Arte Magazine n°2015-26 20 jun 2015
Arte Magazine n°2015-26 20 jun 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2015-26 de 20 jun 2015

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,7 Mo

  • Dans ce numéro : l'expérience Guédelon.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
WEB Terrain miné pour Areva 8 N°26 – semaine du 20 au 26 juin 2015 – ARTE Magazine artPINFO Le 4 mars dernier, Areva annonçait une perte historique de près de 5 milliards d’euros pour l’année 2014. Comment un tel fiasco industriel a-t-il pu se produire ? C’est le point de départ d’une enquête exclusive d’ARTE Info sur ce qui pourrait constituer un nouveau scandale d’État. L’histoire démarre en 2007. Uramin, une société canadienne, dispose de trois gisements d’uranium en Afrique. Areva, alors dirigée par Anne Lauvergeon, en fait l’acquisition, espérant diversifier ses sources d’approvisionnement. Le fleuron du nucléaire français compte à l’époque y extraire un quart de l’approvisionnement nécessaire aux centrales du groupe pendant dix ans. De quoi justifier une facture dodue, dont le montant total dépasse les 3 milliards d’euros. Mais l’affaire commerciale tourne à l’échec retentissant. Des trois mines, dont celle de Bakouma, en République centrafricaine, ne sortira pas le moindre caillou exploitable. Simple erreur stratégique de la part d’Areva ? Cette gabegie s’avère d’autant plus mystérieuse que ces sites miniers avaient déjà été expertisés dans les années 1970 et jugés sans intérêt par la Cogema, l’ancêtre d’Areva. La transaction auraitelle servi à fournir à Areva un «trésor de guerre» financier, permettant l’octroi de commissions dans le cadre de futurs marchés ? C’est cette histoire à tiroirs que déroule en quatre chapitres le webdocumentaire Areva Uramin, bombe à retardement du nucléaire français. Dans une navigation tout en douceur qui privilégie l’utilisation du scroll, l’enquête exclusive réalisée par les journalistes de Slug News, d’Hexagones.fr et d’ARTE Info fait la part belle à des photos et des graphiques éclairants. Les parties en vidéo montrent comment un tel fiasco a pu se produire et surtout à qui il profite. Car dans cette saga aux multiples personnages, racontée comme un polar, les gros sous transitent aussi sous forme de commissions. La République centrafricaine accuse le députémaire de Levallois-Perret, Patrick Balkany, d’en avoir bénéficié. De la défunte mine inexploitée de Bakouma aux portes closes des principaux protagonistes parisiens, les journalistes ont filmé pour la première fois et reconstitué un à un les éléments d’un puzzle sur le point de devenir une affaire politico-judiciaire. Le rachat d’Uramin, longtemps passé sous silence par Areva, est en effet revenu sur le devant de la scène au moment où le géant de l’atome a annoncé des résultats catastrophiques, début 2015, avec de la casse sociale en perspective. Les pertes du groupe, de près de 5 milliards d’euros en 2014, en grande partie liées à l’opération Uramin, font craindre un plan social d’envergure et des dettes épongées par le contribuable, puisque l’État détient 87% de l’entreprise. Nicolas Bole areva URAMIN, BOMBE À RETARDEMENT DU NUCLÉAIRE FRANÇAIS Webdocumentaire de Marina Ladous et Étienne Huver Production  : Slug News, Hexagones.fr et ARTE Info arte.tv/uramin-bombe-a-retardement
SWR/Monika Höfler Rolando Villazón Le ténor franco-mexicain vedette a débuté sa carrière avec brio en obtenant en 2003 la Victoire de la musique classique de la révélation internationale de l’année. Deux ans plus tard, cet ancien élève de Joan Sutherland à l’école de chant de l’opéra de San Francisco triomphait au festival de Salzbourg, en Alfredo, dans La Traviata. Excessif et enflammé, Rolando Villazón enthousiasme les foules malgré des problèmes de voix qui l’ont contraint à une longue pause de 2007 à 2010. Il a également démontré ses talents de metteur en scène avec L’élixir d’amour de Donizetti en 2012. On l’entendra en juin dans Don Giovanni à Covent Garden, à Londres, dans le rôle de Don Ottavio. La Traviata – Mise en scène par Rolando Villazón, dimanche 21 juin à 20.45 ECO Media/Sven Kiesche Ils sont sur ARTE 6 *- 1 Stephane Cardinale/Corbis Le moustique À l’arrivée des beaux jours, le moustique fait son grand retour avec, cette année, une mention spéciale pour le moustique tigre, dit Aedes albopictus, qui continue sa progression dans le sud de la France. Originaire d’Asie du Sud-Est et reconnaissable à ses rayures blanches, il défraie la chronique depuis 2006, date de son arrivée dans nos contrées tempérées. Vecteur de la dengue et du chikungunya, il fait l’objet d’une veille sanitaire et une application permettra bientôt à tout citoyen de signaler la présence du dangereux maringouin sur le territoire français ! Pendant ce temps, au Brésil, 100 000 moustiques OGM viennent d’être lâchés dans la nature afin de réduire la population des moustiques tigres, véritable fléau national. La bataille ne fait que commencer. Alerte aux moustiques ! Vendredi 26 juin à 22.10 N°26 – semaine du 20 au 26 juin 2015 – ARTE Magazine Isabelle Huppert Égérie de Claude cHabrol, elle tient le haut du pavé du cinéma français depuis La dentellière de Claude Goretta en 1976. De Michael Cimino (La porte du paradis) en 1980 à Michael Haneke (La pianiste) en 2001, pour lequel elle reçoit le Prix d’interprétation à Cannes, elle est aussi l’une des rares actrices françaises à s’être constitué une filmographie internationale. Comédienne multiprimée et toujours très demandée, elle est notamment à l’affiche de trois films présentés cette année à Cannes  : Asphalte de Samuel Benchetrit, Plus fort que les bombes de Joachim Trier et Valley of love de Guillaume Nicloux, qui marque ses retrouvailles avec Gérard Depardieu. In another country, mercredi 24 juin à 23.10 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :