Arte Magazine n°14 28 mar 2020
Arte Magazine n°14 28 mar 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°14 de 28 mar 2020

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2 Mo

  • Dans ce numéro : histoire du trafic de drogue.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
vendredi 3 avril ARTE MAG N°14. LE PROGRAMME DU 28 MARS AU 3 AVRIL 2020 24 5.00 M TRACKS Magazine 5.35 M XENIUS Microscopes  : rendre visible l’invisible Magazine 6.00 EM LE DESSOUS DES CARTES Cachemire  : un conflit sans fin Magazine 6.15 M ARTE REPORTAGE Magazine 7.10 ARTE JOURNAL JUNIOR Programme jeunesse 7.20 LM GEO REPORTAGE Cambodge, le petit train de bambous Reportage 8.05 LM LE VENTRE DE ZAGREB Le marché Dolac Série documentaire 8.50 EM INVITATION AU VOYAGE Émission 9.30 EM LE MONDE SELON XI JINPING Documentaire 10.45 EM CHINE, À LA CONQUÊTE DE L’OUEST Documentaire 12.05 M L’ÎLE D’ELBE SAUVAGE Documentaire 12.50 ARTE JOURNAL 13.00 ARTE REGARDS Reportage 13.35 M DONNEZ-MOI MA CHANCE Film 15.45 LEM VENISE SAUVAGE Documentaire 16.30 E INVITATION AU VOYAGE Émission 17.10 R XENIUS Zeppelin  : quel avenir pour le dirigeable ? Magazine s 17.45 ER LA ROUTE DE LA SOIE ET AUTRES MERVEILLES Xi’an, capitale du fils du ciel Série documentaire 18.15 L ER LA VIE SUR LE RÉCIF Été Série documentaire 19.00 L R SOUS LES ÉTOILES La Voie lactée vue d’Australie Série documentaire 19.45 ARTE JOURNAL 20.05 28 MINUTES Magazine 20.52 E TU MOURRAS MOINS BÊTE La non-photogénie Série d’animation 20.55 DR DIFFAMATION Téléfilm 22.25 NANA MOUSKOURI Instants de vie Documentaire 23.20 TRACKS Magazine 23.55 E YANN TIERSEN DANS RELEASE PARTY Concert 1.05 BERLIN LIVE The Heavy Concert 2.05 DM MORT OU RICHE Téléfilm 3.35 EM LA ROUTE DE LA SOIE ET AUTRES MERVEILLES Venise, porte ouverte sur l’Orient Série documentaire 4.05 M ARTE REGARDS La reconstruction de Notre-Dame Reportage m u u u Pour mieux profiter d’ARTE Sous-titrage pour sourds et malentendants Audiovision pour aveugles et malvoyants Disponible en replay Vidéo à la demande Multidiffusion Rediffusion Versions linguistiques disponibles Disponibilité en ligne Date de disponibilité Date de fin de replay en avant-première 20.55 Fiction Diffamation Dans le sud de l’Allemagne, une jeune institutrice victime de cyberharcèlement disparaît brusquement. Un thriller sombre et haletant sur le thème de la vengeance. ZDF/HENDRIK HEID Institutrice passionnée, Luisa Jobst est appréciée pour ses méthodes pédagogiques originales. Mais après avoir refusé d’écrire une recommandation en faveur d’un élève pour le Gymnasium – établissement exigeant un excellent niveau –, et ce, malgré toutes les tentatives de persuasion menées par le père du garçon, l’institutrice devient victime de harcèlement. Des photos d’elle dévêtue apparaissent sur le site de l’école, et elle reçoit de menaçants appels téléphoniques anonymes. Alors que l’enquête piétine, Luisa se voit forcée de prendre un congé afin d’apaiser les tensions qui s’exacerbent au sein de l’école. Peu après, la jeune femme disparaît brusquement. Des traces de sang et un préservatif usagé sont retrouvés chez elle, mais malgré les recherches, la police ne parvient pas à trouver son corps... RÉSISTANCE Sélectionné au Festival du film de Munich 2018, Diffamation a reçu le prix du meilleur téléfilm. Le scénario de ce thriller oppressant, bâti autour d’une série de flash-back, est admirablement porté par Rosalie Thomass (Fukushima mon amour), qui incarne une femme en résistance, entre force et fragilité. Meilleur téléfilm, Munich 2018 (Rufmord) Téléfilm de Viviane Andereggen (Allemagne, 2018, 1h28mn, VF/VOSTF) Avec  : Rosalie Thomass (Luisa Jobst), Johannvon Bülow (Georg Bär), UlrikeC. Tscharre (Marianne Bär), Shenja Lacher (Finn), Lilly Forgách (la policière), Verena Altenberger (la commissaire), Johanna Gastdorf (la directrice de l’école) Coproduction  : ARTE, Hager Moss Film, ZDF - (R. du 9/11/2018) 2/5
GEMEINFREI/NATIONALARCHIV 22.25 Pop culture Nana Mouskouri Instants de vie Un portrait touchant de Nana Mouskouri, qui a imposé dans le monde entier son impressionnante voix de mezzo-soprano et un style nature, entré dans la légende  : lunettes à monture noire et raie au milieu. En soixante ans de carrière, Nana Mouskouri, qui chante dans une douzaine de langues, a vendu plus de 300 millions d’albums. Comment cette jeune fille timide, fascinée par Judy Garland, mordue de jazz – ce qui lui coûtera sa place au conservatoire – et d’airs populaires grecs, est-elle devenue une artiste de renommée internationale ? Comment, malgré de multiples avis contraires, cette chanteuse qui voulait «s’accepter comme elle était» a-t-elle imposé sa marque de fabrique  : raie au milieu et lunettes à monture noire carrée ? Tout démarre en 1961, quand le titre «Roses blanches de Corfou», qu’elle interprète en allemand avec sa voix pure de mezzosoprano, est choisi pour la bande-son d’un documentaire récompensé d’un Ours d’argent à la Berlinale. Du jour au lendemain, Nana Mouskouri, alors âgée de 26 ans, se retrouve sous le feu des projecteurs en Allemagne. Puis, elle part à la conquête du public français, qui s’enthousiasme à son tour et permet à la chanteuse d’enregistrer des duos restés célèbres avec Michel Legrand («Quand on s’aime») et Charles Aznavour («Plaisir d’amour»). Elle séduira aussi les États-Unis où elle prendra un virage jazz avec la complicité de Quincy Jones, puis d’Harry Belafonte. Nourri d’archives, d’interviews de Nana Mouskouri et de ses proches, ce documentaire émouvant retrace sa vie et sa carrière  : d’une jeunesse marquée par le traumatisme de la guerre aux retrouvailles musicales avec sa fille, en passant par l’interdiction de ses chansons par la junte militaire grecque ou par l’ode à la liberté qu’elle interprétera à Berlin-Ouest en 1982. Documentaire de Jana von Rautenberg (Allemagne, 2019, 52mn) M 9/4 23.20 Tracks Chaque semaine, Tracks fait le tour des sons et des cultures qui dépassent les bornes. Craft Reality Bianca Kennedy et Nic Koller (photo) apportent une touche d’esthétisme à la VR. L’artiste allemande insère dans ses animations utopistes en 3D des minisculptures peintes à la main. Le peintre new-yorkais s’inspire de Picasso et invente le cubisme numérique à partir de ses toiles acryliques. Ajja À 44 ans, le DJ suisse Ajja est la vedette de la scène psytrance (trance psychédélique), dont il propage les bonnes ondes sur tous les dance floors. Allen Jones Ponte du pop art britannique, l’artiste Allen Jones, 82 ans, conspué par les féministes avec son mobilier fétichiste et ses sculptures de femmes-objets, assume son extrémisme. Michael Angelo Covino L’ex-réalisateur de spots publicitaires Michael Angelo Covino s’impose comme un as du cinéma indépendant avec The Climb, son premier long métrage, présenté au Festival de Sundance. Magazine (France, 2020, 30mn) Coproduction  : ARTE France, Program33 26/3 31/5 M 23.55 YannTiersen dans Release Party RÉMY GRANDROQUES 2019 Avec All, son dernier album, YannTiersen livre un concert hypnotique et invite à explorer l’île d’Ouessant dans un format innovant imaginé par ARTE Concert. Sur l’île d’Ouessant, où il vit depuis quinze ans, et où il a composé les volutes contemplatives de All, YannTiersen se prête au jeu de la «Release Party». Parmi les rendez-vous musicaux qu’offre le site d'ARTE dédié au spectacle vivant, ce format invite des artistes à interpréter en intégralité leur dernier NICK KOLLER opus, dans un contexte en lien avec leur univers. Ici, le concert livré par le Brestois multi- instrumentiste dans l’intimité de l’Eskal, son studio, ouvre sur les paysages de l’île qui ont inspiré All. ENTRE RIVAGES ET LANDES Car dans la continuité de son précédent album, Eusa, ce nouvel opus met en musique la fascination pour la nature de YannTiersen et sa conscience aiguë des menaces qui pèsent sur elle. Au piano, au violon ou au chant, en duo notamment avec son épouse Émilie, celui dont Le fabuleux destin d’Amélie Poulain a fait connaître l’accordéon dans le monde entier donne aussi à entendre les échos électro de sons collectés dans le parc national américain de Redwood et l’aéroport désaffecté de Tempelhof, à Berlin. En voix off, un texte extrait de l’Almanach d’un comté des sables (1949), de l’écologiste américain Aldo Leopold, rythme la déambulation entre rivages et landes d’un mystérieux personnage, mi-homme, mi-faune. Concert (France, 2019, 1h05mn) Réalisation  : Christian Beuchet Auteurs  : Christian Beuchet et Joris Goulenok - Production  : Milgram, Mute Artists Limited, en association avec ARTE France 27/3 28/3/2021 vendredi 3 avril ARTE MAG N°14. LE PROGRAMME DU 28 MARS AU 3 AVRIL 2020 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :