Arte Magazine n°2015-20 9 mai 2015
Arte Magazine n°2015-20 9 mai 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2015-20 de 9 mai 2015

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,4 Mo

  • Dans ce numéro : Cannes, anyways.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
modds/jérôme bonnet Melvil Poupaud « Le rôle de Laurence m’a fait mûrir » Sélectionné à Cannes en 2012, dans la catégorie « Un certain regard », Laurence anyways, de l’enfant terrible du cinéma québécois Xavier Dolan, offrait à Melvil Poupaud le rôle sensible d’un homme qui se transforme en femme. Entretien avec l’acteur, prochainement à l’affiche de By the sea d’Angelina Jolie, du Grand jeu de Nicolas Pariser *, et de Fou d’amour de Philippe Ramos. 4 N°20 – semaine du 9 au 15 mai 2015 – ARTE Magazine Mercredi 13 mai à 20.50 LAURENCE anyways Lire page 21
Comment s’est nouée la rencontre avec Xavier Dolan ? Melvil Poupaud  : J’ai sympathisé avec lui au cours d’un festival et, quelques semaines plus tard, il m’a appelé pour me proposer un petit rôle dans son film Laurence anyways. J’ai tout de suite accepté. L’acteur pressenti pour incarner Laurence, le rôle principal, n’a finalement pas été jusqu’au bout du projet. Xavier m’a alors demandé si cela m’intéresserait de le remplacer. J’étais très heureux de cette proposition car elle me donnait la chance de tourner avec lui, et j’aimais énormément le personnage, le scénario. Connaissiez-vous le Québec ? Je n’y étais allé qu’une seule fois pour visiter une réserve indienne. Je suis arrivé au Canada quinze jours avant le début du tournage  : juste le temps nécessaire pour Xavier, Suzanne Clément, l’actrice qui joue la compagne de Laurence, et moi, de nous apprivoiser. J’ai tout de suite été épilé et j’ai enfilé jupes et talons aiguilles. Nous avons procédé à des heures et des heures d’essayage. Xavier est passionné par les costumes et il jouait un peu à la poupée avec moi ! Comment s’est déroulé le tournage ? Xavier avait des intentions parfaitement claires concernant le personnage. C’est à la fois quelqu’un d’extrêmement précis dans sa direction d’acteur et d’éblouissant, d’inspiré, qui dépense une énergie folle. Xavier est assez symbolique du Québec et de sa double culture, influencée par les films américains et un cinéma d’auteur français, beaucoup plus intimiste et proche des personnages. Vous interprétez un homme qui se sent mal dans son corps et veut devenir femme. Étiezvous sensibilisé à ce sujet avant le tournage ? Je connaissais ce phénomène car ma mère, Chantal Poupaud, a réalisé en 2009 un documentaire intitulé Crossdresser. Elle y brosse le portrait d’hommes qui ont le sentiment, depuis l’enfance, qu’ils sont prisonniers de leur corps, que la nature s’est trompée et qu’ils étaient faits pour être des femmes. Ils ne sont pas homosexuels pour autant. Ce sont plutôt des « superhétéros », plus à l’aise avec les femmes qu’avec les hommes. Certains vont jusqu’à se faire opérer, comme Laurence dans le film. Ce rôle vous a-t-il transformé ? Il m’a demandé un investissement total comme j’avais pu le vivre, quelques années auparavant, sur le tournage du film de François Ozon Le temps qui reste, pour lequel il avait fallu que je maigrisse énormément. Après Laurence anyways, j’ai eu l’impression de « renaître » à moi-même. J’ai aussi le sentiment que ce rôle m’a fait mûrir. Propos recueillis par Olivier Père Retrouvez l’intégralité de cet entretien sur le blog d’Olivier Père. * En coproduction avec ARTE France Cinéma en couverture Columbia Pictures Programmation spéciale Cannes 2015 Du 10 au 25 mai, ARTE s’installe sur la Croisette et rend hommage au septième art, avec des films primés, dont deux Palmes d’or (Barton Fink des frères Coen, présidents du jury cette année, et Rosetta des frères Dardenne), des magazines et des programmes dédiés, à l’antenne et sur le web. CYCLE ORSON WELLES Dimanche 10 mai La dame de Shanghai d’Orson Welles à 20.45 Lundi 11 mai La soif du mal d’Orson Welles à 20.50 Mardi 12 mai La guerre des mondes selon Orson Welles, documentaire de Catherine O’Connell, à 23.50 CANNES – L’INSTANT D’avanT Chaque soir à 20.00 du 11 au 23 mai Série de Florence Dauchez et Stéphanie Giraud laurence anyways de Xavier Dolan Mercredi 13 mai à 20.50 SPÉCIAL FRÈRES coen Dimanche 17 mai Personne ne bouge !, à 17.00 Fargo de Joel et Ethan Coen à 20.45 Barton Fink de Joel et Ethan Coen à 22.20 HISTOIRES DE CINÉMA Le cinéma peut-il se passer du roman ? Revue de Frédéric Bonnaud Lundi 18 mai à 23.00 Précédé à 20.50 de Mort à Venise de Luchino Visconti SOIRÉE roseTTA Mercredi 20 mai Rosetta de Luc et Jean-Pierre Dardenne à 20.50 Il était une fois… « Rosetta » Documentaire d’Auberi Edler, à 22.25 Les autres films Isabella Rossellini – De la vie d’un papillon Documentaire d’Isabella Rossellini et Gero von Boehm, dimanche 10 mai à 22.10 N°20 – semaine du 9 au 15 mai 2015 – ARTE Magazine Le petit bureau Le locataire de Roman Polanski, lundi 11 mai à 22.40 Post tenebras lux de Carlos Reygadas, mercredi 13 mai à 0.25 Les acacias de Pablo Giorgelli, lundi 18 mai à 23.50 Elena d’Andreï Zviaguintsev, mercredi 20 mai à 23.20 Une journée particulière d’Ettore Scola, lundi 25 mai à 20.50 Marcello Mastroianni – L’Italien idéal, documentaire d’Emmanuelle Nobecourt, lundi 25 mai à 22.35 Rengaine de Rachid Djaïdani, lundi 25 mai à 23.30 Et aussi Personne ne bouge ! – Spécial Belmondo (le 24 mai), Court-circuit n°745 (le 22 mai), Tout est vrai (ou presque), du lundi au vendredi… ArtPCQNEMA Les aventures quotidiennes des « Kids » sur la Croisette (Vie rapide by les Kids), des interviews de réalisateurs et d’acteurs par Olivier Père (directeur du cinéma d’ARTE France), un portrait multimédia d’Orson Welles, un test sur les frères Coen (Quel looser êtesvous ?) , des sujets du webzine Blowup – les Palmes d’or revues en quatre minutes chrono (Sailor et Lula, Les parapluies de Cherbourg, La dolce vita, etc.), des sujets consacrés à Orson Welles, aux frères Coen….1rtPINFO Toute l’actualité du festival chaque jour du 13 au 24 mai, en lien avec les éditions d’ARTE Journal. 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :