Arte Magazine n°2015-14 28 mar 2015
Arte Magazine n°2015-14 28 mar 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2015-14 de 28 mar 2015

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : autistes, une place parmi les autres ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
mercredi 1er avril JOURNÉE 5.15 LEM Philippe Jaroussky et Emöke bArath interprètent le « Stabat Mater » de Pergolèse Concert 6.00 LEM Paysages d’ici et d’ailleurs Baie de Somme Série documentaire 6.25 M X:enius Qu’est-ce que la mémoire ? Magazine 6.55 LM Personne ne bouge ! Spécial tueurs à gages Magazine 7.45 LM Au gré des vents Le mistral, seigneur de la Provence Série documentaire 8.30 7 LR X:enius Poisson d’avril  : vive le mensonge ! Magazine Multidiffusion le 1er avril à 17.20 8.55 LM Voyage au bout de la viande Documentaire 9.55 LM Pesticide et santé  : l’équation sans solution Documentaire 10.55 7 ER Les aventures culinaires de sArah Wiener Le professeur de bouillabaisse Série documentaire 11.20 7 LM Les nouveaux paradis Costa Rica, la pure nature Série documentaire 12.05 7 LR 360°-Géo Japon, la voie du thé Reportage (2005, 52mn) 13.20 7 ARTE Journal Medienkontor FFP TF1 I./Zebra Films Art Wolfe/Edge of the Earth, LLC 13.35 LM CINÉMA Classe tous risques Film de Claude Sautet (1960, 1h45mn, noir et blanc) La fuite à travers l’Italie et la France d’un gangster désabusé avide de vengeance, avec le duo Ventura-Belmondo. 15.45 7 LR Peuples des confins Le Groenland Série documentaire (2014, 3x43mn) Dans l’extrême nord de l’Europe, la vie et les paysages changent du tout au tout de l’hiver à l’été. 16.25 LEM Le destin de Rome (1) Venger César Documentaire-fiction 17.20 LM X:enius Poisson d’avril  : vive le mensonge ! Magazine 17.50 7 R Voyages au bout du monde avec Art Wolfe En Patagonie – Le parc national de Torres Del Paine Série documentaire 18.15 LM Au gré des saisons – Printemps Poisson d’avril Série documentaire SOIRÉE 19.00 L7 La cité des cigognes Documentaire Multidiffusion le 3 avril à 9.35 19.45 7 ARTE Journal 20.05 L7 28 minutes Magazine 20.45 7 R Tout est vrai (ou presque) Björk Série d’animation 20.50 L7 E CINÉMA Cherchez Hortense Film Multidiffusion le 2 avril à 13.35 22.25 L7 MER LE DOCUMENTAIRE CULTUREL La crucifixion Le scandale sacré Documentaire 23.25 L7 V0STF CINÉMA Ici et là-bas Film 1.10 L7 MER L’invention de l’Occident (1 & 2) Documentaire 3.00 7 ER J’arrête Documentaire 3.55 LM Droit à l’avortement – Le combat continue Documentaire 20 N°14 – semaine du 28 mars au 3 avril 2015 – ARTE Magazine E D sous-titrage pour sourds et malentendants audiovision pour aveugles et malvoyants L diffusion en haute définition disponible sur Internet durant sept jours après la diffusion 7 M vidéo à la demande M multidiffusion R rediffusion VF/V0STF version française version originale sous-titrée en français V0STF version originale sous-titrée en français Roland Gockel 17.50 Voyages au bout du monde avec Art Wolfe En Patagonie – Le parc national de Torres Del pAine À la découverte des splendeurs de la nature en compagnie d’Art Wolfe, chasseur d’images et aventurier, passionné des grands espaces. Le parc national de Torres del Paine se niche dans l’extrême sud des Andes. Un must pour les aventuriers amateurs de nature sauvage. Ici, les pics déchiquetés tutoient les nuages, les icebergs scintillent dans la lumière, les guanacos (une sorte de lama) jouent à cache-cache avec les pumas. Série documentaire de Karel Bauer et Sean White (États-Unis, 2007, 25x26mn) - (R. du 6/5/2014) 19.00 La cité des cigognes Chaque année, la petite ville allemande de Rühstädt accueille des dizaines de cigognes. Rühstädt, dans le nord-est du Brandebourg, abrite la plus grande colonie de cigognes blanches de toute l’Allemagne. Chaque été, près de quarante couples viennent y bâtir leurs nids. Pourquoi les cigognes reviennent-elles chaque année à cet endroit précis ? Le documentariste animalier Herbert Ostwald a observé avec minutie et malice le quotidien de ces grands échassiers à la saison des amours. Documentaire de Herbert Ostwald (Allemagne, 2014, 43mn) 20.45 Tout est vrai (ou presque) Björk La série qui raconte les grandes personnalités avec de petits objets. Tout est vrai (ou presque) dresse le portrait d’une personnalité qui fait l’actualité au moyen de jouets et de petits objets filmés sur fond blanc. Chaque épisode donne à voir l’esprit de son sujet de manière décalée et néanmoins rigoureuse. Série d’animation d’Udner (France, 2013, 40x2mn30) Coproduction  : ARTE France, La Blogothèque (R. du 29/5/2013)
Le Pacte 20.50 CINÉMA Cherchez Hortense Une comédie fluide et enlevée sur les désillusions d’un quinqua, avec un Bacri truculent. La vie de Damien, professeur de civilisation chinoise marié avec Iva, metteur en scène de théâtre, semble s’enliser dans la routine. Mais un événement va tout dérégler  : Iva lui demande de parler à son père, président du Conseil d’État, du cas d’une jeune Serbe menacée d’expulsion. Et face à ce père qui le prend de haut, le fils se retrouve frappé d’impuissance. Cette mission délicate le plonge dans une spirale de mésaventures drolatiques... Idéaux à la baisse Comédie subtile et tout en nuances, Cherchez Hortense met en scène les désillusions d’une certaine bourgeoisie de gauche sommée de revoir ses idéaux à la baisse face à l’usure du quotidien. Damien (Jean-Pierre Bacri à son meilleur) est un quinquagénaire menacé d’auto-dissolution. Piégé dans une vie bourgeoise qui n’est équilibrée qu’en apparence, il est devenu inutile, inefficace, incapable de tout impact sur la société (comme sauver une étrangère de l’expulsion). Le film raconte comment cet homme sans ressort va retrouver sa dignité à force de coups reçus. Très maîtrisé, Cherchez Hortense est aussi une belle réflexion sur la parole. Film de Pascal Bonitzer (France, 2012, 1h40mn) - Scénario  : Agnès de Sacy et Pascal Bonitzer - Avec  : Jean-Pierre Bacri (Damien Hauer), Kristin Scott Thomas (Iva Hauer), Isabelle Carré (Aurore), Claude Rich (Sebastien Hauer), Jackie Berroyer (Lobatch), Marin Orcand Tourres (Noe), Benoit Jacquot (Kevadian) - Image  : Romain Winding - Montage  : Elise Fievet Musique  : Alexei Aigui - Production  : SBS Productions mara films 22.25 LE DOCUMENTAIRE CULTUREL La crucifixion Le scandale sacré Un voyage passionnant dans l’histoire de l’art à travers l’image du Christ en croix. Obsédé par le Piss Christ de l’artiste américain Andres Serrano – l’image étonnamment belle d’un crucifix plongé dans l’urine qui fait scandale depuis plus d’un quart de siècle –, le réalisateur s’est intéressé aux multiples représentations de la crucifixion. De New York à Avignon, où le Piss Christ a été vandalisé en 2011, de Rome à Issenheim, ce film nous entraîne dans une fascinante quête qui tente de démêler les relations passionnelles entre religion et art. Marquer les esprits Les œuvres défilent, caressées amoureusement par la caméra  : les premières représentations du Christ en croix, étonnamment tardives, survenues près de quatre siècles après sa mort, d’une saisissante beauté ; le Christ nu de Michel- Ange qui, aujourd’hui encore, suscite des réactions outrées ; des toiles signées Basquiat ou Bacon ; le travail dérangeant du plasticien autrichien HermannNitsch, qui met en scène de sanguinolentes crucifixions. Le film lui donne la parole ainsi qu’à de nombreux autres artistes contemporains, dont le fameux Andres Serrano. Monseigneur di Falco, évêque de Gap, explique pourquoi il a choisi d’exposer durant la semaine sainte la sculpture de Paul Fryer représentant le Christ sur une chaise électrique. Interviewés tout au long du film, des historiens de l’art décryptent ces œuvres et les replacent dans leur contexte. Enfin, des images d’archives reviennent sur les polémiques entourant ce symbole. La crucifixion – Le scandale sacré est disponible en vod et dvd chez Arte Éditions. Documentaire d’Olivier Besse (France, 2012, 56mn) Coproduction  : ARTE France, Mara Films (R. du 11/9/2013) N°14 – semaine du 28 mars au 3 avril 2015 – ARTE Magazine ASC Distribution 23.25 CINÉMA Ici et là-bas Un père de famille mexicain revient des États-Unis pour retrouver les siens. Un film minimaliste montrant avec pudeur la pauvreté des montagnes mexicaines. Après être parti travailler plusieurs années aux États-Unis pour nourrir sa famille, Pedroest de retour dans son petit village mexicain. Il souhaite retrouver sa femme et voir grandir ses deux filles. Dans ses bagages  : quelques économies et un synthé, promesses d’un avenir qu’il espère musical et prospère. Mais il apparaît vite impossible de s’extirper de la pauvreté dans laquelle son village est plongé. Épure Pour son premier long métrage, Antonio Méndez Esparza offre une œuvre minimaliste, rythmée par de longs plans séquences contemplatifs et des dialogues réduits au strict minimum. Le cinéaste, d’origine espagnole mais vivant entre New York et Mexico, s’appuie par ailleurs sur des acteurs non professionnels, qui jouent presque tous leur propre rôle. Le résultat d’un travail mené pendant plusieurs années avec des habitants du sud du Mexique. En résulte un film hybride, entre documentaire et fiction, où l’on partage l’intimité de cette famille mexicaine – mais aussi du village – sans le moindre voyeurisme. (Aquí y allá) Film d’Antonio Méndez Esparza (Espagne/Mexique/États-Unis, 2012, 1h46mn, VOSTF) - Scénario  : Antonio Méndez Esparza Avec  : Teresa Ramírez Aguirre (Teresa), Pedrode los Santos Juárez (Pedro), Lorena Guadalupe Pantaleón Vásquez (Lorena), Heidi Laura Solano Espinoza (Heidi) - Image  : Barbu Balasoiu Musique  : Copa Kings - Montage  : Filippo Conz Production  : Aquí y Allí Films, Torch Films avril 21 1er mercredi



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :