Arte Magazine n°2015-16 11 avr 2015
Arte Magazine n°2015-16 11 avr 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2015-16 de 11 avr 2015

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,8 Mo

  • Dans ce numéro : signé Gaultier.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
avril 12 dimanche felix brode 18.30 MAestro Murray Perahia joue le Concerto l’« empereur » de Beethoven À bientôt 68 ans, le pianiste américain Murray Perahia cumule les superlatifs  : interprète virtuose et méticuleux, couronné de nombreux prix internationaux et fait chevalier par la reine d’Angleterre, il officie en outre comme chef invité de l’orchestre de chambre Academy of St Martin in the Fields, l’un des plus renommés de Grande-Bretagne. C’est accompagné de cette formation qu’il interprète le Concerto pour piano n°5 dit l’« Empereur » de Beethoven, œuvre phare du classicisme viennois, depuis la belle salle de concert de la ville thermale de Wiesbaden. Une soirée d’exception, enregistrée en juillet 2014 dans le cadre du festival de musique classique du Rheingau. En partenariat avec i I LI Concert (Allemagne, 2014, 43mn) – Réalisation  : Hanne Kaisik 20.00 Karambolage Un mot allemand dont il n’est pas évident de trouver l’équivalent en français  : Schnapszahl ; une onomatopée suggérant à un enfant de caresser avec douceur un animal ; enquête sur une charmante bestiole  : le ver solitaire ; et toujours, la devinette. Magazine franco-allemand de Claire Doutriaux (France, 2015, 11mn) paul blind 20.15 Vox pop Les ports francs, des zones grises au cœur de l’Europe Chaque semaine, Vox pop enquête dans les coulisses de la société européenne. L’enquête  : ouvert en septembre dernier, le premier port franc du Luxembourg suscite la polémique. Cette zone offshore, destinée à stocker et à faire transiter des objets précieux en bénéficiant d’un régime fiscal avantageux, a été souhaitée par l’ancien Premier ministre Jean-Claude Juncker, aujourd’hui président de la Commission européenne. Mais des voix s’élèvent pour protester contre la création d’une zone « vulnérable au blanchiment ». Car l’expérience a prouvé que les ports francs, comme celui de Genève par exemple, permettent de déjouer le fisc et de masquer l’origine des biens qui y transitent. Pourquoi l’Europe a-t-elle autorisé la création d’une telle zone au moment même où elle oblige le Luxembourg à mettre fin au secret bancaire ? L’interview  : Hervé Falciani, l’homme à l’origine du scandale de la banque HSBC. Le « Vox report »  : en Allemagne, où les grands chantiers destinés à moderniser les infrastructures du pays tournent au fiasco, entre retards de plusieurs années et pertes financières colossales. Sans oublier le tour d’Europe des correspondants. Magazine présenté par John Paul Lepers (France, 2014, 26mn) – Coproduction  : ARTE France, Magneto Presse 14 N°16 – semaine du 11 au 17 avril 2015 – ARTE Magazine Taurus Media 20.45 CINÉMA Nikita La jeune Nikita devient une tueuse à la solde du gouvernement. Un thriller violent et tendu, porté par la performance inoubliable d’Anne Parillaud. Suite à un braquage qui a mal tourné, Nikita, jeune junkie ultraviolente et déboussolée, est condamnée à la prison à perpétuité. Peu de temps après son incarcération, elle est déclarée officiellement morte. Un agent spécial l’a en réalité recrutée pour devenir une tueuse professionnelle au service de l’État. À l’issue d’une formation de plusieurs années, la jeune femme retrouve le monde extérieur pour accomplir ses premières missions... Action girl Dans la première partie du film, Nikita est une adolescente inadaptée et haineuse. Ce n’est que lorsqu’elle se cogne à l’apprentissage d’une violence légitimée par l’intérêt supérieur de l’État que le malaise éprouvé face à son comportement se dissipe pour laisser place à l’empathie. Car l’indomptable demoiselle a tout à assimiler, y compris les usages sociaux de base. Métamorphosée et jetée dans la vie Taurus Media
réelle, elle expérimente pour la première fois l’amour dans les bras de Marco, un homme généreux et drôle, incarné avec conviction par Jean- Hugues Anglade. Mais comment gérer cette relation sincère et pourtant entachée par le mensonge quand les missions se font de plus en plus périlleuses ? Anne Parillaud, dans le rôle de sa vie – elle a remporté le César de la meilleure actrice –, domine ce film d’action tendu et survitaminé où la brutalité impitoyable est compensée par des scènes de bonheur conjugal et un humour noir bien dosé. Meilleure actrice (Anne Parillaud), César 1991 Film de Luc Besson (France/Italie, 1990, 1h52mn) – Scénario  : Luc Besson – Avec  : Anne Parillaud (Nikita), Jean-Hugues Anglade (Marco), Tchéky Karyo (Bob), Jeanne Moreau (Amande), Jean Reno (Victor) – Image  : Thierry Arbogast Montage  : Olivier Mauffroy – Musique  : Éric Serra – Production  : Gaumont Production, Cecchi Gori Group Tiger Cinematografica, Les Films du Loup – (R. du 12/7/2011) The William P.Gottlieb CollECTion/The Library of Congress 22.40 Billie Holiday Un supplément d’âme À l’occasion du centenaire de sa naissance, l’art et la personnalité d’une grande dame du jazz éclairés par un portrait qui bouscule certains clichés. Billie Holiday (1915-1959) n’a pas eu une enfance facile. Née d’une mère mineure à la dérive, elle a été violée une première fois à l’âge de 11 ans, puis condamnée par un tribunal pour enfants et placée dans une maison de redressement catholique...  : autant de drames qui ont concouru à forger son caractère de battante. Le quartier du port de Baltimore où elle a grandi étant aussi celui des boîtes de jazz, elle participe très tôt aux concours entre musiciens en vogue à l’époque. En 1929, elle rejoint sa mère à New York et commence à chanter dans les bars de Harlem. Remarquée par un producteur de disques, elle enregistre avec Benny Goodman, puis tourne un court métrage avec Duke Ellington. Sa carrière est lancée. Mais sa tournée de 1938 avec une formation exclusivement blanche la renvoie à son destin de femme noire confrontée à la ségrégation raciale dans le Sud... Fuir le misérabilisme Si le documentaire évoque aussi les amours souvent sulfureuses de la chanteuse et son addiction à la drogue, il ne la présente pas en victime. Car Billie Holiday, qui ne s’avouait jamais vaincue, a fait ses choix en connaissance de cause. Les témoignages du journaliste Dan Morgenstern, des interprètes Dee Dee Bridgewater et Cassandra Wilson, et de Julia Blackburn, auteure d’une biographie de la chanteuse, délivrent cette artiste unique des oripeaux du misérabilisme. Lire aussi page 9 Documentaire de Katja Duregger (Allemagne, 2014, 52mn) N°16 – semaine du 11 au 17 avril 2015 – ARTE Magazine Victor Grandits/Tosca Media 23.35 Tribute to Billie Holiday avec Cassandra Wilson Quand deux grandes dames du jazz se rencontrent... Le concert-hommage de Cassandra Wilson à la mémoire de Billie Holiday, donné en décembre dernier à Munich. En 2014, Cassandra Wilson a donné plusieurs concerts en hommage à Billie Holiday, dont celui-ci, enregistré peu avant son 60 e anniversaire. Couronnée meilleure chanteuse d’Amérique par Time Magazine, Cassandra Wilson s’est toujours insurgée contre la vision stéréotypée des chanteurs de jazz  : « D’aucuns pensent que des personnes comme Holiday sont arrivées tout à fait par hasard à la musique et qu’elle coule naturellement de leur être. Mais je n’en crois rien. Car il faut une sacrée dose de discipline. » Lumière bleue sur Munich Celle qui a déjà récolté deux Grammy Awards aime mélanger les genres, comme le blues, la pop et le rock, et chanter avec des artistes comme Cindy Lauper et Sting. Le programme de son concert, enregistré à Munich en décembre dernier, comprend des extraits du disque qui l’a lancée au milieu des années 1990, Blue light’til dawn, ainsi que des chansons de Billie Holiday qu’elle a récemment revisitées. Lire aussi page 9 artP c NCERT Un concert à retrouver sur la plate-forme d’ARTE dédiée au spectacle vivant. Concert (Allemagne, 2015, 1h) – Réalisation  : Victor Grandits – Production  : Tosca Media avril dimanche 15 12



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :