Art' Pi n°7H HS 2012
Art' Pi n°7H HS 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°7H de HS 2012

  • Périodicité : irrégulier

  • Editeur : Art'Sign

  • Format : (220 x 297) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 10,5 Mo

  • Dans ce numéro : tricentenaire de la naissance de l'abbé de l'Epée.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
Strip En 1792, à quarante-six ans, le peintre Francisco Goya (1746-1828) devient totalement sourd. Il apprend la Langue des Signes et l’enseigne à ses amis. Cela va libérer son imagination et son style se singularise. Ses œuvres deviennent les plus étranges, angoissantes et fascinantes de sa carrière. Il est le premier à réellement exprimer ses sentiments à travers l'art plutôt que par des moyens religieux. Paul-François Choppin (1856-1937), devenu sourd à l’âge de deux ans, eut plusieurs de ses œuvres en bronze exposées dans Paris : La laveuse dans le parc de Montsouris, Un vainqueur de la Bastille dans le square Parmentier et Le docteur Broca boulevard Saint-Germain. Elles furent détruites pendant la Seconde Guerre Mondiale. En 1852, Ferdinand Berthier, venu voir la pièce L’Abbé de l’Epée, critique la mimique et le style qu’il trouve « démodés », compte tenu de l’évolution linguistique de la langue. En 1870, il donne des conseils pour réactualiser la pièce. LE SAVIEZ- VOUS ? Alfred de Musset (1810-1857), poète, auteur dramatique et romancier français, est l’auteur de Pierre et Camille (1848). Cette nouvelle relate la rencontre amoureuse de deux sourds au temps de l’abbé de l’Épée. Elle paraît quatre ans après le premier mariage entre sourds, à Paris. Bruno Braquelhais (1823-1875) participa à la naissance de la photographie et fut le précurseur du photo-journalisme. Il est connu pour ses nus féminins, mais est surtout considéré comme le photographe de la Commune, ayant pu s’aventurer librement à travers les barricades parce qu’il était sourd. Frédéric Peyson (peintre sourd, 1807-1877) fut l’élève d’Ingrès, parmi les meilleurs. Le public et la critique d'art firent des éloges de son tableau Les derniers moments de l’abbé de l’Épée. Des sourds du monde entier signèrent une pétition pour que le Ministère de l’Intérieur achète cette œuvre. L’État contacta Peyson mais celui-ci trouvant l'offre financière dérisoire préféra en faire don à l’Institut des Sourds de Paris. Adrean Clark www.adreanaline.com/www.aslwrite.com En tant que sourde et artiste, je désire intégrer ma langue maternelle, la Langue des Signes, dans mes œuvres. Représenter sur papier, et donc figer une langue basée sur le visuel et le mouvement est un vrai défi. Sur le papier, une forme écrite de l'ASL [Langue des Signes Américaine] fonctionne comme celle de l'anglais : des ellipses nous donnant suffisamment d'informations pour "reconstruire" l'intégralité du dialogue dans notre tête. Ce qui se fait avec l'ASL peut se faire avec la LSF. Si vous voulez en savoir plus, cherchez ma BD dans le prochain numéro. Adrean Clark est auteure, illustratrice et dessinatrice de bandes dessinées. 44 Art’Pi !
45 Art’Pi !



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :