Art' Pi n°9 jui à nov 2015
Art' Pi n°9 jui à nov 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°9 de jui à nov 2015

  • Périodicité : irrégulier

  • Editeur : Art'Sign

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 11,8 Mo

  • Dans ce numéro : retour sur le festival sur le fil.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
Le personnage de SuperDeafy (1) a d'abord fait connaissance avec son public par la diffusion de vidéos en ligne (2), et par des interventions lors de festivals et événements de la communauté Sourde, comme ce fut le cas au Festival Clin d'Oeil en 2011 et 2013. Il est l'un des nombreux personnages comiques qu'incarne le comédien Sourd américain John Maucere dans ses sketchs et spectacles. superdeafy à clin d'oeil CHRONIQUES DES NERDS ORDINAIRES CHRONIQUES DES HÉROS ORDINAIRES travers No Ordinary Hero : The SuperDeafy Movie, les aven- de SuperDeafy prennent vie sur grand écran. Le passage Àtures des sketchs sur internet à la comédie familiale change la donne. Le film renouvelle les rapports que John Maucere entretient avec son personnage et son public. Un héros pas comme les autres No Ordinary Hero, c'est l'histoire d'un Sourd, Tony Kane, qui gagne sa vie en jouant le personnage de SuperDeafy à la télévision. Dans la vraie vie, cet acteur est plutôt Monsieur Tout-le-Monde, jusqu'au jour où il rencontre l'un de ses téléspectateurs, le jeune Jacob. Afin d'aider Jacob à prendre confiance en lui et à trouver sa place dans son école et dans sa famille, c'est en lui-même que Tony Kane devra croire. Cette relation avec le public est l'un des principaux moteurs de la carrière de John Maucere. Si le personnage de SuperDeafy constitue le point de départ du film, ce modèle humoristique et décalé n'a rien à envier au modèle que John Maucere s'efforce d'incarner aux yeux des enfants Sourds. À ce titre, le personnage de Tony Kane et sa relation avec Jacob s'inspirent des efforts de John Maucere pour toucher directement l'un de ses publics privilégiés auprès duquel il espère bien susciter des vocations : les enfants Sourds. D'ailleurs, la sortie du film fut un prétexte pour une tournée de projections suivies de rencontres et d'échanges au sein de nombreuses écoles pour Sourds.
-, ra ? "s—'ZA" Super-héros et super stars Dans le film, Tony Kane quitte donc sa cape de super-héros imaginaire pour devenir un héros du quotidien. Mais cela va plus loin. Tandis que Tony Kane et SuperDeafy sont tous les deux des personnages de fiction, le film est truffé d'autres héros ordinaires de la communauté Sourde américaine qui jouent... leur propre rôle ! Ainsi, aux côtés d'Ashley Fiolek, championne de motocross, on retrouve les icônes du cinéma et du théâtre Sourds que sont Marlee Matlin et Bernard Bragg, ou encore l'actrice Shoshannah Stern (3). Il s'agit là de véritables comédiens Sourds qui ont fait carrière. En étant mis en scène dans leur statut de professionnels, ils assument une fois de plus leur rôle de représentants médiatiques de la communauté Sourde. Pionnier et modèle Tandis qu'en France on polémique sur la place des acteurs Sourds au cinéma, ce film relève de grands enjeux. Il est le premier film réalisé et produit par des Sourds reconnus dans le milieu professionnel américain. Tout comme pour la sortie de Marie Heurtin en France, il existe une version en audiodescription pour le public aveugle et malvoyant et les sous-titres pour Sourds et malentendants font partie intégrante du film. De même que pour The Hammer (4), il ne s'agit pas ici d'« accessibilité » pour les Sourds, mais d'un mouvement réciproque : le sous-titrage concerne aussi bien l'American Sign Language que l'anglais, et permet aux Sourds et aux non signants d'aller voir le même film aux mêmes séances. Dans ces allers-retours entre fiction et réalité, John Maucere lui-même s'est dépassé pour devenir l'acteur principal d'un long métrage dont il est le héros, dans tous les sens du terme. Un héros bien vivant qui, avec sa league des héros ordinaires du monde Sourd, comédiens, réalisateurs, producteurs, a démontré de (super) pouvoirs de changement de la société et des mentalités. P.3 PIERRE SCHMITT PHOTOS MARIPOSA CREATIVITY (1) "SuperSourd" (2) Produites par Deafnation http://deafnation.com/tag/superdeafy/(3), (4) Voir Art'Pi ! n°4 Coup de cœur, "L'histoire vraie de Matt Hamill" Jacob et Troy**Troy kotsur directeur de production LIz Artiste aux multiples talents, John Maucere est aussi poète et chansigneur. Il fut notamment l’interprète de l'hymne national américain en ASL lors du Superbowl de 2013. Il est également animateur de son propre talk-show The John Maucere Show où il reçoit des comédiens Sourds du monde entier, tels que Rob Roy (Australie) ou John Smith (Grande- Bretagne). Enfin, il est régulièrement "maître de cérémonie" pour de grands événements de la communauté Sourde, comme le concours de Miss Deaf America (2002) ou les Deaflympics (2007). Marlee, jenny, sho** et tony **MArlee Matlin, Michelle Nunes (Jenny), Shoshannah Stern



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :