Arte Magazine n°03 13 jan 2007
Arte Magazine n°03 13 jan 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°03 de 13 jan 2007

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Arte France

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 2,8 Mo

  • Dans ce numéro : « Arte Sciences », le nouveau rendez-vous consacré à l’actualité de la recherche.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
jeudi 18/1 8.00 > 20.40 3.00>8.00 Multidiffusions 8.00 Memoquiz (R. du 6 mai 2006) 8.30 Lâche (R. du 13 avril 2006) 8.35 Karambolage (M. du 14 janvier) 8.50 ARTE Reportage (M. du 13 janvier) 9.35 Court métrage 9.40 Le dessous des cartes (M. du 17 janvier) 9.55 Karambolage (M. du 14 janvier) 10.10 Chic (R. du 4 novembre 2005) 10.35 Lucky Luke (M. du 14 janvier) 11.05 1855 – Le vaisseau des émigrants (4) (R. du 26 mai 2005) 11.30 Docteur Dauphin (4) (R. du 22 juin 2005) 12.00 Les oldtimer Court métrage de Hans Hausmann(R. du 25 novembre 2005) 12.10 Une boutique à Poznan (M. du 11 janvier) 12.35 Chic 13.05 TERRES D’AILLEURS La légende du feu 14.00 Les aventures culinaires de Sarah Wiener (4) (M. du 11 janvier) 14.30 Biographie (M. du 13 janvier) 15.15 Des rêves sur mesure (M. du 14 janvier) 16.50 Une grotte en dehors du temps (M. du 11 janvier) 17.35 Les Aguarunas d’Amazonie (M. du 11 janvier) 18.30 VISAGES D’EUROPE Une boutique à Istanbul 19.00 ARTE DÉCOUVERTE Les rouages de l’horlogerie suisse 19.45 ARTE Info 20.00 Le journal de la culture 20.10 ARTE Météo 20.15 Les aventures culinaires de Sarah Wiener (9) 20.40 CINÉMA Aimée et Jaguar 22.45 LA VIE EN FACE Chacun son histoire ? 23.35 Tracks 0.30 ARTE Info câble et satellite 0.45 CINÉMA TRASH The glamorous life of Sachiko Hanai 2.15 La puce (M. du 9 janvier) 26 arte magazine n°3 du 13|1|07 au 19|1|07 12.35 Chic (France, 2006, 26mn) ARTE FRANCE Présenté par Églantine Éméyé Portrait du boulanger Éric Kayser, à la tête d’une vingtaine de boutiques ; vivre au bord de la Spree, à Berlin ; petite histoire du stylo Mont-Blanc ; carte blanche aux frères Freitag en compagnie de leur ami éditeur à Zurich. Multidiffusion le 25 janvier à 10.10 En partenariat avec 13.05 | TERRES D’AILLEURS La légende du feu Documentaire de Jong Woo et Park (Corée, 2005, 52mn) ARTE FRANCE En Chine, dans le Yunnan, les Ashireon racontent comment les premiers hommes découvrirent le feu. Cet élément est célébré tous les ans lors d’une grande fête. Multidiffusion le 25 janvier à 17.35 > NOUVEAU 18.30 | VISAGES D’EUROPE Une boutique à Istanbul Documentaire d’Elke Sasse (Turquie/Allemagne, 2006, 26mn) ZDF L’échoppe de Hassan le tourneur est toute proche des souks d’Istanbul. Hassan fabrique surtout des zurna, instruments à vent traditionnels à anche double, mais aussi des claquettes pour le hammam, des poignées de narguilé, des fourreaux pour épées anciennes… Multidiffusion le 25 janvier à 12.10 et le 1er février à 11.05 19.00 | ARTE DÉCOUVERTE Les rouages de l’horloge suisse Documentaire d’Udo Vieth (Allemagne, 2006, 43mn) ZDF Les maîtres du temps habitent en Suisse. En particulier dans le Jura où l’horlogerie conjugue technologie avec tradition. 20.15 > NOUVEAU Les aventures culinaires de Sarah Wiener (9) Série documentaire de Nathalie Steinbart et Volker Heise (France, 2007, 20x26mn) Coproduction : ARTE, zero one film ARTE G.E.I.E. ZERO FILM De La Chaux-de-Fonds à Neuchâtel, Udo Vieth a rencontré les plus grands maîtres de l’horlogerie suisse : Ludwig Oechslin, qui a conçu un astrolabe intégré à une montre-bracelet ; les ingénieurs de chez Jaeger-LeCoultre, inventeurs d’un mouvement horloger qui pèse moins d’un gramme (composé de 98 pièces !) ; les chercheurs de l’observatoire de Neuchâtel qui élaborent des horloges astronomiques utilisées pour la navigation… Multidiffusion le 25 janvier à 16.50 Une chef autrichienne sillonne la France pour apprendre à cuisiner de bons petits plats. Aujourd’hui : chipirons à la basquaise. 9. La Basque d’honneur Sarah Wiener découvre le charme du Pays basque, de sa cuisine et de Christian Duplaissy. La recette : des chipirons (appellation régionale des calamars et des seiches) à la basquaise, un plat où le piment d’Espelette a le premier rôle. Mais avant de commencer à cuisiner, Sarah ira ULYSSE NARDIN pêcher les fameux chipirons et cueillir les petis piments chez le producteur. Sera-t-elle à la hauteur ? Multidiffusion le 25 janvier à 14.00 et le 1er février à 11.30 ARD/DEGETO
20.40 > 22.45 20.40 |CINÉMA Aimée et Jaguar À Berlin en 1943, deux femmes aux antipodes l’une de l’autre deviennent amantes… Une bouleversante histoire d’amour en temps de guerre, magnifiquement interprétée. Film de Max Färberböck (Allemagne, 1998, 1h59mn, VM) Scénario : Max Färberböck, Rona Munro, d’après Erica Fischer Avec : Maria Schrader (Felice Schragenheim/Jaguar), Juliane Köhler (Lilly Wust/Aimée), Johanna Wokalek (Ilse), Heike Makatsch (Klärchen), Elisabeth Degen (Lotte), Detlev Buck (Günther Wust) Image : Tony Imi Montage : Barbara Hennings Musique : Jan A. P.Kaczmarek Production : Senator Film Produktion GmbH ARD OURS D’ARGENT DE LA MEILLEURE ACTRICE, BERLIN 1999• GRAND PRIX DU FILM ALLEMAND 1999 (PRIX DÉCERNÉS CONJOINTEMENT À MARIA SCHRADER ET JULIANE KÖHLER) Berlin, 1943. Lilly et Felice font connaissance à l’occasion d’un concert. Femme au foyer et mère de quatre enfants, Lilly trompe sa soif d’amour dans les bras d’amants de passage (son mari Günther, nazi convaincu, est au front). Felice est juive et vit sous une fausse identité, dans la peur permanente d’être découverte. Elle s’est débrouillée pour travailler à la rédaction d’un grand journal, une couverture qui lui permet de participer secrètement à un réseau de résistance. Contre toute attente, les deux femmes deviennent amantes. Sous le nom de Jaguar, Felice écrit à son Aimée (Lilly) des poèmes brûlants, auxquels Lilly répond de manière non moins passionnée. Elles tentent de vivre leur amour, malgré les bombes alliées et la terreur nazie… Dans la nuance Le jour, Felice rédige des articles de propagande pour raffermir le moral des Allemands. La nuit, elle écrit des poèmes passionnés à son Aimée. Juive traquée par la Gestapo, elle n’a pas de chez-elle et vit sous de fausses identités. La personnalité de Lilly est à l’opposé : naïve et frustrée, antisémite par suivisme, elle est complètement bouleversée, presque brisée par le fait d’aimer une femme, qui plus est juive. Aimée et Jaguar est fondé sur le récit autobiographique de Lilly Wust, paru en 1994. Cette histoire d’amour en temps de guerre est traitée avec sensibilité et subtilité. Max Färberböck fait un portrait tout en finesse des deux femmes, de leur relation passionnelle et de leurs rapports ambigus avec un monde extérieur sur le point de s’effondrer. Il parvient à nous fait sentir ce qui différencie, humainement, ceux qui sont poursuivis et assassinés de ceux qui ferment les yeux sur les massacres. Car Felice se bat pour rester en vie, tandis que Lilly ne risque que sa respectabilité bourgeoise. Les dernières années de la guerre à Berlin sont reconstituées avec un soin extrême, et tout sonne juste : la musique, les costumes, les décors. Mais ce qui est plus juste encore, c’est l’interprétation bouleversante des deux actrices, Maria Schrader et Juliane Köhler, qui ont reçu conjointement l’Ours d’argent à la Berlinale 1999. En partenariat avec jeudi 18/1 arte magazine n°3 du 13|1|07 au 19|1|07 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :