Arte Magazine n°20 11 mai 2002
Arte Magazine n°20 11 mai 2002
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°20 de 11 mai 2002

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 3,5 Mo

  • Dans ce numéro : le cinéma italien par Martin Scorsese.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
ARTE vous offre Cannes sur canapé Depuis dix ans, ARTE soutient le cinéma, et, chaque année, de nombreux films coproduits par la chaîne sont sélectionnés à Cannes. Pour la 55 e édition du Festival, ARTE vous propose une programmation exceptionnelle, à la mesure de son engagement en faveur du septième art. La rayonnante Kristin Scott Thomas. Patricia Arquette dans Lost Highway de David Lynch. Hommage à Marcello Mastroianni. Une émission spéciale En direct de Cannes : tous les soirs du 16 au 26 mai vers 0h30, Michel Field et une équipe franco-allemande reçoivent à bord du bateau d’ARTE ceux qui font l’actualité du jour : auteurs, acteurs, réalisateurs et producteurs. ARTE fait partager ses d é c ou v ertes et ses coups de cœur – sans oublier le côté « glamour » de Cannes (voir interview page suivante). H i s t o i res de Festival de Gilles Jacob ARTE diffuse le film H i s t o i res de Festival de Gilles Jacob, délégué général de Cannes, projeté lors de la séance d’ouvert u re de la 55 e édition et qui évoque les grands moments, gais ou émouvants, du Festival (v en d redi 24 mai). L’actualité Les 18 mai et 25 mai, M et ro p o l i sparle de l’actualité cannoise. Samedi 18 mai, le magazine culturel rendra hommage à Jacques Tati, Max Ophüls, Alain Resnais et à la revue P o s i t if. Par ailleurs, l’équipe d’ARTE Info propose des sujets sur Cannes dans ses éditions quotidiennes. Un hommage au cinéma italien Avec, sur deux soirées Thema, le filmdocumentaire de Martin Scorsese, Mon voyage en Italie, présenté hors compétition à Cannes en 2001. > 1er épisode jeudi 16 mai, avec Rome, ville ouverte de Roberto Rossellini et un autre documentaire de Scorsese, Italianamerican. > 2 e épisode jeudi 23 mai, avec Senso de Luchino Visconti. Des stars > David Ly n ch, président du jury 2002, et dix autres personnalités du cinéma dévoilent leurs sources d’inspiration dans Why Are You Creative ?, proposé par HermannVaske tous les soirs dans En direct de Cannes. > Kristin Scott T h o m a s et ses invités sont à l’honneur dans P ro f i l s (v en d redi 17 mai). > Marcello Mastroianni est le héros d’une Thema avec Une journée part i c u l i è re d’E t t o re Scola et un film-documentaire d’Anna Maria Tato (dimanche 19 mai). Du spectacle Avec Hollywood Loves the Piano, « Musica » fait la part belle aux stars du piano des films de la grande époque hollywoodienne (mercredi 22 mai). Des films > Lost Highway de David Lynch, qui préside cette année le jury du Festival, avec Patricia Arquette (lundi 13 mai). > La Pomme de Samira Makhmalbaf, sélection officielle « Un certain regard » à Cannes en 1998 (mercredi 15 mai). > Trafic de Jacques Tati (lundi 20 mai). Cannes rend hommage au cinéaste avec la projection de Playtime. > Moloch, d’Alexandre Sokourov, Palme d’or du meilleur scénario à Cannes en 1999 (mercredi 22 mai). Cannes 2002 sera en direct sur le site Internet d’ARTE avec des interviews, des chroniques, des bandes-annonces, etc. Vous pouvez consulter dès maintenant un dossier spécial Cannes sur www.arte-tv.com/cannes.
Michel Field : « Rendre compte de la couleur et de l’effervescence de la nuit cannoise » Michel Field, entouré d’une équipe franco-allemande, présente En direct de Cannes tous les soirs du 16 au 26 mai vers 00.30. Interviews d’acteurs et de réalisateurs, reportages, débats avec les critiques de cinéma, rendront compte de l’actualité et de l’ambiance du Festival. En partenariat avec Retrouvez En direct de Cannes tous les soirs du 16 au 26 mai à partir de 00.30. En tant que téléspectateur, qu’attendez-vous d’une émission de cinéma ? Je suis un nostalgique des grandes émissions de cinéma, comme Cinéma, Cinéma, autrement dit des émissions qui ne soient pas uniquement un lieu de promotion des films qui sortent mais qui fassent entrer dans le processus de création du cinéma lui-même. J’aimerais y voire des making-of de tournages et y entendre les chefs opérateurs, les costumiers, les techniciens, qui sont souvent plus intéressants que les acteurs ou le réalisateur. Quant à notre émission sur Cannes, je voudrais qu’elle rende compte de la couleur et de l’effervescence de la nuit cannoise. Avez-vous une idée du contenu de l’émission ? Comme il s’agit d’un magazine quotidien, nous souhaitons mêler du plateau à des petits reportages, pour varier les modes d’approche. Nous accorderons environ un quart d’heure aux films de la sélection officielle, un quart d’heure aux sélections parallèles qui nous tiennent tout autant à cœur, ainsi qu’une attention particulière aux jeunes cinéastes. Et nous laisserons aussi un peu de temps à une certaine improvisation. Nous profiterons évidemment du fait que l’émission est Né en 1954, agrégé de philosophie, Michel Field est journaliste, animateur, producteur et PDG de la société de production La Field Compagnie. Il a créé l’émission le Cercle de minuit, sur France 2, 7 d’or du meilleur magazine culturel télévisé en 1993. Parmi les nombreuses émissions auxquelles il a collaboré : la Grande Famille (Canal+) ou la Marche du Siècle (France 3). Actuellement, il anime Politique dire c te, émission filmée sur Internet et diffusée sur Wanadoo – dont il est également producteur –, Bandes à part sur TF6 et une émission hebdomadaire sur Europe 1. Il a en outre publié plusieurs essais (E x c en t r i qu es, Laffont, 1988), romans (l’H o m me aux pâtes, J’ai lu, 1989) et récits (Petits dialogues entre amis, Albin Michel, 1997). L a ffont s’apprête à publier, le 15 mai 2002, son ouvrage le Livre des re n c on t res. Spécial C a n ne s tournée sur le bateau d’ARTE pour en faire un vrai lieu de rencontres et interroger les visiteurs sur « leur » Cannes à eux. Il y aura une place pour la critique de films ? Nous souhaitons demander à un panel de critiques, à la fois français et européens, de venir collaborer à l’émission. Quel est l’éclairage que vous souhaitez donner des films ? Même si le contexte cannois est celui de la fébrilité, nous essaierons d’interroger les cinéastes de manière moins superficielle que sur d’autres plateaux de télé – d’autant que les réalisateurs qui viennent à Cannes ont souvent déjà une vraie carrière. On ne s’empêchera pas pour autant de recevoir quelques stars étrangères. Quel traitement ferez-vous des films coproduits par ARTE qui seraient dans la sélection ? Nous signalerons bien sûr les films coproduits par ARTE. Mais nous garderons une cloison étanche entre cette signalétique et le discours critique. Si un chroniqueur n’aime pas un film coproduit par la chaîne, nous ne le censurerons pas. Propos recueillis par Franck Garbarz Contact presse : Agnès Buiche/Martina Bangert, 01 55 00 70 47



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :