Arte Magazine n°19 5 mai 2018
Arte Magazine n°19 5 mai 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°19 de 5 mai 2018

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 1,8 Mo

  • Dans ce numéro : le festival de Cate.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
mercredi 9 mai ARTE MAG N°19. LE PROGRAMME DU 5 AU 11 MAI 2018 20 5.00 M LA FRESQUE Spectacle 6.15 M XENIUS Le corps en action  : pourquoi le mouvement est-il vital ? Magazine 6.40 LEM JARDINS D’ICI ET D’AILLEURS Het Loo (Pays-Bas) Série documentaire 7.10 L7 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.15 LEM 360° GEO Les lady boys en Thaïlande Reportage 8.00 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 8.40 M L’ALLEMAGNE SAUVAGE Les monts Métallifères Série documentaire 9.20 M LES ROUTES DE L’ESCLAVAGE (1 & 2) 476-1375  : au-delà du désert ; 1375-1620  : pour tout l’or du monde Série documentaire 11.05 M LA FABULEUSE HISTOIRE DE L’ÉVOLUTION Inde, les ghats occidentaux Série documentaire 11.45 LM JARDINS D’ICI ET D’AILLEURS Alcazar (Espagne) Série documentaire 12.50 L7 ARTE JOURNAL 13.00 ARTE REGARDS Reportage 13.30 LEM LA SIRÈNE DU MISSISSIPI Film 15.35 LM AU FIL DE L’EAU Le Main Série documentaire Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Diffusion en haute définition Disponible sur Internet durant sept jours après la diffusion Vidéo à la demande 16.30 7 E INVITATION AU VOYAGE Émission 17.05 7 R XENIUS La viande  : comment la consommer sainement ? Magazine 17.35 7 ER JARDINS D’ICI ET D’AILLEURS Jardin botanique de Bogor (Indonésie) Série documentaire 18.00 LM AUX PORTES DE LA MER Marseille Série documentaire 19.00 L7 LES PLUS BEAUX PARCS NATIONAUX D’ASIE Inde – Au royaume des lions Série documentaire 19.45 L7 ARTE JOURNAL 20.05 7 28 MINUTES Magazine 20.45 7 E TOUT EST VRAI (OU PRESQUE) Prince Série d’animation 20.55 7 L’EFFET AQUATIQUE Film 22.35 7 CANNES, LE FESTIVAL LIBRE Documentaire 23.25 7 LE TRÉSOR Film 0.35 L’AMI FRITZ Film 1.05 LM FRITZ BAUER – UN HÉROS ALLEMAND Film 1.50 M ARTE REGARDS Reportage Multidiffusion Rediffusion Version française Version originale sous-titrée en français Version originale sous-titrée en français 20.55 Cinéma Cannes 2018 L’effet aquatique Un grutier romantique (Samir Guesmi) imagine un stratagème pour convaincre une maître-nageuse farouche (Florence Loiret-Caille) de se jeter à l’eau avec lui. Le film posthume de Solveig Anspach, baigné de sa poésie fantaisiste. ELSA PALITO Samir, grutier à Montreuil, croise un jour Agathe, dont il tombe instantanément amoureux. En menant sa petite enquête, il découvre qu’elle officie à la piscine Maurice-Thorez, où il feint d’apprendre à nager pour se rapprocher d’elle. Son mensonge se révèle payant, jusqu’à ce qu’Agathe le démasque et s’envole pour l’Islande, où elle doit représenter la Seine- Saint-Denis au 10 e Congrès international des maîtres-nageurs... BAIN À REMOUS D’un côté, la frêle et garçonne Agathe, qui rembarre ses prétendants avec une impressionnante pugnacité ; de l’autre, le doux Samir, grande tige plus coriace qu’il n’y paraît. Des lignes d’eau montreuilloises, gérées par une équipe d’hurluberlus (une monitrice nympho, un directeur un peu louche...), au centre de conférences de Reykjavik, où l’amoureux éconduit s’est invité en usurpant l’identité du délégué israélien, Solveig Anspach plonge avec malice les personnages de Queen of Montreuil (2012), un de ses précédents opus, dans le bain à remous de la comédie romantique. Portée par deux merveilleux acteurs, la dernière pépite de loufoquerie et de délicatesse d’une réalisatrice partie trop tôt. Prix SACD, Quinzaine des réalisateurs, Cannes 2016 – Meilleur scénario original, César 2017 Lire page 6 Film de Solveig Anspach et Jean-Luc Gaget (France, 2014, 1h19mn) - Scénario  : Solveig Anspach et Jean-Luc Gaget - Avec  : Florence Loiret-Caille (Agathe), Samir Guesmi (Samir), Didda Jonsdottir (Anna), Philippe Rebbot (Reboute) Production  : Ex Nihilo, Zik Zak Filmworks, Le Pacte, Icelandic Film Centre, OCS, Indéfilms 3
JEAN-GABRIEL DOMERGUE/BRIDGEMAN IMAGES 22.35 Le documentaire culturel Cannes 2018 Cannes, le festival libre Né d’une intuition politique et humaniste, le Festival de Cannes aurait dû être, lors de sa première édition, un rempart contre le nazisme. Petites et grande histoires de l’événement à travers le destin de ses deux concepteurs. Incomparable parenthèse festive célébrant le septième art dans sa diversité et sa profusion créative, le Festival de Cannes a connu une naissance dramatique, marquée par la guerre. Le film raconte l’histoire de ses concepteurs, Philippe Erlanger et Jean Zay. En 1938, le premier, haut fonctionnaire à l’Éducation nationale, journaliste et critique d’art, est ulcéré par le palmarès de la Mostra de Venise, phagocytée par les régimes fasciste et nazi. Conscient des menaces qui pèsent sur la liberté d’expression, il veut monter un contrefestival qui serait un rempart culturel face à la barbarie qui s’annonce. Jean Zay, ministre de l’Instruction publique et des Beaux- Arts, le rejoint dans son projet. Les deux hommes remuent ciel et terre (et subventions) pour organiser l’événement qui doit s’ouvrir le 1er septembre 1939. Mais un ouragan destructeur quelques jours auparavant ainsi que la déclaration de la mobilisation générale réduisent leurs espoirs à néant. Homme de convictions, Jean Zay s’engagera dans l’armée française. Arrêté après avoir tenté de gagner l’Afrique du Nord avec d’autres parlementaires, il sera abattu par la milice en 1944. La paix revenue, Philippe Erlanger parviendra à monter le premier Festival de Cannes en 1946. À travers le destin de ces deux précurseurs, Frédéric Chaudier tisse la chronique du basculement d’une époque vers le néant. Richement documenté, son film mêle narration intime et faits historiques, restituant avec précision le contexte de la gestation mouvementée d’un rendez-vous du cinéma mondial aujourd’hui synonyme d’exigence et de fête. Lire page 6 Documentaire de Frédéric Chaudier (France, 2018, 52mn) - Coproduction  : ARTE France, Flair Production, A Paris Production, Bienvenue Production 23.25 Cinéma Cannes 2018 Le trésor Un père de famille sans histoires est entraîné dans une chasse au trésor tragi-comique. Un petit bijou roumain d’humour à froid. En père de famille modèle, Costi aime lire à son jeune fils l’histoire de Robin des Bois, prince des voleurs. Un soir, son voisin Adrian Negoescu lui demande de lui prêter 800 euros. Pour le convaincre, il lui confie que son arrière-grandpère aurait caché, avant l’arrivée des communistes, un trésor dans sa maison. Si Costi avance l’argent de la location du détecteur de métaux, il partagera avec lui ce qu’ils découvriront... CONTE MORAL L’odyssée tragi-comique de ces deux voisins en quête d’un hypothétique pactole sert d’habile prétexte à Corneliu Porumboiu (12h08 à l’est de Bucarest), figure de proue du renouveau du cinéma roumain, pour balayer les vicissitudes et moments clés de l’histoire de son pays, de la révolution avortée de 1848 à la crise économique 0.35 Cinéma L’ami Fritz MANGUE-PISTACHE En Alsace, un célibataire endurci finit par succomber au charme de la pétillante Suzel. Une adaptation délicieuse du célèbre roman d’Erckmann-Chatrian. Entre ses chers gewurztraminers et les oies farcies que lui prépare avec amour Catherine, sa fidèle gouvernante, Fritz Kobus, notable débonnaire et président de l’Amicale des célibataires de sa bourgade, coule ADI MARINECI/LE PACTE des années 2000. Petit bijou d’humour à froid, un conte moral pétri d’humanité. Meilleur scénario, « Un certain regard », Cannes 2015 (Comoara) Film de Corneliu Porumboiu (France/Roumanie, 2016, 1h25mn, VF/VOSTF) - Scénario  : Corneliu Porumboiu - Avec  : Toma Cuzin (Costi), Adrian Purcarescu (Negoescu), Florin Kevorkian (Sef Costi) - Coproduction  : ARTE France Cinéma, 42 Km Film, Les Films du Worso, Rouge International ARTE France Cinéma coproduit le prochain film de Corneliu Porumboiu, Gomera, actuellement en tournage. Son documentaire Football infini sort en salles le 6 juin. des jours heureux dans une Alsace de colombages et de cigognes. Tendrement harcelé par un vieux rabbin, qui rêve de le marier, Fritz, plus très jeune premier au ventre sanglé dans des costumes brodés, résiste avec opiniâtreté. Mais bien qu’il s’en défende, Suzel, la pétillante fille de son fermier, fait bientôt basculer son cœur. Film de Jacques de Baroncelli (France, 1933, 1h20mn), d’après le roman éponyme d’Alexandre Chatrian et Émile Erckmann- Avec  : Lucien Duboscq (Fritz Kobus), Simone Bourday (Suzel), Madeleine Guitty (Catherine), Jacques de Féraudy (Frédéric), Charles Lamy (le rabbin) - Production  : Les Films Artistiques Français mercredi 9 mai ARTE MAG N°19. LE PROGRAMME DU 5 AU 11 MAI 2018 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :