Arte Magazine n°2015-14 28 mar 2015
Arte Magazine n°2015-14 28 mar 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2015-14 de 28 mar 2015

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : autistes, une place parmi les autres ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
mars 29 dimanche Mark Wohlrab 18.30 Maestro Concert anniversaire pour les 90 ans de Pierre Boulez Un programme de haut vol autour de Liszt en l’honneur du compositeur et chef d’orchestre, à la baguette face à Daniel Barenboim, au piano. À l’occasion du 90 e anniversaire du maître, qui a eu lieu le 26 mars, ARTE retransmet un concert de prestige, donné en 2011 pour célébrer le bicentenaire de la naissance de Franz Liszt. Daniel Barenboim, au piano, et Pierre Boulez, à la baguette, interprètent le Concerto pour piano n°2 en la majeur de Franz Liszt, avec l’orchestre de la Staatskapelle de Berlin. Point d’orgue du Festival de piano de la Ruhr, ce programme inattendu, donné à la Philharmonie d’Essen, est complété par la Siegfried-Idyll, une œuvre de Richard Wagner, gendre de Liszt. Lire aussi page 9 En partenariat avec Concert (Allemagne, 2011, 43 mn) - Réalisation  : Enrique Sanchez-Lansch 14 N°14 – semaine du 28 mars au 3 avril 2015 – ARTE Magazine Svea Andersson 19.15 Cuisines des terroirs Le Pays d’Auge Le pays d’Auge, au cœur du bocage normand, est célèbre pour ses pommes, ses fromages crémeux et son calvados. Le pays d’Auge peut se vanter d’une culture culinaire riche et rustique, autour des deux productions phares que sont la pomme et le lait. La ferme bio que dirige la famille Julien en est un parfait exemple. On y concoctera un poulet de la vallée d’Auge en cocotte, accompagné de pommes cuites et d’une sauce au cidre et à la crème fraîche, le tout arrosé d’un verre de « calva ». Réalisation  : Holger Preusse (Allemagne, 2015, 26mn) 20.00 Karambolage Comment règle-t-on l’addition dans un restaurant français et dans un restaurant allemand ? Petite leçon de savoir-vivre avec Corinne Delvaux ; quels sont les trois Allemands célèbres qui viennent spontanément à l’esprit des passants français ? Une semaine avant Pâques, Elsa Clairon s’inquiète de voir disparaître les bonnes vieilles traditions françaises. Et toujours, la devinette. Magazine franco-allemand de Claire Doutriaux (France, 2015, 11mn) paul blind 20.10 Vox pop Faut-il légaliser le cannabis ? Chaque semaine, Vox pop enquête dans les coulisses de la société européenne. Enquête  : la République tchèque est le premier producteur et consommateur de cannabis en Europe. Depuis 2012, l’État a voté une loi autorisant le cannabis médical sous haute surveillance. L’agence nationale de contrôle du cannabis et la police ont accès à toutes les ordonnances électroniques. Mais cette filière « propre » a du mal à se mettre en place  : l’État, qui veut détruire tous les réseaux clandestins, peine à approvisionner les pharmacies… L’invité  : Stéphane Gatignon, maire de Sevran, en Seine-Saint-Denis, prône la légalisation du cannabis pour en finir avec les trafiquants et la violence dans les cités. Le « vox report »  : malgré l’interdiction de l’Union européenne, la Croatie importe de l’amiante, matériau hautement cancérigène toujours utilisé dans la construction. Les pouvoirs publics ne font rien pour empêcher la catastrophe sanitaire qui s’annonce. Sans oublier le tour d’Europe des correspondants. Magazine présenté par John Paul Lepers (France, 2015, 26mn) Coproduction  : ARTE France, Magneto Presse
20.45 Cinéma Un Américain à pAris Vincente Minnelli transforme le poème symphonique des Gershwin en une comédie lumineuse et sophistiquée portée par Gene Kelly. Jerry, un ex-G.I., est resté à Paris pour étudier la peinture. À Montmartre, il rencontre un chanteur qui doit épouser Lise, une jeune fille que Jerry a sauvée durant la guerre. Courtisé par une riche héritière, le jeune homme choisit pourtant d’aimer Lise. Pourra-t-il la détourner de ses projets de mariage ? Rêves Incarné par l’acteur et danseur virtuose Gene Kelly, Jerry se libère littéralement de la vie par le rêve, dans la plus pure tradition « minnellienne ». Sésame qui le fait accéder à un autre monde, la chorégraphie devient l’instrument de ce passage merveilleux  : le cinéaste la magnifie par des mouvements de caméra d’une rare sophistication. Car, pour Minnelli, la comédie musicale est un moyen d’accéder à la beauté et à la perfection. Un art complet, mettant tous les sens en éveil. Un Américain à Paris est à ce titre représentatif  : pièce maîtresse de l’œuvre du cinéaste, c’est aussi un film rêvé sur l’absence, la recherche impossible de l’être aimé, d’un pays qui n’existe pas. On touche une fois de plus chez Minnelli à la déchirante poursuite d’un bonheur impossible à atteindre, mais que la comédie musicale permet d’effleurer, le temps d’une représentation. Oscar du meilleur film, 1951 N°14 – semaine du 28 mars au 3 avril 2015 – ARTE Magazine Warner Bros (An American in Paris) Comédie musicale de Vincente Minnelli (États-Unis, 1951, 1h53mn, VF) Scénario  : Alan Jay Lerner, d’après l’opérette de George et Ira Gershwin Avec  : Gene Kelly (Jerry Mulligan), Leslie Caron (Lise Bouvier), Oscar Levant (Adam Cook), Nina Foch (Milo Roberts), Georges Guétary (Henri Baurel) - Image  : Alfred Gilks, John Alton (ballet) - Montage  : Adrienne Fazan - Direction musicale  : Johnny Green, Saul Chaplin Chorégraphie  : Gene Kelly Coproduction  : Arthur Freed, MGM (R. du 21/12/1998) D.R. 22.35 Charles Trenet, l’ombre au tableau Qui se cachait derrière le masque du « fou chantant » ? KarlZéro raconte Charles Trenet à travers des archives oubliées et les témoignages de ses amis proches – Charles Aznavour, Jean-Jacques Debout... Pour Charles Trenet, tout semblait si facile, tout était léger, fugace, rêvé... « La mer », griffonnée en quelques minutes dans un train entre Narbonne et Carcassonne, fit le tour du monde et le transforma en milliardaire. Mais derrière l’insolente réussite, derrière le chapeau cloche et les yeux qui riboulent, derrière le génie poétique se cachait un autre Charles  : un petit pensionnaire abandonné par sa mère, un homme secret, un « pédéraste » à une époque où l’homosexualité n’était pas tolérée. Alors, il se réfugiait dans le monde des rêves, avant d’être durement ramené à la réalité. C’est ce Charles Trenet-là que le film raconte, ce Trenet blessé, mystérieux, solitaire. Celui qui traversa le siècle sans jamais vouloir se livrer, par élégance, par désinvolture, par horreur d’avoir à se justifier. Car, sa vie durant, l’homme a été poursuivi par les ragots. Collabo pour les uns, pédophile pour les autres, Trenet n’a jamais daigné répondre. KarlZéro et Daisy d’Errata font revivre ce galopin sulfureux à travers des archives inédites et oubliées, et les témoignages de ses amis proches, parmi lesquels Charles Aznavour, Jean-Jacques Debout et Georges El Assidi. Documentaire de KarlZéro et Daisy d’Errata (France, 2013, 52mn) - Coproduction  : ARTE France, La Mondiale de Productions (R. du 16/2/2014) mars 29 dimanche 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :