Arte Magazine n°2015-12 14 mar 2015
Arte Magazine n°2015-12 14 mar 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2015-12 de 14 mar 2015

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,6 Mo

  • Dans ce numéro : David Bowie is.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
mardi 17 mars JOURNéE 5.00 LM Placebo En concert au Palais omnisports de Bercy Concert 6.10 LEM Paysages d’ici et d’ailleurs Vallée du Lot Série documentaire 6.45 LM Vox pop Puissance de frappe des réseaux homophobes 7.15 LM Yourope L’argent fait tourner l’Europe Magazine 7.45 L7 R Les grandes stations balnéaires Usedom – Allemagne wdr Série documentaire 8.30 L7 X:enius Parkinson, une maladie insidieuse Magazine Multidiffusion le 17 mars à 17.20 8.55 LMEM Le jeûne, une nouvelle thérapie ? Documentaire 9.55 LM Les fabuleux bénéfices du système D Documentaire 10.55 7 ER Escapade gourmande Forcalquier Série documentaire 11.20 LM L’Orient-extrême, de Berlin à Tokyo Le Viêtnam et la Chine Série documentaire 12.05 L7 R 360°-Géo Les derniers cow-boys de Toscane Reportage 12.50 LM X:enius Le rhume, un moindre mal ? 13.20 7 ARTE Journal 13.35 LEM cinéma Parlez-moi de vous Estrella Prod. Film de Pierre Pinaud (2012, 1h26mn) Entre burlesque et drame, Karin Viard campe une animatrice de radio tétanisée par les relations humaines. 15.05 L7 R Lisbonne Cité lumineuse du fado Documentaire 15.50 LMEM Léonard de Vinci Dans la tête d’un génie Documentaire 17.20 LM X:enius Parkinson, une maladie insidieuse Magazine 17.45 L7 E Paysages d’ici et d’ailleurs Spreewald Série documentaire 18.15 LM Les rivages de la mer du Nord à vélo Des Highlands à Aberdeen Série documentaire GBF SOIRÉE 19.00 L7 Au gré des saisons – Printemps Adieu frimas Série documentaire de Keti Vaitonis et Ira Beetz (2015, 20x43mn) De février à juin, de la mer du Nord à la Camargue, voyage à travers une Europe qui se pare à nouveau de verdure. 19.45 7 ARTE Journal 20.05 L7 28 minutes Magazine 20.45 7 R Tout est vrai (ou presque) Leonardo DiCaprio Série d’animation 20.50 L7 MER HISTOIRE En France, à l’heure allemande (1 & 2) Documentaire Multidiffusion le 20 mars à 8.55 22.45 › 0.30 L7 Thema Mon ventre m’appartient 22.45 L Droit à l’avortement – Le combat continue Documentaire 23.35 L Avortement, la loi du silence Documentaire 0.30 L7 R Konrad Adenauer Le chancelier de la guerre froide Documentaire de Stefan Schneider (2012, 1h29mn) Une évocation des combats politiques et de la personnalité de Konrad Adenauer (1876-1967), premier chancelier de la République fédérale d’Allemagne. Multidiffusion le 19 mars à 8.55 2.00 LMEM Caché Film 3.55 LM Yourope L’argent fait tourner l’Europe Magazine 7 M vidéo à la demande M multidiffusion R rediffusion VF/V0stf 18 N°12 – semaine du 14 au 20 mars 2015 – ARTE Magazine SWR/Martin Christ E D sous-titrage pour sourds et malentendants audiovision pour aveugles et malvoyants L diffusion en haute définition disponible sur Internet durant sept jours après la diffusion version française version originale sous-titrée en français V0STF version originale sous-titrée en français Collection rUDOLf BÖlts 20.50 HISTOIRE En France, à l’heure allemande (1 & 2) L’occupation et la libération de la France, de 1940 à 1944, vues à travers les films et les clichés amateurs de Français et d’Allemands témoins de ces années de guerre. 1. Le temps des vainqueurs Suite à la victoire de l’armée allemande, une partie de la population française découvre un occupant moins féroce qu’elle ne l’imaginait. Les troupes de la Wehrmacht, soulagées par la fin de la bataille de France, profitent de la douceur de vivre hexagonale comme si elles étaient en vacances. Séduits ou dans le besoin, de nombreux Français acceptent le contact avec l’ennemi. Mais tout le monde n’est pas dupe de cette « occupation douce ». Certains réalisent que les nazis avancent masqués pour mieux piller les ressources du pays et se livrer aux premières rafles de juifs. 2. Le fossé se creuse Printemps 1943. Le pouvoir de séduction de l’armée allemande n’est plus qu’un lointain souvenir. L’occupation s’éternisant, les tensions se font plus vives. Les réquisitions de l’armée allemande et la répression sanglante de toute forme de contestation indignent de plus en plus de Français. La résistance commence à s’organiser et un nombre croissant d’hommes prennent le maquis. Le clivage de la population s’accentue entre miliciens partisans du régime de Vichy et résistants. La retraite allemande et la Libération vont faire éclater au grand jour les rancœurs accumulées depuis le début du conflit. Documentaire de Serge de Sampigny (France, 2012, 2x53mn) Coproduction  : ARTE France, Histodoc - (R. du 4/12/2012)
frederic maigrot 22.45 › 0.30 Thema Mon ventre m’aPPartient À l’heure où l’accès à l’IVG connaît un important recul dans les pays de l’Union européenne, les femmes qui ont recours à l’avortement, toujours stigmatisées par la société, se murent dans le silence. Enquêtes. Silke Gondolf Renate Günther-Greene Soirée présentée par Andrea Fies 22.45 Droit à l’avortement – Le combat continue Une enquête alarmante sur le recul du droit à l’avortement en Europe. Près d’un demi-siècle après les grandes marches pour la dépénalisation de l’avortement, les femmes sont à nouveau dans la rue. Avec la crise, l’Europe est devenue le théâtre d’une poussée des droites conservatrices, qui profitent de leur arrivée au pouvoir pour restreindre les droits des femmes en matière de sexualité et de procréation. « Je pense qu’il est temps de s’engager, de lutter pour défendre nos droits car ils pourraient disparaître », assure Vicky Claeys. Directrice de la section européenne de l’IPPF (Fédération internationale pour le Planning familial), elle veille à l’application des lois relatives à l’avortement dans l’Union européenne et fustige la mauvaise volonté voire l’idéologie poussiéreuse de ses dirigeants. Silke Gondolf Renate Günther-Greene « Boîte à bébé » Ce documentaire alarmant se concentre sur trois pays qui incarnent ce recul. Tout d’abord la Pologne, l’un des plus restrictifs d’Europe, où il est interdit d’avorter – sauf viol, menace pour la mère, fœtus abîmé – mais légal de se débarrasser de son nourrisson en le déposant dans une « boîte à bébé »... Un pays où, selon les chiffres officiels, « seulement » 700 femmes avortent chaque année alors qu’elles sont vingt millions en âge de procréer. Le film nous emmène ensuite en Allemagne et en France. Si, dans ces deux États, les femmes peuvent avorter sans être poursuivies par la justice, l’accès à l’IVG s’avère de plus en plus compliqué  : les Allemandes doivent composer avec le non-remboursement de l’intervention et la stigmatisation de plus en plus marquée de la société vis-àvis de l’avortement ; les Françaises font face à un nombre croissant de maternités fermées et de médecins se refusant à agir, soit par conviction, soit parce qu’ils estiment l’acte trop peu rentable... La sonnette d’alarme est tirée. Lire aussi page 6 Documentaire (Allemagne, 2014, 52mn) N°12 – semaine du 14 au 20 mars 2015 – ARTE Magazine 23.35 Avortement, la loi du silence Quatre Allemandes brisent la chape de silence qui entoure encore aujourd’hui l’avortement. Un documentaire bouleversant sur la délicate reconstruction qu’induit une IVG. La réalisatrice Renate Günther Greene a avorté à l’âge de 25 ans. Après plusieurs décennies de refoulement, son retour sur les lieux de l’intervention l’a submergée de douleur. Elle a alors cherché à entrer en contact avec des femmes au parcours similaire, mais s’est heurtée à un mur de silence. Pourquoi, alors qu’elles avaient revendiqué haut et fort le droit à disposer de leur corps dans les années 1970, les femmes éprouventelles tant de difficultés à assumer le recours à l’avortement ? La réalisatrice a rencontré la rescapée d’une IVG qui, adolescente, a sombré dans l’anorexie avant de découvrir que son sentiment d’être jumelle ne relevait pas de la démence mais venait de l’intervention subie par sa mère quand elle la portait. Trois femmes qui ont avorté quand elles étaient plus jeunes racontent par ailleurs leur expérience et ses conséquences, entre relative sérénité et culpabilité suffocante. Séquelles persistantes « À les entendre, c’était aussi anodin que de se faire opérer de l’appendicite », confie l’une d’entre elles. Entre les sentences du type « Tu vas gâcher ton avenir ! » et le vocabulaire pourtant réconfortant des médecins, qui parlent d’« amas de cellules embryonnaires » pour désigner le fœtus, certaines femmes regrettent d’avoir manqué d’informations sur la portée de leur décision. Sur dix patientes ayant subi une IVG, deux à quatre d’entre elles, en état de stress posttraumatique, développent ainsi une réelle pathologie et ont besoin d’un suivi psychologique pour faire leur deuil et apaiser leur culpabilité. « J’ai tué un enfant », explique l’une des femmes interrogées, qui s’est reconstruite en fondant une famille et en faisant de la prévention en milieu scolaire. Un documentaire salutaire sur les séquelles occultées de l’avortement. Documentaire de Renate Günther Greene (Allemagne, 2014, 52mn) mars mardi 19 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :