Arte Magazine n°2015-27 27 jun 2015
Arte Magazine n°2015-27 27 jun 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2015-27 de 27 jun 2015

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,5 Mo

  • Dans ce numéro : qu'il en soit Asie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
web We Love Green À l’occasion du festival We Love Green, les artistes prennent la clef des champs au parc de Bagatelle, à Paris. Un rendez-vous musical et écoresponsable à retrouver sur ARTE Concert. La philosophie de We Love Green est simple  : assister à des concerts, c’est bien, le faire en respectant l’environnement, c’est mieux. Le festival investit chaque année le parc de Bagatelle, le temps d’un weekend décontracté et écoresponsable. Amoureux de musique et de verdure, vous êtes au bon endroit ! H-Burns ouvre le bal. En quelques accords, le musicien français nous transporte avec son rock romantique et vaporeux, et ses ballades qui fleurent bon la Californie. Un songwriter qui n’est pas sans rappeler Elliott Smith, Bob Dylan ou encore The National. Place ensuite à Seun Kuti, fils du légendaire Fela Kuti, créateur de l’afrobeat. Un héritage qu’il chante haut et fort en perpétuant ce mélange de musiques africaines, de jazz et de soul. Mais c’est en ajoutant sa griffe et de la modernité que le jeune Nigérian s’est approprié ce concentré de black music. Hanni El Khatib entre maintenant en scène. Aux États-Unis, le musicien se passionne pour le rock’n’roll et le rhythm’n’blues et érige au rang de héros des artistes tels que Johnny Cash, David Bowie ou Tom Waits. À partir de cette myriade d’influences, Hanni El Khatib s’est forgé un univers propre, qui brasse de façon très rock tout un pan musical du XX e siècle. Tout aussi avide de musique, le groupe Django Django a fait parler de lui au fil de singles publiés au compte-gouttes, mais aussi et surtout grâce à une excentricité et une créativité folles. Django Django fait feu de tout bois pour donner naissance à une véritable effusion de sons. La révélation Christine and the Queens clôt la journée. À mi-chemin entre Michael Jackson et Mylène Farmer, la jeune femme a su tisser autour d’elle un fascinant royaume arty  : son électro-pop, déjà riche en couleurs et influences, est rehaussée par un univers visuel particulièrement léché. En ligne le 30 mai sur concert.arte.tv 8 N°27 – semaine du 27 juin au 3 juillet 2015 – ARTE Magazine arty c NCERT PRIMAVERA sound Trois jours endiablés pour savourer le must de la pop, du rock et de l’électro ! Grâce à un partenariat exclusif, les quatre plus grandes scènes du festival barcelonais sont filmées par ARTE Concert, en direct et non stop, de 17.00 à 6.00 du matin. Bienvenidos ! SYMPHONIE pastorale, etc. Philippe Jordan et l’Orchestre de l’Opéra national de Paris poursuivent leur interprétation complète des symphonies de Ludwig van Beethoven. À l’Opéra-Bastille, ils jouent les symphonies n°6 et 8 du célèbre compositeur allemand.
Rankin Ils sont sur ARTE Le dalaï-lama Chefs spirituels des bouddhistes au Tibet depuis le XIV e siècle, et temporels entre le XVII e et la première moitié du XX e siècle, treize dalaï-lamas se sont succédé avant que Tenzin Gyatso soit à son tour reconnu, en 1950, comme la réincarnation de Gedun Drub, le premier d’entre eux. Contraint par la répression chinoise de fuir le Tibet en 1959, c’est depuis Dharamsala, en Inde, que le quatorzième dalaï-lama a dirigé le gouvernement tibétain en exil jusqu’en 2011, date à laquelle il a abandonné ses fonctions politiques officielles. Prix Nobel de la paix en 1989, il a annoncé récemment qu’il serait le dernier dalaï-lama. Infatigable militant de la libération du Tibet et du dialogue entre les religions, il projette d’écrire un ouvrage avec l’archevêque sud-africain Desmond Tutu. Tenzin Gyatso fêtera le 6 juillet ses 80 ans. Le toit du monde à l’heure zéro – Le dalaï-lama, et après ?, mardi 30 juin à 20.50 Texas Vingt-cinq ans déjà que les Écossais de Glasgow distillent leurs mélodies pop sur les scènes du monde entier. Formé cinq ans plus tôt, en 1985, autour de la chanteuse Sharleen Spiteri et du compositeur et bassiste Johnny McElhone, Texas est sorti de l’ombre avec « I don’t want a lover », un premier tube suivi depuis par bien d’autres, de « In my heart » à « Start a family », bonus de la compil’Texas 25, éditée l’an dernier. Avec huit albums studio au compteur, et trois de compilations – ce qui en dit long sur leur savoir-faire de hitmakers –, le groupe britannique était en mai aux Folies-Bergère avant de s’offrir, à partir de novembre, une tournée en France, entre Toulouse et Strasbourg. Berlin live  : Texas, samedi 27 juin à 0.00 siPA Samuel Le Bihan Passé par le cours Florent, la rue Blanche et le conservatoire, cet Avranchais né en 1965 a interprété les classiques à la Comédie-Française pendant quatre ans avant d’être repéré par le cinéma. Qu’il tourne pour Tavernier (Capitaine Conan), Corneau (Le cousin), Onteniente (Disco, La dernière échappée) ou encore Richet (Mesrine...), il défend passionnément tous ses rôles. Il sera prochainement à l’affiche de La nuit, je m’ennuie de Jonathan Kluger. Mais Samuel Le Bihan est aussi un homme engagé  : avocat de l’entrepreneuriat social, administrateur d’AICF (Action internationale contre la faim), il vient de rejoindre l’association Vaincre Noma, qui lutte contre cette terrible maladie de la pauvreté sévissant en Afrique. La dernière échappée, vendredi 3 juillet à 20.50 N°27 – semaine du 27 juin au 3 juillet 2015 – ARTE Magazine siPA 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :