Arte Magazine n°2015-13 21 mar 2015
Arte Magazine n°2015-13 21 mar 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2015-13 de 21 mar 2015

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 3,3 Mo

  • Dans ce numéro : un oeil sur vous.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
WEB RETOUR VERS NO FUTURE ! Retrouvez les grandes figures du mouvement punk dans une websérie, en écho détonant au documentaire No Future, la déferlante punk. 1977. L’histoire du rock est brusquement bousculée par l’explosion du mouvement punk avec le précurseur – et unique – album des Sex Pistols et le premier essai des Clash, bientôt largement transformé. Ces morceaux sauvages et courts viennent secouer un rock devenu trop sage pour certains dans une Angleterre en pleine dépression économique. Mais cette année charnière ne marque pas pour autant la naissance du punk, comme l’atteste Retour vers no future. Réalisée par Fred Aujas en prolongement de son film No Future, la déferlante punk (diffusé le 28 février), cette websérie documentaire dresse les portraits de six personnalités et groupes emblématiques de la vague punk qui a déferlé sur l’Europe entre 1975 et 1978. Au programme  : les mythiques Johnny Rotten et Sid Vicious, leur manager Malcom Mac Larren, et sa compagne, la styliste Vivienne Westwood, qui ouvre la première boutique punk sur Kings Road à Londres. La série propose également des portraits de Joe Strummer, le leader des Clash, et des Ramones, groupe précurseur du genre né outre-Atlantique. 8 N°13 – semaine du 21 au 27 mars 2015 – ARTE Magazine Sous la forme d’animation en motion design, ces six pastilles de 2 minutes, visuellement inspirées par l’esthétique punk, s’appuient sur le symbole du «Do it yourself», slogan manifeste du mouvement. Six doses riches en anecdotes, notamment celle sur l’origine du nom de scène de Johnny Rotten – Johnny «Pourri», en référence à l’état de ses dents. Elles permettent de revivre la frénésie créatrice d’une génération trop impatiente de vivre au présent pour attendre des lendemains qui chantent. En bonus, une interview exclusive du styliste Jean-Charles de Castelbajac, qui évoque sa rencontre avec les Sex Pistols et l’amitié déterminante qu’il noua ensuite avec Malcom McLaren. À consommer d’une traite ou sous forme homéopathique, mais sans modération, sur creative.arte.tv/punk-no-future !
Julien Chatelin/Divergence Aung San SUU Kyi Après avoir tout fait POUR être candidate aux électIONS PRésidentielles BIRManes de 2015, «The Lady» a dû renoncer devant l’impossibilité de modifier une Constitution qui la prive de ce droit. Son tort  : avoir épousé un étranger – aujourd’hui décédé. Birmanie  : fin de dictature ? C’est la question posée par le documentaire de Michaëlle Gagnet, qui interroge la charismatique opposante à la junte militaire birmane, prix Nobel de la paix en 1991. Depuis sa libération, Aung San Suu Kyi est critiquée par une partie de son camp qui lui reproche de ménager le régime. Birmanie  : fin de dictature ?, mardi 24 mars à 0.00 Ils sont sur ARTE Bastien Bouillon C’est l’un des NOUVeaux VISages du cinéma FRançais. Il y est apparu pour la première fois en tant que tête d’affiche l’année dernière, incarnant un jeune bourgeois amoureux dans le beau monde de Julie Lopes-Curval. L’occasion d’affirmer un jeu tout en justesse et en douceur, déjà remarqué dans plusieurs courts métrages, téléfilms et films dont 2 automnes, 3 hivers de Sébastien Betbeder. Fils d’un directeur de théâtre et d’une comédienne, Bastien Bouillon est un enfant de la balle qui confesse volontiers avoir «pris son temps». À 30 ans, il rejoint ainsi les Pierre Niney, Vincent Lacoste, Kevin Azaïs dans les rangs d’une nouvelle génération d’acteurs prometteurs. On le retrouvera bientôt dans Peur de rien et Marguerite et Julien, les prochains films de Danielle Arbid et Valérie Donzelli. Deux, vendredi 27 mars à 20.50 Patrick Gaillardin N°13 – semaine du 21 au 27 mars 2015 – ARTE Magazine sipa Philippe JaROUSSKy Il INterprète le ROI de Thèbes aMPhION dans Niobe, un opéra baroque d’Agostino Steffani. Si cette œuvre n’avait jamais bénéficié d’un enregistrement en studio, c’est chose faite depuis le mois dernier. Une fois de plus, la voix de Philippe Jaroussky déploie des merveilles d’agilité. Dans un autre registre, le jeune contre-ténor vient de sortir l’album Green, où il fait une incursion dans la chanson à travers des mises en musique de poèmes de Verlaine. Philippe Jaroussky et Emöke Barath interprètent le «Stabat Mater» de Pergolèse, dimanche 22 mars à 18.30 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :