Arte Magazine n°17 22 avr 2000
Arte Magazine n°17 22 avr 2000
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°17 de 22 avr 2000

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 2,2 Mo

  • Dans ce numéro : Apocalypse Viêt-nam... 30 ans de guerre, et après ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
m erc re d i26 avril 19.00 Connaissance Le meilleur des mondes sécuritaires Documentaire de Malte Rauch et Heimo Claasen 19.45 ARTE Info 20.10 Météo 20.15 Reportage Journal de l’espace Réalisation : Bernd Siering et Michael Schulz 20.45 Les mercredis de l’histoire pocalypse Viêt-nam (2) Série documentaire de Sebastian Dehnhardt et Jürgen Eike. La guerre en Indochine 22.15 Flash Bach 22.25 Musica Max Deutsch, un pédagogue rebelle Documentaire de Mustapha Hasnaoui 23.30 Thomas Hampson chante Schoenberg et Mahler Réalisation : Barrie Gavin 23.50 Profil’héritage de Wolfgang Wagner Crépuscule du siècle à Bayreuth Documentaire de Felix Schmidt 00.45 La lucarne La projection Documentaire de Marie Jaoul de Poncheville 01.15 Jéricho (r) Film de Luis Alberto Lamata 02.40 Berlin is in Germany (r) Court métrage de Hannes Stöhr 03.00 Fin des programmes es horaires correspondentux codes PDC, 19.00 Connaissance. Le meilleur des mondes sécuritaires Les nouveaux moyens de contrôle Documentaire de Malte Rauch et Heimo Claasen (Allemagne, 2000-45mn) WDR Forces de police, milices privées, sociétés de surveillance et de gardiennage se multiplient. De nouvelles armes, de nouveaux dispositifs de sécurité apparaissent. Et ce n’est pas de la science-fiction. Bientôt, peut-être, dans votre stade : des filets sous haute tension électrique qu’on peut rabattre sur une foule agitée pour en f ai re un troupeau apeuré et obéissant... A u j o urd’hui déjà, on utilise en Angleterre des « chaînes » électroniques pour surveiller les allées et venues des prisonniers. Aux États- Unis, il existe en prison des ceintures sous haute tension que les surveillants peuvent déclencher à distance. L’arsenal des moyens de répression ne cesse de se perf e c t i on ner, et les fantasmes de surv e i l l a n c e totale se développent en conséquence, notamment aux États-Unis où, comme l’écrit le Monde diplomatique, on combat de moins en moins la pauvreté et de plus en plus les p a u v res. P artant de cet état des lieux, ce d o c u me n t ai re s’interroge sur les évolutions possibles dans la société euro p é en n e : ghettoïsation ou socialisation ? Il donne la p a role aux partisans de ces nouveaux moyens de contrôle et à leurs détracteurs, g roupes de défense des citoyens mais aussi policiers. 20.15 Reportage. Journal de l’espace Réalisation : Bernd Siering et Michael Schulz (2000-26mn) ARTE G.E.I.E. Pendant neuf jours, l’astronaute Gerhard Thiele a tenu un journal vidéo dans la navette spatiale américaine. Des images époustouflantes. G e rh ard Thiele a réalisé le rêve de sa vie, et sans doute le rêve de beaucoup d’entre nous. Il est allemand, il est astronaute et il a participé au premier vol de la navette américaine du millénaire. Neuf jours de mission, un tour de la Terre toutes les 19 minutes et des milliers de levers et de couchers de soleil. Un émerveillement perma- nent pour ce scientifique, physicien de formation et cartographe de notre planète. Il a vu le bleu turquoise des massifs de corail, les tempêtes de sable du Sahara, les diamants qui scintillent sur l’Himalaya et les ravages d’un typhon tropical. Et il a tout noté dans son journal de bord en images. Un album souvenir qui fait rêver, mais que Gerhard Thiele a su mériter : douze années d’entraînement intensif, une sélection impitoyable menée par la Nasa en parallèle avec sa carrière de physicien… L’astronaute allemand Gerhard Thiele.
20.45 Apocalypse Viêt-nam (2) Il y a vingt-cinq ans, le 30 avril 1975, les troupes nord-vietnamiennes entraient à Saigon. Cette série retrace l’histoire de la guerre du Vi ê t - n a m, l’un des plus longs conflits militaires du XX e siècle. Grâce à des archives inédites en provenance d’Hanoi et de Saigon, il révèle ce qu’a été l’apocalypse, la vraie, et revient avec précision sur le rôle des États-Unis. Documentaire en trois parties de Sebastian Dehnhardt et Jürgen Eike (Allemagne, 2000-1h30mn) MDR 2. La guerre en Indochine (1968-1975) Mi-janvier 1968. 40 000 soldats nord - v i et n a- miens sont stationnés dans les montagnes, à la fron t i è re avec le Laos, près de la base américaine de Khe Sanh, en attendant les ord res d’Hanoi. Puis ils passent à l’off en s i- ve. C’est le début d’une des plus sanglantes batailles de toute cette guerre. Pour la prem i è re fois les troupes de l’armée nord - v i e t- namienne aff rontent ouvertement les forc e s américaines. Mais la bataille de Khe Sanh n’est qu’une manœuvre de diversion. Après la guérilla qu’ils ont menée jusque-là, les Viêt-congs projettent de porter un coup décisif dans le sud du pays. Depuis 1959 la piste Hô Chi Minh, art è re vitale reliant les maquis du Nord communiste et du Sud pro-occidental, est l’une des plus importantes voies d’appro v i s i on ne me n t de la résistance vietnamienne. Malgré des b o m b ardements massifs, les Américains ne p arviennent pas à la couper. La piste Hô Chi Minh est aussi empruntée par les re n f ort s pour l’offensive du Têt grâce à laquelle les Viêt-congs réussissent à conquérir – pro v i- s o i rement – l’ancienne capitale impériale Huê. Mais l’offensive du Têt est un échec. De source américaine, on parle de 40 000 g u é r i l l e ros tués. Du point de vue psychologique cependant, l’offensive du Têt marqu e un tournant dans la guerre. Les États-Unis reconnaissent qu’ils ne pourront pas la g a g ner. Dès lors le mot d’ord re est : se ret i- rer du Viêt-nam. Au début des années 70, la stratégie militaire américaine entre dans sa phase de « vietnamisation ». En clair : retrait des trou p e s américaines, cession des installations milit ai res au Viêt-nam du Sud. En dépit de cela, on assiste à une escalade de la guerre, avec des moments forts comme l’invasion des États voisins, le Cambodge et le Laos. Ce n’est que le 27 janvier 1973 que le traité de paix est signé à Paris. Mais en 1975 le Vi ê t - nam du Nord communiste considère que le moment est enfin venu de porter le coup de grâce à Saigon. L’o ffensive d’Hô Chi Minh se solde par la débâcle de l’armée du Vi ê t - nam du Sud. En avril 1975, les trou p e s d’Hanoi entrent dans Saigon. Le Vi ê t - n a mest réunifié en mai 1975. Mais la paix n’est pas encore totalement revenue dans la région… Troisième partie d’Apocalypse Viêt-nam dans « Thema », jeudi à 20.45 Pour la pre m i è re fois, il a été possible de recourir à des archives inédites en provenance d’Hanoi et de Saigon. Le matériel t o urné par des re p ort e r s de guerre vietnamiens est une révélation : une autre vision de cette guerre surt ou t associée aux images des médias occidentaux. Présenté par Alexandre Adler



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :