Arte Magazine n°19 2 mai 2020
Arte Magazine n°19 2 mai 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°19 de 2 mai 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 1,9 Mo

  • Dans ce numéro : l'agent immobilier avec Mathieu Amalric.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
ARTE MAG N°19. LE PROGRAMME DU 2 AU 8 MAI 2020 Florence Lazar Tout le travail de cette photographe, vidéaste et documentariste semble se déployer autour de la mémoire, avec le besoin vital de redonner une voix aux oubliés de l’histoire. Par ses ascendances serbes, Florence Lazar s’est donné pour horizon créatif de capter les traces de la guerre en ex-Yougoslavie. Elle a interrogé par le biais de l’art les responsabilités individuelles et collectives qui ont mené à ce désastre, à travers le documentaire Les paysans (2000), ou la falsification de l’histoire par l’église orthodoxe serbe dans Kamen – Les pierres (2014). Florence Lazar a aussi mené un projet photographique avec les élèves du collège Aimé-Césaire à Paris, autour du passé colonial français. Attentive aux soubresauts du monde, l’artiste a fait l’objet d’une exposition, début 2020, au musée du Jeu de Paume. 4 ELLE EST SUR ARTE Augustin Faure Lundi 4 mai à 0.20 Tu crois que la terre est chose morte Lire page 17 27/4 2/7 A R T E. R A D I O Podcasts sur canapé Même confinée, ARTE Radio ne déroge pas à ses goûters d’écoute. La pionnière du podcast proposera, dimanche 12 avril à 17 heures, une session live sur ses pages Youtube et Facebook, avec des extraits de ses meilleures productions. Les internautes pourront échanger en direct avec leurs auteur(e)s, ainsi qu’avec l’équipe d’ARTE Radio autour de ces courts métrages sonores. Au programme de ce goûter d’écoute à savourer à domicile  : de l’exotisme bienvenu avec Amazônia de Félix Blume, une compilation réjouissante des messages vocaux de grands-parents avec C’est papy-mamie de Mathilde Guermonprez, de l’héroïne rurale avec Poudreuse dans la Meuse de Mehdi Ahoudig, mais aussi du romantisme avec La vie d’Aleth de Sonia Leyglene et la gouaille du Tonton flingueur d’Éric Robin. Goûter d’écoute En direct dimanche 12 avril à 17.00 sur les pages Youtube et Facebook d’ARTE Radio JULIEN LOUSTAU
TINE HARDEN ; IVAN MATHIE 2018 ; SWR En avant-première Au nom du père Saisons 1 et 2 Signée Adam Price (Borgen), cette ambitieuse série met en scène une famille danoise issue d’une lignée de pasteurs. La saison 1 est disponible dès le 2 mai et la saison 2 (inédite), le 7 mai, le tout restant accessible jusqu’au 7 juin. Exlu web Riens du tout Pour sauver les Grandes Galeries de la faillite, son PDG introduit de nouvelles méthodes de management. Imaginée par Cédric Klapisch et Jackie Berroyer, une fable ironique avec Fabrice Luchini, en ligne du 1er mai au 31 octobre. Toujours en ligne Afghanistan, un pays meurtri par la guerre De l’invasion soviétique en 1979 à aujourd’hui, cette fresque captivante décrypte plus de quarante années d’un cycle infernal de violence. Disponible jusqu’au 5 juillet. a À DÉCOUVRIR SUR ARTE.TV Notre sélection du 2 au 8 mai Pour chaque programme, les dates de disponibilité sur arte.tv sont indiquées après le générique. Dernière chance L’appât Deux garçons et une fille assassinent des hommes riches pour faire fortune. Inspiré d’un fait divers, un drame implacable signé Bertrand Tavernier, en ligne jusqu’au 5 mai. Dernière chance Si tu vois ma mère Alors que Max entame une relation amoureuse, le fantôme de sa mère devient encombrant. Un premier film plein d’humour, d’émotion et de psychanalyse, avec Félix Moati, Noémie Lvovsky et Sara Giraudeau. En ligne jusqu’au 9 mai. En avant-première Notre véritable 6 e sens Une passionnante exploration de notre sixième sens, la proprioception, étrangement méconnue et cependant indispensable à notre équilibre. Disponible dès le 2 mai et jusqu’au 7 juillet. Nomades en mutation Si elle aime retrouver sa famille au printemps et assister à la naissance des chevreaux au cœur des steppes, Batma suit aussi fébrilement le groupe Facebook « Mongolian Makeup Girl ». Dès 6 ans, elle a dû quitter à regret ses parents à chaque rentrée, pour s’installer, à deux heures de route, dans le village où ont lieu les cours. Entre grands espaces et vie sédentaire, ce documentaire de Minji Ma a suivi quatre ans durant cette adolescente mongole issue d’une famille nomade, qui rêve de devenir médecin, et prépare le concours d’entrée à l’université sous l’œil admiratif et anxieux de ses aïeux. Pour payer un studio à la future étudiante, le grand-père n’hésitera pas à vendre ses chers chameaux. Par mille détails, la caméra capte la mue et le conflit de loyauté de la jeune fille, attachée aux traditions familiales mais happée par l’animation de la capitale Oulan-Bator, où elle fera ses études. Ponctuée de témoignages de ses proches, une immersion étonnante dans une communauté d’éleveurs qui vit désormais autant au rythme des saisons que de la mondialisation. Samedi 2 mai à 17.50 Mongolie Le rêve d’une jeune nomade Lire page 10 ffl 31/5 ARTE MAG N°19. LE PROGRAMME DU 2 AU 8 MAI 2020 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :