Arte Magazine n°2015-12 14 mar 2015
Arte Magazine n°2015-12 14 mar 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2015-12 de 14 mar 2015

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,6 Mo

  • Dans ce numéro : David Bowie is.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
mercredi 18 mars JOURNéE 5.20 LM Smetana – « Ma patrie » Concert 6.00 LEM Paysages d’ici et d’ailleurs Île d’Elbe Série documentaire 6.30 LM X:enius Comment fonctionne notre sens de l’équilibre ? Magazine 6.55 LM Personne ne bouge ! Spécial David Bowie Magazine 7.45 L7 R Les grandes stations balnéaires Opatija – Croatie Série documentaire 8.30 L7 R X:enius Les cafards  : pourquoi sont-ils ultra-résistants ? Magazine Multidiffusion le 18 mars à 17.20 8.55 LMM Le bonheur au travail Documentaire 10.50 7 ER Escapade gourmande Finnmark – Norvège Série documentaire 11.20 LM L’Orient-extrême, de Berlin à Tokyo L’est de la Chine et Pékin Série documentaire 12.05 7 R 360°-Géo Des chats au pays des tsars Reportage 12.50 LM X:enius Parkinson, une maladie insidieuse Magazine 13.20 7 ARTE Journal 13.35 M CINÉMA Toto le héros Film de Jaco Van Dormael (1991, 1h27mn) Thomas pense avoir été échangé à la naissance avec Alfred... Un film tragique et drôle, onirique et poétique, avec l’éblouissant Michel Bouquet. 15.15 L7 ER Paysages d’ici et d’ailleurs La Réunion, le littoral Série documentaire 15.40 L7 R Les sages-femmes itinérantes du Viêtnam Documentaire 16.25 LM L’extravagant prince von Pückler Documentaire 17.20 LM X:enius Les cafards  : pourquoi sont-ils ultra-résistants ? Magazine 17.45 L7 E Paysages d’ici et d’ailleurs Camargue Série documentaire présentée par Raphaël Hitier (2014, 20x26mn) Vingt nouveaux épisodes d’une série qui explore les sites les plus remarquables d’Europe. Aujourd’hui  : la nature sauvage de la Camargue. 18.15 LM Les rivages de la mer du Nord à vélo D’Aberdeen à Berwick-upon-Tweed Série documentaire SOIRÉE 19.00 L7 Au gré des saisons – Printemps Poisson d’avril Série documentaire 19.45 7 ARTE Journal 20.05 L7 28 minutes Magazine 20.45 7 R Tout est vrai (ou presque) Steven Spielberg Série d’animation d’Udner (2013, 40x2mn30) La série quotidienne qui raconte les grandes personnalités avec des petits objets. 20.50 LD VF/V0stf CINÉMA Le premier qui l’a dit Film Multidiffusion le 19 mars à 13.35 22.40 L7 R le docUMENTAIRE cULTUREL Sylvette, un modèle de Picasso Documentaire 23.35 7 E CINÉMA Benda Bilili ! Documentaire 0.55 LEM Poupoupidou Film II i 2.35 M The kid stays in the picture L’incroyable histoire vraie de Robert Evans Documentaire 20 N°12 – semaine du 14 au 20 mars 2015 – ARTE Magazine Jean-Claude Lother E D sous-titrage pour sourds et malentendants audiovision pour aveugles et malvoyants L diffusion en haute définition disponible sur Internet durant sept jours après la diffusion 7 M vidéo à la demande M multidiffusion R rediffusion VF/V0stf version française version originale sous-titrée en français V0STF version originale sous-titrée en français ARD/Degeto/Fadango 20.50 CINÉMA Le premier qui l’a dit Au moment de révéler son homosexualité à sa famille, Tommaso est doublé par son frère. Une comédie italienne non dénuée d’émotion, avec le ténébreux Riccardo Scamarcio. Étudiant à Rome, Tommaso a décidé de faire son coming out à l’occasion d’une réunion de famille dans les Pouilles. Mais au cours du dîner, alors qu’il s’apprête à prendre la parole, son frère aîné, également gay, lui brûle la politesse. Indigné, leur père bannit Antonio du clan, avant d’être frappé par une crise cardiaque. Pendant sa convalescence, Tommaso se voit contraint de prendre les rênes de l’usine de pâtes familiale. L’arrivée impromptue de son amoureux et de leurs amis gays ne lui facilite pas la tâche... Contre-emploi « Un fils pédé et mon père est à l’hosto. Deux, ça le tuerait ! » Dans un pays où l’on ne plaisante pas avec la virilité, assumer son homosexualité n’a rien d’aisé – spécialement quand on vient d’une famille d’industriels engluée dans ses convenances bourgeoises. Le cinéaste turco-italien Ferzan Ozpetek dénonce l’intolérance de ses contemporains en investissant gaiement le terrain de la comédie. Bousculant son image de séducteur, Riccardo Scamarcio (Polisse) se révèle épatant dans ce rôle à contre-emploi. Lire aussi page 9 (Mine vaganti) Film de Ferzan Ozpetek (Italie, 2010, 1h48mn, VF/VOSTF) - Scénario  : Ferzan Ozpetek, Ivan Cotroneo - Avec  : Riccardo Scamarcio (Tommaso Cantone), Nicole Grimaudo (Alba Brunetti), AlessandroPreziosi (Antonio Cantone), Ennio Fantastichini (Vicenzo Cantone), Lunetta Savino (Stefania Cantone), Ilaria Occhini (la grand-mère), Carolina Crescentini (la grand-mère jeune), Elena Sofia Ricci (Luciana), Bianca Nappi (Elena) - Image  : Maurizio Calvesi - Montage  : Patrizio Marone Musique  : Pasquale Catalano - Production  : Fandango, Rai Cinema
MEDEA FILM FACTOry 2014/Grit Lederer 22.40 le documentaire culturel Sylvette, un modèle de Picasso Rencontre avec Sylvette David, qui fut dans les années 1950 l’une des dernières muses de Picasso. Au printemps 1954, Pablo Picasso, qui séjourne dans le village provençal de Vallauris, demande à Sylvette David, sa jeune voisine de 19 ans, de devenir son modèle. En quelques semaines, il fera plus de cinquante portraits de la jeune femme à la haute queue de cheval blonde et à la frange en désordre – dans une étonnante diversité de styles, du réalisme au cubisme. Une collaboration qui aida le peintre à surmonter sa récente rupture avec l’artiste Françoise Gilot, partie vivre à Paris avec leurs deux enfants. Ce documentaire intimiste part à la rencontre de Sylvette David, qui fut l’un des témoins privilégiés du travail de cet artiste phare du XX e siècle. arte'EDITI N Dans Picasso – Portrait intime, Olivier Widmaier Picasso, son petit-fils, dévoile l’homme derrière l’artiste. Un beau livre coédité par arte Éditions et Albin Michel. Documentaire de Grit Lederer (Allemagne, 2014, 52mn) (R. du 4/6/2014) Sophie Dulac Distribution 23.35 CINÉMA Benda Bilili ! L’épopée fantastique – et drolatique – d’un groupe de musiciens congolais éclopés et sans abri qui ont conquis le monde grâce à leur talent bluesy, leur humour et leur sens inouï de la vie. Kinshasa, 2005. En quête de talents pour les besoins d’un film sur les musiques urbaines, les réalisateurs Renaud Barret et Florent de La Tullaye tombent en arrêt devant une bande de musiciens vétérans, sans abri, éclopés, à l’optimisme radical. Installé sur des machines roulantes bidouillées et armé d’instruments déglingués, le bataillon bluesy Staff Benda Bilili chante la misère et sa foi en l’avenir pour des mômes de la rue et quelques sans-grade. Bientôt, Roger, minot du macadam qui a transformé une boîte de lait en minuscule guitare monocorde, rejoint la vieille garde. Le début d’une épopée et d’une incroyable success story qui va les conduire en 2009 à enregistrer – dans le parc zoologique – un album au titre manifeste, Très très fort, avant une tournée sur les scènes européennes. « Tonkars » Porté par l’enthousiasme ravageur de ses héros musiciens, dont le classieux et charismatique Ricky, le film se fraye un chemin dans la pagaille encombrée de Kinshasa et ses marges urbaines avec une vivacité contagieuse. Car ni l’incendie de leur centre d’accueil ni l’adversité n’entament la N°12 – semaine du 14 au 20 mars 2015 – ARTE Magazine détermination de ces virtuoses de l’autodérision qui chantent leurs alliés « tonkars » (les cartons sur lesquels ils dorment). Happée et contaminée par leur énergie, la caméra les suit jour et nuit dans leurs tribulations, au rythme de la vie comme elle surgit  : agiles danseurs handicapés de hip-hop, matchs de football sur les mains d’une vitesse sidérante, scène de train bondé où un prédicateur hystérique met à rude épreuve la patience de ses compagnons d’infortune, ou encore cette sortie d’un môme, à la veille de leur départ triomphal pour les Eurockéennes de Belfort  : « L’Europe, c’est un pays où tout le monde ne peut pas entrer, créé par Dieu pour faire la comparaison avec chez nous... » Sapés comme des milords, les papys bluesy et Roger y feront une entrée fracassante. Avec ce principe chevillé au corps  : « Il n’est jamais trop tard dans la vie ! » Lire aussi page 7 Meilleur film documentaire, Étoiles d’or 2011 Documentaire de Renaud Barret et Florent de La Tullaye (République démocratique du Congo/France, 2010, 1h25mn) Production  : Screen Runner, Belle Kinoise, O.L. Production, Studio 37 mars 21 18 mercredi



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :