Arte Magazine n°15 8 avr 2000
Arte Magazine n°15 8 avr 2000
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°15 de 8 avr 2000

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 1,7 Mo

  • Dans ce numéro : sexe... hommes / femmes mode d'emploi.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
Documentaire IV avru 19.00 Tchernobyl : les vraies raisons de la catastrophe ? DoCJJmenbîre de Seme Nl ! l:-on (A !':roagne. 199842-tM) NOR (RI:dif.usion du 14 octobre 1998) Lacaastrophe de Tchemobyt at-el ! e é:e prc oquee par un tremb5ement det erre ? Si oui. d"autre:s œn:rales nucléaires peuventelles connaftre le même sort ? 26 avrtl 1986 : un des rêacteLts oe ta centra e nucléaire oe Tcneroooyt explose. L'actoent est attncue à ae.s 1mpruoences et a aes erreurs oe l'equipe oe servtce. MaiS certains st smotgue.s all'irment aujour­ O't\JI que c'est un lremcteœnt œ terre qui a fOI/OQU ;) rexptston ou reacteur : nnrormauon aurait ete Ol sstmu e par 1e.s seMees secrets russes. senter..tnon a mene t'enquête en s'appuyant sur te.s tmtges tournees juste apres racctoent. te temoignage oe st smot=gue.s et tes aectarauons oes employes en seM ee ta nun ratate. Les revetaUons sont au renaez-vous. o napl)'ena non seu1e100nt qoo r cnernooy1 a ae construit sur une zone a nautsnsque.s SIS n1que.s. mals qu'li en est de meme pour ae nomtreuses centra1e.s nucleaires a tra­ VEfS le monde 1 Peur ae.s raisons econo. m1ques. on essa ae minimiser le aanger Cl'Lne telle 1oca11sat1on. Mals SI c'e.st Del et Olen un tremc1ement ae terre qui est à l'Cfl g1re ae l'acclaent ae Tcnernooyl, cette Situation ne peut-elle pas se reproau1re am: ! Lirs ? 20.15 Rapon.aga Avoir 20 ans en Serbie Réalisation : La'Uf'ence..b.Jf'dan (2000-2&nn) Coprcduo:ion : ARTE. Point diJ Joli'ARTE G.E.I.E. Entre revolte et désillusion, la jeunesse de Serbie ne sait ptus três bien comment reconstruire son pays. Mars 1999. L'Otan aecncoo se.s premieresll'appe.s sur la serc1e et le Kosovo. Pour la trolsme biS en Cl IX ans. Milose\11 : a entrai nê son pays et sa jeunasse aans la guerre. une jeunesse aont la propaganae all'lrme qu'elle scutlênt le regime. mals aont une ocone parue resiste a 1a politique ae ee1gaae œpu1s a a p1usurs annees. au p-1x ae oomcreux empnsonnemerts. un an apres lannae la guerre. certains cro1eot encore en la possltllllê ae cnanger 1es cnœes.comme Henaa. eb.Jaant en aren. qui a oontriDuê à ronCJEf'la l)'emlere organl satiCfl etua1ante ae resistance au regime. Mals. peu aautres. l'avenir est lorcêment allleLJs. Bu et 1vana garaent ae la guerre un scuven1r teoace aouCiê aune amertume prolonœ. Jeuoas parerts. leur Slb.JaUon eco. nom1=1ue na leur permet plus ae prursu1vre leurs etudêS. liS ont œc1ae aem1grer en Italie. et 11s ne soot pas les seuls... u-. - -... -... -. fc,.-oyo.
20.45 Kansas City R o b ert Altman (S h ort Cuts, P r ê t - à - p ort e r) reconstitue l’atmosphère survoltée du Kansas City des années 30. Un film de gangsters servi par des acteurs excellents ; un très bel hommage au jazz avec la participation de quelques-uns des meilleurs musiciens noirs américains d’aujourd’h ui. Film de Robert Altman (États-Unis, 1995-1h58mn) - VOSTF Scénario : Robert Altman, Frank Barhydt Avec : Jennifer Jason Leigh (Blondie O’Hara), Miranda Richardson (Carolyn Stilton), Harry Belafonte (Seldom Seen), Michael Murphy (Henry Stilton), Dermot Mulroney (Johnny O’Hara), SteveBuscemi (Johnny Flynn) Photographie : Oliver Stapleton Montage : Geraldine Peroni Musique : Hal Willner Production : Robert Altman, Matthew Seig ARD Sélectionné au Festival de Cannes 1996 Kansas City, 1934. En pleine ébullition électorale, une jeune télégraphiste, Blondie O’Hara, enlève la femme d’un homme politique influent afin obtenir la libération de l’homme qu’elle aime. Accusé d’avoir voulu « délester » de son argent un client d’une maison de jeux, Johnny est séquestré par la bande du redoutable Seldom Seen, chef mafieux aux méthodes très expéditives. Pendant ce temps, dans le club du g a n g s t er, un cutting contest oppose les meilleurs jazzmen… Jazz City « Dans les années 30, Kansas City était régie par le ‘boss’, Tom Pendergast, qui contrôlait aussi bien la machine politique que la mafia locale. Pendergast n’écoutait jamais de musique et se couchait tous les soirs à 21 heures. Il veillait cependant à ce que la ville n’en fasse pas autant. Kansas City ignorait superbement la pro h i b i t i on, elle abondait en night-clubs et bordels. (…) Les jours de relâche, [les musiciens] se retrouvaient entre eux et souvent se livraient à des cutting contests. Un musicien se lève, improvise sur un thème de base, un a u t re le coupe, et part à son tour sur une ‘impro’, un riff, l’autre revient, plus fort, plus brillant, plus spectaculaire, et ainsi de suite. Le premier qui se trouve à court d’idée musicale a perdu. Les cutting contests de Kansas City étaient réputés. C’est l’un d’eux qui constitue le noyau du film. Un concours historique qui a réellement oppo - sé les saxophonistes Coleman Hawkins et Lester Young. (…) Le film a été stru c t u r é comme un thème de jazz, de l’écriture au montage en passant par le tournage. Le riff de Miranda Richardson et Jennifer Jason Leigh se lie à celui de Harry Belafonte... Ce sont des improvisations libres autour d’un même thème. (…) En 1933 ou 1934, à l’âge de huit ans, la gouvernante noire qui m’a pratiquement élevé s’appelait Glendora Majors. Elle écoutait tout le temps la radio. Un après-midi, nous étions tous les deux seuls à la maison, elle me pose devant le poste de radio et me dit : ‘Écoute ça, c’est ‘Solitude’, de Duke Ellington, et il n’y a pas mieux au monde.’Je suis resté cloué sur ma chaise. ‘Solitude’est le premier mor - ceau de jazz dont je me souvienne vrai - ment, et c’est le dernier qu’on entend dans le film. » (Extraits d’un entretien avec Robert Altman publié dans Le Monde du 12 mai 1996) Solos de Jennifer Jason Leigh, Miranda Richardson, Harry Belafonte, Dermot Mulroney, SteveBuscemi…



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :