ne fabrique pas des tubes du jour au lendemain. L’artiste londonien, qui s’est initié à la musique dès sa plus tendre enfance, a passé près de dix ans à peaufiner un son qui lui est propre, mélange aérien de folk et de soul typiquement britannique, avant de triompher en 2011 avec son premier album, A solitary man, dont était extrait le tube «Happiness». Deux albums plus tard (Gold dust en 2012 puis Oh desire, sorti cette année), il se produit sur la scène de Berlin live. Concert (Allemagne, 2015, 1h) Réalisation  : Stefan Mathieu juillet 11 samedi



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :