Arte Magazine n°19 6 mai 2000
Arte Magazine n°19 6 mai 2000
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°19 de 6 mai 2000

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 1,5 Mo

  • Dans ce numéro : le théâtre, passionnément.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
m ardi 9 mai « Marguerite Duras pense que sur les ruines du monde, on peut tout construire. » (Éric Vigner) Naissance d’un spectacle joyeux, poétique et pur. 23.15 La pluie d’été Réalisation : Jacques André (France, 1996-1h33mn) D’après le livre de Marguerite Duras Mise en scène : Éric Vigner Avec : Jean-Baptiste Sastre (Ernesto), Hélène Babu (la mère), Philippe Metro (le père), Anne Coesens (Jeanne), Thierry Collet (l’instituteur), Marilu Bisciglia (la journaliste) Coproduction : La Sept ARTE, Abacaris Films, la Compagnie Suzanne M./Eric Vigner, France 3 Ouest LASEPTARTE (Rediffusion du 19 mars 1996) Dans un même mouvement, ce film restitue le projet théâtral d’Éric Vi g ner, sa mise en œuvre et son aboutissement : le spectacle la Pluie d’été, d’après le livre de Marguerite Duras. M arguerite Duras a écrit la Pluie d’été en 1990 en re prenant les éléments du film l e s E n f a n t s qu’elle avait réalisé en 1984. C’est l’h i s t o i re d’Ernesto, un personnage sans âge précis, « en t re douze et vingt ans », f i l s aîné d’une famille d’émigrés. Ils habitent Vi t ry - s u r-Seine. Ernesto n’a pas appris à l i re. Pourtant, dans une Bible à moitié brûlée, il a découvert un jour qu’il savait ce qui y était écrit. Envoyé à l’école, il annonce à sa mère : « Je ne veux plus aller à l’école parce qu’à l’école, on apprend des choses que je ne sais pas. » Il va bouleverser son entourage – ses parents, l’instituteur, la j o urnaliste, sa sœur – avant de partir dans le monde. Sa force et sa métamorphose naissent de la rencontre avec le Livre, de la contemplation d’un arbre, d’un amour incestueux... Peux-être aussi du mystère de ses origines, des chansons russes que chante sa mère, de sa pauvre cuisine d’Europe centrale à base de pommes de terre, de la crainte que tous ont de le perdre. Récit mythique, parabole, constru c t i on poétique, le texte module l’irréelle aventure d’Ernesto et les figures qui l’entoure n t, toutes hantées au quotidien par une m é m o i re qui les dépasse, l’inexistence de Dieu et un désir d’absolu. De la lecture à la scène, et retour Éric Vigner a proposé, dans le cadre d’un atelier au Conserv a t o i re national supérieur d’art dramatique, de mettre en scène le livre de Marguerite Duras. Réalisé avec six élèves, le travail est fidèle à l’exigence paradoxale du théâtre durassien : le texte doit recevoir quelque chose du théâtre, let h é â t re doit se tenir au plus près du texte. D’où une mise en scène qui brouille la frontière entre jeu et lecture, et aboutit à la récitation du texte dans une cérémonie naïve, drôle et très pure. Créé au Conserv a t o i re en mars 1993, joué ensuite au Théâtre de la Commune à Aubervilliers, puis repris en tournée nationale et internationale, le spectacle a connu un énorme succès. Le film de Jacques André redistribue la continuité de l’h i s t o i re sur divers moments du travail théâtral : lectures (dans un train ou à la M a n u f a c t u re des Œillets à Ivry), répétitions (sur la scène du Conserv a t o i re national supérieur d’art dramatique à Paris), re pr é- sentation (sans public, les comédiens occupant tout l’espace de la salle).
Cannes, déjà ! En mai, c’est Cannes ! Pendant toute la durée du festival, ARTE fête le cinéma avec une programmation spéciale. Au programme : un reportage dans les coulisses du Carlton, un docu-soap sur les festivaliers, des portraits de Robert Bresson, Gérard Depardieu, Andrei Tarkovski… Le Carlton fait son cinéma Reportage de Ludovic Place Plongée amusante et amusée au cœur de l’hôtel Carlton de Cannes, le palace des stars par excellence. Lundi 8 mai à 20.15 dans « Reportage » Robert Bresson, ni vu ni connu Portrait d’un créateur Joseph Kosma Documentaire de Serge Le Peron Pour les films de Renoir ou Carné, Joseph Kosma a mis en musique les textes de Prévert, Sartre, Desnos ou Brecht. Portrait d’un compositeur atypique. Mercredi 10 mai à 21.45 dans « Musica » Documentaire de François Weyergans Dans la collection « Cinéma, de notre temps » Deux entretiens rares réalisés à trente ans d’intervalle, en 1965 et 1994, dessinent un portrait de Robert Bresson, disparu le 18 décembre dernier. Mercredi 10 mai à 23.10 dans « Profil » Hollywood Documentaire de William Karel Parti à la recherche du passé prestigieux d’Hollywood, William Karel compose un « docu-menteur » délirant en hommage à l’usine à rêves. Jeudi 11 mai à 19.00 dans « Voyages, voyages » Depardieu Pour ses cinquante ans, Gérard raconte Depardieu. Après Loulou de Maurice Pialat, deux grands documentaires inédits retracent l’itinéraire d’un géant du cinéma français. Dimanche 14 mai à 20.40 dans « Thema » Festival Une journée d’Andrei Arsenevitch Documentaire de Chris Marker Dans la collection « Cinéma, de notre temps » Évocations, citations et mises en perspectives de l’œuvre d’Andrei Tarkovski, l’un des plus grands stylistes du cinéma. Un très beau film signé Chris Marker. Mercredi 17 mai à 23.05 dans « Profil » Feuilleton documentaire de Jean-Christophe Klotz et Chantal van Tri Un réalisateur malien, un organisateur de fêtes, une jeune réalisatrice française et une équipe de tournage pris dans le tourbillon du festival ! Du lundi 15 au jeudi 18 mai à 20.15 dans « La vie en feuilleton » Werner Herzog et Klaus Kinski C’est l’histoire d’une relation unique – faite d’amour, de haine et de folie meurtrière – entre un cinéaste et son interprète fétiche, racontée à travers deux grands films de Werner Herzog : Fitzcarraldo et Mon ennemi intime. Dimanche 21 mai à 20.40 dans « Thema » Contact presse : Françoise Landesque - 01 55 00 70 42



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :