Arte Magazine n°1 28 déc 2019
Arte Magazine n°1 28 déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1 de 28 déc 2019

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : bonne année folle !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
ARTE MAG N°1. LE PROGRAMME DU 28 DÉCEMBRE 2019 AU 3 JANVIER 2020 8 Dix films d’auteurs en compétition et un nouveau prix qui fait la part belle à la jeunesse  : européen, numérique et gratuit, le festival cinéphile d’ARTE ouvre avec éclat sa quatrième édition. Un succès croissant depuis sa création en 2016. Dix longs métrages sélectionnés par Olivier Père, directeur d’ARTE France Cinéma, pour la plupart inédits, soit sept films de fiction et trois documentaires réalisés par de jeunes cinéastes, cinq femmes et cinq hommes  : la nouvelle édition du festival ArteKino, du 1er au 31 décembre, confirme la diversité du cinéma d’auteur européen. Créé en 2016, avec le concours du site Festival Scope, ArteKino promeut la richesse d’un cinéma indépendant, acclamé dans de prestigieux festivals mais très souvent privé de distribution sur le continent. Des regards singuliers, à rebours des tentations identitaires, que les internautes de quarante-cinq pays d’Europe peuvent découvrir gratuitement en version originale, avec des sous-titrages en dix langues, sur le site artekinofestival.com. Les spectateurs sont invités à voter via le site ou l’appli afin de décerner le prix du public et, nouveauté de l’édition 2019, celui du jury jeunes. Attribuée par des Européens âgés de 18 à 25 ans, la récompense reflétera la volonté « d’incarner la sensibilité du public consommateur du digital », précise Rémi Burah, directeur délégué d’ARTE France Cinéma et président de la Fondation ArteKino. ArteKino Un tour d’Europe en dix films FESTIVAL AU LONG COURS L’an dernier, ArteKino Festival a attiré plus de 45 000 internautes, soit 20 000 de plus qu’en 2017. « Nous avons noté une hausse de 47% des visionnages pour une durée d’environ une heure, ce qui témoigne d’un vrai succès », poursuit Rémi Burah. Forte de cette dynamique, la chaîne continuera en 2020 de proposer, avec ArteKino Sélection, une « déclinaison du festival au long cours », en offrant de visionner chaque 1er du mois un film européen sur arte.tv, Youtube ARTE Cinema ou le site ArteKino. En 2019, ces « films du mois » ont rassemblé 2,5 millions de vues, toutes plates-formes confondues. Un chiffre porté par la belle performance de Bande de filles de Céline Sciamma et Belle Épine de Rebecca Zlotowski – plus de 1,4 million de vues à eux deux. De quoi lancer avec optimisme les nouvelles festivités. Clara Le Quellec ArteKino Festival Messi et Maud de Marleen Jonkman (Pays-Bas/Allemagne) Chanson triste de Louise Narboni (France) Thirty de Simona Kostova (Allemagne) Stitches de Miroslav Terzic (Serbie/Slovénie/Croatie/Bosnie- Herzégovine) Thirst de Svetla Tsotsorkova (Bulgarie) Ruth d’António Pinhão Botelho (Portugal) Normal d’Adele Tulli (Italie/Suède) Sons of Denmark d’Ulaa Salim (Danemark) Selfie d’Agostino Ferrente (Italie/France) Psychobitch de Martin Lund (Norvège) Du 1er au 31 décembre sur artekinofestival.com Psychobitch
EVGENIA ARBUGAEVA Le retour du mammouth Pourquoi avoir entremêlé dans votre film le quotidien des chasseurs de défenses de mammouths et la question du clonage ? Christian Frei  : J’avais le sentiment que ces deux mondes différents pouvaient se rencontrer. Celui des chasseurs d’ivoire évoque le lointain passé de l’espèce humaine dans un paysage éternel, tandis que celui de la biologie moléculaire est orienté vers le futur avec la volonté de créer une vie nouvelle. Le but de ce film est de poser des questions en évitant les accusations hâtives, de chercher à comprendre la nouveauté et l’étrangeté. Qui sont ceux qui chassent l’ivoire ? Ce sont des pêcheurs sibériens qui gagnent très mal leur vie et se rendent chaque année sur les îles de Nouvelle- Sibérie, dans l’océan Arctique. Des défenses de mammouths toujours plus nombreuses y surgissent, libérées par la fonte du permafrost, en raison du réchauffement climatique. Ceux qui les trouvent les vendent à des intermédiaires qui commercent avec la Chine, où l’ivoire constitue une tradition revenue à la mode. Contrairement à l’ivoire d’éléphant, il demeure légal de vendre et d’acheter celui du mammouth. C’est Maxim Arbugaev qui s’est rendu sur ces îles. Pourquoi ne l’avez-vous pas accompagné ? Il était impossible pour moi d’y aller car le président russe, Vladimir Poutine, y a rouvert une base militaire avec interdiction de filmer pour les étrangers. J’ai donc travaillé avec Maxim, qui a grandi en Iakoutie et connaît très bien ce territoire. Notre collaboration a été l’une des plus belles expériences de ma carrière, car ce jeune réalisateur et photographe est particulièrement doué. Le documentaire suit plusieurs biologistes moléculaires dans leurs expérimentations. Pensez-vous qu’il soit possible de cloner un mammouth ? Cela ne me paraît pas envisageable, dans la mesure où l’ADN se détériore après la mort. Il serait vraiment Avec le réalisateur russe Maxim Arbugaev, qui a filmé en immersion les chasseurs de défenses de mammouths en Sibérie, le documentariste suisse Christian Frei cosigne un film exceptionnel qui interroge la future révolution génétique. incroyable de trouver une cellule vivante et intacte de mammouth vieille de dix mille ans ! Or le clonage nécessite d’injecter le clone dans une cellule vivante. Mais en réalité, l’espoir du généticien George Church, que l’on voit dans le film, est de recréer un éléphant ancien et d’y implanter des éléments de mammouth pour donner vie à un être hybride, une sorte de mammouth-éléphant. Cela, peut-être, est réalisable. Mais je ne pense pas qu’on reverra un jour un mammouth. C’est de l’ordre de la fiction, comme dans Jurassic Park. Propos recueillis par Laure Naimski Samedi 28 décembre à 23.15 Documentaire Genesis 2.0 Chasseurs de mammouths en Sibérie Lire page 12 I 26/1/2020 ARTE MAG N°1. LE PROGRAMME DU 28 DÉCEMBRE 2019 AU 3 JANVIER 2020 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :