Arte Magazine n°2015-27 27 jun 2015
Arte Magazine n°2015-27 27 jun 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2015-27 de 27 jun 2015

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,5 Mo

  • Dans ce numéro : qu'il en soit Asie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
lundi 29 juin JOURNÉE 5.00 LM Berlin live  : Texas Concert 6.00 LEM Entre Terre et ciel L’univers après Hubble Série documentaire 6.50 M ARTE Reportage Magazine 7.45 LM Le Caucase en 30 jours De Sotchi en Adyguée Série documentaire 8.30 L X:enius Peut-on faire confiance aux applications e-santé ? Multidiffusion le 29 juin à 17.20 8.55 LM Drogue  : la nouvelle guerre des cartels Documentaire 9.50 LM La mafia à nos portes Documentaire 10.45 LM Cuisines des terroirs La Galice Série documentaire 11.10 7 ER Escapade gourmande Prague Série documentaire 11.40 LM Les médecins volants du Rio Pastaza Documentaire 12.25 7 L 360°-Géo La bonne âme de Karachi Reportage de Vardan Hovhannisyan et Emily Mkrtichian (2013, 43mn) À Karachi, un homme aide les plus nécessiteux au nez et à la barbe des talibans. 13.20 7 ARTE Journal MedienKontor/BARsmedia 13.35 M VF/V0STF CINÉMA L’homme bicentenaire Film de Chris Columbus (1999, 2h06mn) Un ambitieux film de science-fiction, avec Robin Williams en robot attachant. 15.40 L7 ER Himalaya, la lune brisée Documentaire 17.20 LM X:enius Peut-on faire confiance aux applications e-santé ? 17.45 L7 ER Entre Terre et ciel Galilée, le messager céleste Série documentaire (2014, 20x26mn) À la découverte du cosmos depuis les hauts lieux de l’astronomie mondiale, avec le journaliste scientifique Serge Brunier. 18.15 LM Au gré des saisons – Été Solstice Série documentaire SOIRÉE 19.00 L7 MER Madagascar L’île aux merveilles Série documentaire J. Linus Fiely 2011 19.45 7 ARTE Journal 20.05 7 28 minutes 20.45 7 R Tout est vrai (ou presque) Kim Dotcom Série d’animation 20.50 R VF/V0STF CINÉMA Le conformiste Film 22.35 LR VF/V0STF CINÉMA Le capitaine de Köpenick Film Multidiffusion le 30 juin à 13.35 0.05 L7 La LUCARNE La corde du diable Documentaire 1.35 LMEM Bardot, la méprise Documentaire de David Teboul (2013, 1h54mn) Un portrait rare et sensible d’une actrice et d’une femme mythique, passionnée et contradictoire. 3.30 LM Metropolis Magazine 14 N°27 – semaine du 27 juin au 3 juillet 2015 – ARTE Magazine 1963 Studiocanal E D sous-titrage pour sourds et malentendants audiovision pour aveugles et malvoyants L diffusion en haute définition disponible sur Internet durant sept jours après la diffusion 7 M vidéo à la demande M multidiffusion R rediffusion VF/V0STF version française version originale sous-titrée en français V0STF version originale sous-titrée en français marcos neGRAO 15.40 Himalaya, la lune brisée Les derniers nomades de l’Himalaya voient leur mode de vie bouleversé par le réchauffement climatique. Au cœur de l’Himalaya, Sonan, un vieux nomade, vit avec son peuple dans l’une des régions les plus inhospitalières de la planète, où une brusque modification du climat peut assécher les rivières et transformer les vallées en déserts. Témoin de la disparition des siens, Sonan part en quête de solutions... Documentaire d’André Rangel et Marcos Negrão (Brésil, 2010, 52mn) - (R. du 24/11/2011) 17.20 X:enius Peut-on faire confiance aux applications e-santé ? Le magazine de la connaissance explore la science de manière accessible, du lundi au vendredi. D’ici à 2017, du coach de fitness au psy numérique en passant par le bilan sanguin connecté, un utilisateur de smartphone sur deux devrait recourir à l’une de ces offres dites d’e-santé. Ses adeptes y voient une révolution tandis que ses détracteurs mettent en garde contre le détournement massif de données, l’absence de critères de qualité et la monétisation rampante de la santé. Magazine présenté par Émilie Langlade et Adrian Pflug (Allemagne, 2015, 26mn) 19.00 Madagascar L’île aux merveilles Partez à la découverte d’une île fascinante qui abrite des espèces animales et végétales uniques au monde. À Madagascar, quatrième île la plus vaste de la planète, on peut observer les animaux les plus étranges – 80% de la faune n’existe nulle part ailleurs – et une flore tout aussi exceptionnelle. Exemple dans la réserve naturelle Tsingy, où des espèces animales ont pu évoluer de façon autonome. Série documentaire de Mike Gunton et Mary Summerill (Royaume-Uni, 2011, 3x43mn) - Réalisation  : Mike Gunton et James Honeyborne - Production  : BBC, Animal Planet (R. du 19/9/2011) Paramount Pictures
, Aillipm 20.50 CINÉMA Le conformiste Une évocation stylisée du fascisme italien à travers la trajectoire d’un jeune bourgeois en quête de normalité, magistralement interprété par Jean-Louis Trintignant. En 1936, Marcello Clerici, un jeune bourgeois romain, souscrit à l’idéologie fasciste. Il cherche à exorciser un traumatisme d’enfance, mais aussi la folie de son père et la vie scandaleuse de sa mère. Sa quête de normalité, d’assujettissement à l’ordre établi, le conduit également à épouser une jolie petite oie, Giulia. Lors de son voyage de noces à Paris, Marcello doit remplir une mission pour le régime  : retrouver Quadri, son exprof de philosophie, antifasciste exilé en France avec sa femme Anna, et l’espionner. Puis on lui ordonne de supprimer la « cible »... Décadence Transposant à l’écran le roman d’Alberto Moravia, Bernardo Bertolucci dépeint avec une puissance époustouflante la décadence d’une bourgeoisie prise dans le tourbillon de l’histoire. Ce tableau d’une époque, sublimé par le raffinement extrême de la mise en scène, se double d’une plongée saisissante dans l’inconscient d’un homme qui cède aux sirènes du fascisme par besoin de se fondre dans la masse. Écrasé par le gigantisme de l’architecture totalitaire, Jean-Louis Trintignant donne une épaisseur bouleversante à ce personnage impénétrable. Meilleur film, Prix David di Donatello 1971 (Il conformista) Film de Bernardo Bertolucci (Italie/France/Allemagne, 1970, 1h43mn, VF/VOSTF) Scénario  : Bernardo Bertolucci, d’après le roman d’Alberto Moravia Avec  : Jean-Louis Trintignant (Marcello), Stefania Sandrelli (Giulia), Dominique Sanda (Anna), Pierre Clémenti (Lino), Enzo Tarascio (Quadri) - Image  : Vittorio Storaro Montage  : Franco Arcalli - Musique  : Georges Delerue - Production  : Mars Film Produzione, Marianne Productions, Maran Film (R. du 29/3/1994) N°27 – semaine du 27 juin au 3 juillet 2015 – ARTE Magazine ARD/Degeto 22.35 CINÉMA Le capitaine de Köpenick Une histoire vraie ridiculisant l’administration prussienne, avec l’un des acteurs allemands les plus populaires du xx e siècle. À sa sortie de prison, Wilhelm Voigt est confronté à une situation kafkaïenne  : pas de papiers donc pas de travail, mais sans travail, pas de papiers ! Déguisé en capitaine, il occupe alors l’hôtel de ville de Berlin-Köpenick, arrête le maire et s’empare de la caisse municipale. -111, 44'Bon enfant Grâce à la popularité de son acteur principal (Heinz Rühmann) et aux faits réjouissants qu’il relate, ce film fut un immense succès. En 1906, Wilhelm Voigt a bel et bien tourné en ridicule l’esprit de soumission régnant sous Guillaume II. Son histoire a donné lieu à non moins de onze films, cinq pièces radiophoniques, des sketchs de cabaret et quantité d’ouvrages – dont les mémoires de l’intéressé, réédités en 2006 ! Cinq Prix du cinéma allemand en 1957 (meilleurs film, premier rôle masculin, réalisateur, scénario et décors) (Der Hauptmannvon Köpenick) Film de Helmut Käutner (Allemagne, 1956, 1h29mn, VF/VOSTF) Scénario  : Helmut Käutner et CarlZuckmayer, d’après sa pièce éponyme - Avec  : Heinz Rühmann(Wilhelm Voigt), Hannelore Schroth (Mathilde Obermüller), Martin Held (le maire) - Image  : Albert Benitz Musique  : Bernhard Eichhorn Production  : Real-Film - (R. du 3/2/2014) 0.05 la lucarne La corde du diable À travers le prisme du fil de fer barbelé, une méditation éclairante sur la question de la surveillance et du contrôle. « La corde du diable », c’est le nom donné par ses détracteurs au barbelé, ce fil de fer inventé à la fin du XIX e siècle aux États-Unis. Le film s’ancre dans les grands espaces américains et leurs kilomètres de clôture. Point de départ  : Omaha, dans le Nebraska, entre foire aux bestiaux, bottes rutilantes et Stetson poussiéreux. De la prairie à la prison, de la base militaire à la frontière, la corde du diable emprisonne les hommes et les bêtes. C’est à travers le prisme de cet objet universel que Sophie Bruneau aborde l’épineuse question de la surveillance et du contrôle. Cet essai documentaire exigeant, à la force plastique stupéfiante, rappelle le cinéma de Chantal Akerman (De l’autre côté) par sa capacité à dilater le temps, insufflant une saisissante intensité aux témoignages qui l’émaillent. Sophie Bruneau signe une poignante réflexion sur la gestion politique de l’espace. Documentaire de Sophie Bruneau (Belgique, 2014, 1h28mn) Production  : Alter Ego Films, Les Films du Nord juin 29 lundi 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :