Arte Magazine n°11 11 mar 2000
Arte Magazine n°11 11 mar 2000
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°11 de 11 mar 2000

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 2,1 Mo

  • Dans ce numéro : mes nuits avec Mitterrand.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
19.00 Histoire parallèleemaine du 11 mars 1950 a foire aux progrès Marc Ferro reçoit atrick Fridenson 19.45 ARTE Info’émission d’actualité e la rédaction d’ARTE 20.05 Le dessous des cartes Magazine géopolitique e Jean-Christophe Victor résil (2) : atouts et faiblesses 20.15 Paysages Série documentaire e Jean-Loïc Portronierre-lès-Semur Côte-d’Or, France) 20.45’aventure humaine Les mille jours ou la marche éternelle d’Ajari Documentaire de Daniel Moreau 21.40 Metropolis Magazine culturel s a me d i 11 mars 22.40 Fiction Elle ou lui ? éléfilm d’AlessandroBenvenuti 00.20 Music Planet Marianne Faithfull Dreaming my Dreams Documentaire musical e Michael Collins 01.20 Le beau Serge (r) ilm de Claude Chabrol 03.00 Fin des programmes es horaires correspondentux codes PDC, auf indication contraire. 19.00 Histoire parallèle Semaine du 11 mars 1950 La foire aux progrès Marc Ferro reçoit Patrick Fridenson Une émission proposée par Louisette Neil Réalisée par Didier Deleskiewicz (2000-53mn) LASEPTARTE N°553 Leipzig, Milan, le retour des foire s : carre f our du grand commerce depuis le Moyen Âge, la foire se veut l’emblème d’un monde régénéré. Mais, entre innovation et consommation, la clientèle et les produits ont changé. Actualités allemandes, DEFA n°12 : – Numéro spécial Foire de Leipzig : salon des techniques, radio et télécommunications, stands des pays étrangers. En parallèle : – La Foire de Milan 1950 (Luce n°430). – Le transistor (Pathé, 1956). – Le concours Lépine 1955 (Gaumont, n°17). – Arts ménagers 1956 (Gaumont n°9). Patrick Fridenson N ormalien, historien, dire c- teur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales. « Fellow » du St. Antony’s College (Oxford). Principaux ouvrages : Histoire des usines Renault (Seuil, 1998), la Révolution automobile (1977), 1914-1918 : l’autre front (1977), Une entreprise dans le siècle : T h o m s on (1995), le Capitalisme français, X I X e - X X e s i è c l e s (1987), Avenirs et avantg ardes en France, XIX e - X X e s i è c l e s (L a Découverte, 1999). Directeur de revues : le Mouvement social, Entreprises et histoire. 20.05 Le dessous des cartes Magazine géopolitique de Jean-Christophe Vi c t o r Réalisation : Natacha Nisic (France, 2000-10mn) LA SEPTARTE En partenariat avec Brésil (2) : atouts et faiblesses Le Brésil est considéré, depuis près de cinquante ans, comme un pays d’avenir. Or, il est toujours confronté aux problèmes de la p a u v reté, des inégalités sociales, de la r é p artition des terres, de la violence urbaine et du gaspillage des re s s o urces naturelles. Malgré ces déséquilibres, le Brésil est aujourd’hui la huitième puissance économique du monde. Rediffusion lundi 13 mars à 9.45 sur La Cinquième. 20.15 Paysages Série documentaire de Jean-Loïc Portron Coproduction : La Sept ARTE, JBA Production, INA LASEPT ARTE En partenariat avec Nouveau Comment se sont formées les campagnes et les villes ? Comment l’histoire des hommes s’inscrit-elle dans l’espace ? Tou s les samedis à 20.15, A RTE propose la découverte minutieuse – à la manière de Palettes – d’un paysage révélateur de la transformation d’une société. Bierre-lès-Semur (Côte-d’Or, France) (Rediffusion du 21 août 1997) À Bierre, la vie s’est longtemps org a n i s é e autour du château féodal avant qu’il cède le pas à la demeure seigneuriale bâtie par un grand commis de Louis XVI. Comme pour de nombreux villages, c’est ailleurs que se décide ce qui doit être cultivé, et le paysage garde la trace de ces allers et retours entre l’élevage et la pro du c t i on c é r é a l i è re. Aujourd’hui, les agriculteurs ne sont plus qu’une petite minorité... Paysages : l’intégrale (19 films), chaque samedi à 20.15 avec cinq épisodes inédits. Retrouvez Paysages sur www.arte-tv.com
20.45 Les mille jours ou la marche éternelle d’Ajari Au Japon, le monastère bouddhiste de Tendaï est le théâtre d’un rite d’initiation des plus sévères : avant de pouvoir accéder à l’état suprême d’Ajari, les jeunes moines qui l’habitent doivent accomplir une marche de mille jours entrecoupée de jeûnes et de prières. Quelque 38 400 kilomètres en sept ans ! Documentaire de Daniel Moreau (France, 1999-56mn) Avec la voix de Jean-Claude Carrière Production : Dia Film Productions LA SEPTARTE Le monastère de Tendaï est situé sur les hauteurs du mont Hiei, non loin de Kyoto. C’est la pre m i è re fois qu’une caméra est autorisée à y pénétrer. C o i ffé d’un étrange chapeau en forme de fleur de lotus, l’aspirant Ajari parcourt, dans le silence de la nuit, une boucle de tre n t e k i l o m è t res qui s’étend sur trois vallées. Au cours de cette longue marche, le jeune moine traverse symboliquement les terr i- t o i res du passé, du présent et de l’avenir qu’il unit par le rythme régulier de son pas. Il vénère au passage tous les êtres, animés ou non, conformément au principe essentiel de la marche édicté douze siècles auparavant par Soho, l’initiateur de ce rite. Il s’arrête plus de 260 fois par nuit pour pr i er. Au terme de la cinquième année, il i n t errompt sa marche pour effectuer une retraite de neuf jours pendant laquelle il ne doit ni dormir, ni manger, ni boire, tout en restant dans la position du lotus. Suivent 100 jours de marche autour de Kyoto, soit 84 kilomètres journaliers. Enfin, il quitte la ville peuplée et revient seul dans la montagne pour un dernier cycle de 100 jours dans le silence et la prière. Ces sept années ont fait de ce moine un Ajari riche de l’expérience de la marche, vécu comme principe de continuité. Une longue marche à travers le temps Cette marche éternelle, vieille de mille deux cents ans, traverse en silence le Japon d’a u j o urd’hui. Les images de ce jeune moine en sandales de paille étonnent autant qu’elles émeuvent. Les montagnes voilées de brume confèrent à ce document ai re une atmosphère quasi sacrée, pro p i- ce à l’observation de ce parcours mystique. La silhouette étrange de cet initié à tête de lotus avance, imperturbable, tantôt apprivoisée par la caméra, tantôt lui échappant dans l’obscurité impénétrable des temples bouddhiques. Elle traverse le monde moderne, les quartiers de Kyoto avec leurs v o i t u res, leurs lumières et leurs geishas, sans rompre jamais sa respiration profonde et régulière. La modernité semble glisser sur cet héritier du XII e siècle dont la vie n’est que marche et prière, à l’abri des montagnes sacrées où vivent les puissances naturelles. Grâce à une autorisation exceptionnelle, l’œil du réalisateur pénètre un monde en dehors de toute contrainte temporelle ou spatiale. « La marche est un don absolu de soi-même, le véritable amour, elle symbolise aussi l’éternité. »



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :