Arte Magazine n°2015-28 4 jui 2015
Arte Magazine n°2015-28 4 jui 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2015-28 de 4 jui 2015

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,0 Mo

  • Dans ce numéro : objectif Mont-Blanc.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
jeudi 9 juillet JOURNÉE 5.00 L M ARTE Lounge Concert 5.50 L 7 E M Détour(s) de Mob La côte d’Opale ; Un pays en fête ; Au bord des canaux Série documentaire 7.40 L M Le Caucase en 30 jours À la découverte de l’Azerbaïdjan Série documentaire 8.25 L X:enius La peau  : un révélateur sans fard Magazine 8.50 L M Le destin de l’Inde Documentaire 10.25 L M E M Le blues du lémurien Documentaire 11.10 L 7 E R Détour(s) de Mob Midi-Pyrénées  : traditions pastorales Série documentaire 11.40 L M Les mille et une Turquie La côte de la mer Noire Série documentaire 12.25 7 R 360°-Géo Chine, les filles aussi font du kung-fu Reportage d’Ines Possemeyer et Simone von Stosch (2005, 52mn) Le parcours d’une Chinoise qui réalise son rêve  : le kung-fu. 13.20 7 ARTE Journal 13.35 L M CINÉMA Collision Film de Paul Haggis (2005, 1h48mn, VF) Le portrait d’une Amérique paranoïaque, traumatisée par le 11-Septembre. Un film choc, récompensé par trois Oscars. 15.25 M V0STF CINÉMA Le mariage de Maria Braun fassbinder fouNDAtion Film de Rainer Werner Fassbinder (1978, 1h55mn) Un portrait vachard de l’Allemagne de l’aprèsguerre, doublé d’une réflexion sur l’amour impossible  : l’un des plus grands films de Fassbinder. 17.20 L 7 VF/V0STF El capitan (4) Le sauvetage du prince Série 18.15 L R Contes des mers Le Danemark entre deux mers  : le Jutland du Nord Documentaire SOIRÉE 19.00 L 7 Routes à hauts risques Les routes de glace du Canada Série documentaire (2015, 5x43mn) Embarquez sur les routes les plus dangereuses au monde. Tobias Pleban I 19.45 7 ARTE Journal 20.05 L E M Australie  : un voyage à travers le temps Naissance d’un continent Série documentaire 20.45 L 7 E La minute vieille Le gynécologue Série 20.50 L E R VF/V0STF CINÉMA Fist of legend Film Multidiffusion le 10 juillet à 13.35 22.30 L 7 M E R Le sarcophage gLAcé de Mongolie Documentaire 23.25 7 E R Gengis Khan, cavalier de l’apocalypse Documentaire 0.20 L V0STF CINÉMA Le chanteur Film 1.55 L M VF/V0STF In another country Film 3.20 L M L’homme au harpon Documentaire 18 N°28 – semaine du 4 au 10 juillet 2015 – ARTE Magazine E D sous-titrage pour sourds et malentendants audiovision pour aveugles et malvoyants L diffusion en haute définition disponible sur Internet durant sept jours après la diffusion 7 M vidéo à la demande M multidiffusion R rediffusion VF/V0STF version française version originale sous-titrée en français V0STF version originale sous-titrée en français voyages en asie 20.50 CINÉMA Fist of legend Dans Shanghai occupée par les Japonais, un jeune Chinois tente de venger la mort de son maître en arts martiaux. Un superbe film, chorégraphié par le génial Yuen Woo Ping (Tigre et dragon, Matrix). 1937. Chen Zhen, un jeune Chinois, étudie à Tokyo. Il apprend que Huo, son maître d’arts martiaux, est mort lors d’un combat dans des conditions mystérieuses. Il décide de revenir à Shanghai, partiellement occupée par les Japonais. En combattant l’adversaire de son maître, il comprend que ce dernier n’a pu le vaincre à la loyale. Avec l’aide du fils de Huo, Chen Zhen et sa fiancée japonaise mènent l’enquête. Ses soupçons se portent rapidement sur les dirigeants d’une école de karaté protégée par les pires tueurs de l’armée d’occupation...
4 y 1 f Y.4, t 2rov 40101, ! - 4-. Merveille chorégraphique Réaliser un remake de La fureur de vaincre (1972), le célèbre film de Lo Wei avec Bruce Lee, était un pari risqué. Gordon Chan l’a relevé haut la main  : Fist of legend n’a rien à envier à l’original. Jet Li est formidable dans ses combats mêlant kungfu, karaté et boxe. Pour régler les chorégraphies, Gordon Chan a fait appel à l’un des plus grands spécialistes du genre, Yuen Woo Ping – qui a ensuite travaillé sur Matrix et Tigre et dragon. Le résultat est époustouflant. Autre différence par rapport au film original  : en 1972, Bruce Lee incarnait une machine à tuer, animée par la vengeance et la haine des Japonais. Le scénario de 1994 est beaucoup moins manichéen. En témoigne la belle scène de duel entre Chen Zhen et l’oncle de sa fiancée, Fumio Funakoshi, où la fougue chinoise et l’expérience japonaise s’affrontent dans un respect mutuel... En partenariat avec (Jing wu ying xiong) Film de Gordon Chan (Hongkong, 1994, 1h38mn, VF/VOSTF) – Scénario  : Lan Kay-toa, Kwong Kim-yip Avec  : Jet Li (Chen Zhen), Chin Siu-ho (Huo Ting-en), Ada Choi (Xian-hong), Shinobu Nakayama (Mitsuko Yamada), Yasuaki Kurata (Fumio Funakoshi), Billy Chow (le général Fujita), Paul Chun (oncle Nong), Cheung-Yan Yuen (Ngai), Jackson Liu (Akutagawa Ryuichi) – Chorégraphie  : Yuen Woo Ping Image  : Derek Wan – Montage  : Ki-hop Chan – Musique  : Stephen Edwards, Joseph Koo – Production  : Eastern Productions ORF/Interspot/Heinz Leger Agat Films & Cie 22.30 Le sarcophage glacé de Mongolie Au milieu des steppes gelées de Mongolie, une expédition archéologique découvre le sarcophage d’un guerrier scythe, vieux de 2 300 ans. Dans les steppes glacées de l’Altaï, une expédition archéologique franco-mongole s’apprête à fouiller la sépulture d’un guerrier scythe oriental, vieille de 2 300 ans. Le rite d’enfouissement profond des morts, conjugué à des conditions climatiques extrêmes, pourrait permettre aux scientifiques de découvrir les dernières tombes gelées de la planète, et de progresser dans la connaissance de la civilisation scythe. Mais le temps presse, car le réchauffement climatique menace de faire disparaître les vestiges de ce guerrier venu avec son clan conquérir de nouveaux territoires en terre mongole... Documentaire de Cédric Robion (France, 2013, 52mn) – Coproduction  : ARTE France, Agat Films et Cie (R. du 30/8/2014) N°28 – semaine du 4 au 10 juillet 2015 – ARTE Magazine 23.25 Gengis Khan, cavALier de l’apocALypse Les conquêtes foudroyantes de Gengis Khan, chef unificateur des clans mongols, dont le nom fut synonyme d’effroi pour tous les peuples passés sous son joug. Les royaumes tremblaient en entendant son nom autant que la terre sous les sabots de ses hordes lancées au galop  : Gengis Khan devint en 1206 le premier chef de toutes les tribus nomades de Mongolie. Son enfance semble pourtant le condamner à une vie misérable  : son destin sera tout autre. Il se prépare à la longue conquête d’un empire... Tourné en Mongolie, ce documentaire-fiction regorge de spectaculaires scènes d’action et de batailles équestres. Dans les paysages somptueux de la steppe, avec des figurants et des acteurs autochtones, il déroule la vie familiale, nomade et militaire du maître de guerre, futur souverain du plus vaste empire qu’un homme ait jamais dirigé, plus étendu que celui d’Alexandre le Grand et que l’Empire romain. Documentaire-fiction de Heinz Leger (Autriche, 2004, 52mn) – Production  : ORF, ZDF, DDE – (R. du 30/12/2006) 0.20 CINÉMA Le chanteur Un chanteur est invité à se produire lors de l’anniversaire d’un dictateur. Un portrait à peine voilé mais terrifiant de la tyrannie de Saddam Hussein, par KassemHawal. Le célèbre chanteur Beshar est sommé de se produire lors de la soirée d’anniversaire du dictateur. Mais sur le chemin du palais présidentiel, sa voiture tombe en panne  : il ne pourra éviter un retard. Beshar subira le courroux du dictateur, premier incident d’une étrange soirée où la tyrannie du chef aura des conséquences funestes sur certains des invités. Entre gaieté forcée et terreur sourde, chacun sait qu’il est à la merci de l’humeur d’un hôte ubuesque à la puissance sans limite. L’ombre de Saddam Si Le chanteur met en scène les habitants d’un pays imaginaire, l’origine irakienne du réalisateur KassemHawal laisse peu de doute sur l’identité du dictateur. Le film devient donc un portrait à peine voilé de Saddam Hussein. KassemHawal est considéré comme un pionnier de l’art cinématographique en Irak. En exil depuis 1980, il a vécu en France, puis en Hollande. Il est devenu internationalement connu avec le drame Retour à Haïfa en 1982. (El Moghani) Film de KassemHawal (France/Irak/Allemagne, 2010, 1h31mn, VOSTF) – Scénario  : KassemHawal – Avec  : Amer Alwan (Beshar), Athmar Khider, Tariq Hashim, Kholood Jabar, Inam Abdul Majed Jasas, Katrin Al-Khatib – Image  : Louis-Philippe Capelle, Antonio Beltran – Montage  : Roger Ikhlef Musique  : Beshar Al-Azzawi Coproduction  : ARTE France, Cinéma 8, Plus Productions, Sununu Films juillet 19 9 jeudi



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :