Arte Magazine n°2015-22 23 mai 2015
Arte Magazine n°2015-22 23 mai 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2015-22 de 23 mai 2015

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,4 Mo

  • Dans ce numéro : intrusion, Jonathan Zaccaï se dédouble.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
mai 26 mardi 18 20.50 HISTOIRE Cheikh Zayed une légende arabe Le parcours du fondateur et président des Émirats arabes unis, décédé en 2004. Un documentaire riche en archives inédites, écrit et raconté par Frédéric Mitterrand. Soirée présentée par Émilie Aubry 1966. L’émirat d’Abu Dhabi, sous protectorat britannique, n’est encore qu’un petit village de pêcheurs. Celui qui le dirige depuis 1928, le cheikh Chakhbout, est tourné vers le passé. Plus enclin à guerroyer avec les tribus voisines, il serre les freins de la modernisation, au grand dam des compagnies pétrolières. Dans son ombre, un homme s’apprête à faire basculer l’émirat dans un nouveau monde  : son frère, le cheikh Zayed, gouverneur énergique de l’oasis d’Al-Aïn depuis 1948. Avec l’arrivée au pouvoir de Zayed, Abu Dhabi se développe à toute vitesse. Mais quand, à la fin des années 1960, le Royaume-Uni annonce son départ prochain d’Abu Dhabi et des autres petits émirats du golfe Arabique, comme Dubaï et Sharjah, les puissants voisins saoudien, iranien et omanais escomptent bien prendre le contrôle de ces territoires richissimes, mais minuscules et désunis. Zayed imagine alors l’impensable  : rassembler les orgueilleux émirats au sein d’un État fédéral qu’il N°22 – semaine du 23 au 29 mai 2015 – arte Magazine dirigera. Contre toute attente, son rêve se réalise, même si le Qatar et Bahreïn font machine arrière au dernier moment. Le 2 décembre 1971, sept émirs signent le texte proclamant la naissance des Émirats arabes unis. Zayed s’attelle à la construction d’un État alors inexistant, notamment en démocratisant l’accès à l’éducation, y compris pour les filles. Très vite, il gagne la confiance et le respect des chefs d’État occidentaux, se lie d’amitié avec le président français Valéry Giscard d’Estaing et dîne à la droite de la reine d’Angleterre. L’aura du cheikh, homme de paix et de modération, fidèle aux valeurs ancestrales bédouines, est inégalable dans la région. Son règne prend fin à sa mort, le 2 novembre 2004. un récit, une voix Écrit et raconté par Frédéric Mitterrand, ce documentaire retrace l’ensemble du parcours de Zayed, et foisonne d’archives inédites sur les différentes périodes de sa vie. Des vidéos de ses voyages en Europe, notamment à Buckingham, témoignent de sa prestance et de son charisme. D’autres le montrent en train de rabrouer des industriels anglo-saxons, donnant ainsi un aperçu de son caractère bien trempé. Le lyrisme de Frédéric Mitterrand se prête parfaitement à l’évocation de cette légende arabe. Lire aussi page 7 Suivi à 22.25 d’une interview de Frédéric Mitterrand Documentaire de Frédéric Mitterrand (France, 2015, 1h30mn) Coproduction  : ARTE France, Électron Libre Productions pitt rivers museum, oxford university
Les Films d’ici 22.35 Déchiffrage Quel futur pour l’euro ? De plus en plus contesté, l’euro a subi de plein fouet les récentes crises économiques. Bilan de santé et prospectives d’une monnaie malade par la revue économique qui rend les enjeux contemporains plus lisibles. est-il condamné ? En usage depuis le 1 L’euro er janvier 2002, l’euro n’est plus aujourd’hui le symbole d’une Europe sur la voie du rassemblement. L’élan fédérateur des débuts a été freiné par une mauvaise gestion des crises récentes, dont les conséquences sociales ont fait douter les peuples européens des bienfaits supposés de la monnaie unique. Qui sont les responsables de ce désamour ? Les États, la Banque centrale européenne, les banques privées ? Ou l’euro lui-même ? Une monnaie inique ? Convoquant archives décalées, animations originales et datavisualisations, Déchiffrage apporte un éclairage salutaire sur une crise de l’euro aux ramifications complexes. Remontant aux origines de la monnaie unique, le documentaire dresse le double bilan de son évolution  : celui d’une bulle financière qui affecte de nombreux pays et celui d’une gestion des dettes publiques aux lourdes conséquences sociales, comme cela s’est produit en Grèce. Après avoir détaillé les mesures prises pour corriger les dysfonctionnements de l’euro, Déchiffrage ouvre le temps des prospectives et propose une palette de scénarios possibles  : les pays pour qui l’euro a désormais effacé ses défauts et est à même de remplir toutes ses promesses, ceux qui veulent en sortir à tout prix, et ceux qui souhaitent réviser ses institutions pour pouvoir le soumettre à un réel contrôle démocratique. Un panorama complet et stimulant. ar INF G Pour suivre Déchiffrage, rendez-vous sur info.arte.tv/fr ou sur dechiffrage.arte.tv. Des outils de datavisualisation accompagnés de contrepoints enrichissent l’expérience de l’internaute. Revue documentaire de Jacques Goldstein (France, 2015, 1h11mn) - Réalisation  : Laurent Cibien et Jacques Goldstein - Coproduction  : ARTE France, Les Films d’Ici 2, Alternatives Économiques N°22 – semaine du 23 au 29 mai 2015 – arte Magazine Martin Kaeswurm23.50 HISTOIRE Cuba, Batista et la maFIa Le régime du général Batista avait fait de Cuba un paradis où fleurissaient activités et trafics illicites, tous aux mains de la mafia. Une situation qui finira par faire triompher Castro et ses camarades. Le général Fulgencio Batista arrive au pouvoir en mars 1952 par le biais d’un putsch militaire, avec le soutien de la CIA. Cuba devient alors l’une des nombreuses dictatures militaires contrôlées par Washington, mais aussi un Étatmafia. Les boss de la Cosa Nostra comme Lucky Luciano et Santo Trafficante, ainsi que celui de la «Kosher Nostra» judéoaméricaine, Meyer Lansky, s’installent alors au cœur de l’appareil étatique cubain et font de La Havane le «bordel des États-Unis», selon le politologue KarlE. Meyer. Ils régissent les casinos, les cabarets, les cinémas porno, la prostitution, le blanchiment d’argent, les ventes de drogues, d’armes et, bien sûr, la corruption. Des sommes considérables atterrissent dans les réseaux mafieux tandis que la population rurale est au bord de la famine. L’opposition au régime est fermement réprimée. Pourtant, en 1959, le peuple réussira à porter les castristes au pouvoir. Documentaire de Bernhard Pfletschinger et Hans-Peter Weymar (Allemagne, 2012, 52mn) Coproduction  : ARTE, WDR - (R. du 7/8/2012) mai 26 mardi 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :