Art' Pi n°7H HS 2012
Art' Pi n°7H HS 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°7H de HS 2012

  • Périodicité : irrégulier

  • Editeur : Art'Sign

  • Format : (220 x 297) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 10,5 Mo

  • Dans ce numéro : tricentenaire de la naissance de l'abbé de l'Epée.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
QR code, c’est quoi ? QR Code (ou Flashcode) est un code-barre en deux dimensions qui vous permet d’accéder très rapidement à du contenu multimédia (vidéos/musiques/photos/informations) sur un site Internet depuis votre mobile, ou d’enregistrer en un flash un contact dans votre téléphone. Vous pouvez trouver des QR Code un peu partout autour de vous : dans des magazines, sur les arrêts de bus, sur les monuments historiques, sur les emballages de produits alimentaires, dans des annuaires, dans vos boutiques de vêtements… Le QR code web permet par exemple d’accéder à un site web ou à une vidéo, d’écouter une musique… Comment ça marche ? Pour lire un QR Code, votre téléphone doit être équipé d’une application permettant de décoder les codes-barres 2D. Vous trouverez cette application gratuite dans les principales boutiques d’applications sur votre smartphone (AppStore, Android Market…) ou vous pouvez également la télécharger par SMS. C’est très simple ! Une fois que votre téléphone est équipé de l’application qui permet de décoder les QR Code, il vous suffit simplement de lancer l’application et de viser le code-barre 2D avec votre écran. En un flash, vous accéderez au site Internet !
EDITO Edito Sourd est utilisé pour désigner la Culture Sourde sourd est utilisé pour la généralité, pour l'aspect médical Un grand merci à notre marraine Emmanuelle Laborit qui nous a soutenus depuis le début de la préparation de ce hors-série. Au moment où la décision a été prise en interne de préparer un hors-série pour le tricentenaire de l’abbé de l’Épée, je n’avais pas d’enthousiasme particulier pour cet homme. Ce qui m’intéressait : profiter de cet anniversaire pour mettre en lumière les artistes sourds à partir de son époque. J’avoue qu’il m’agaçait un peu, on lui prête l’invention de la Langue des Signes ! C’était considérer les sourds sans intelligence, sans besoin de communication, cela en était vexant ! Lui attribuer la capacité de sauver les sourds de la miséricorde me semblait trop fort. Affirmer qu’il était le premier à enseigner aux sourds, c'était faux et cela me donnait envie de dire : « Calmos, ne lui donnons pas tout le mérite ! ». Après la préparation de ce hors-série, les lectures, découvertes, échanges, discussions, mon regard sur cet homme a changé radicalement. Je discerne maintenant un homme ne demandant rien, donnant tout à une population mise de côté, en révolutionnant les mentalités. Son objectif, changer un préjugé tenace à cette époque. Oui, les sourds peuvent réfléchir, penser, apprendre, réaliser, contribuer, participer à la société. Lui seul a entrepris, avec une énergie considérable, de faire des sourds des Sourds, leur rendant leur citoyenneté en leur transmettant le savoir. Le premier à aller vers leur différence et à découvrir, là, leur richesse intellectuelle. Aux yeux du monde entier, il prouva que les sourds étaient humains. À partir de lui, des artistes, écrivains, poètes, journalistes, entrepreneurs sourds se révélèrent et c’était une première dans l’Histoire. Cela, je ne le saisissais pas du tout ! Il y avait bien sûr d’autres précepteurs pour sourds, mais il était le seul à avoir trouvé le jardin secret de la communauté des Silencieux, à faire ouvrir les yeux au monde sur cette différence à respecter. Et cela, sans télé, ni radio, ni internet. C’est une énergie et un temps non négligeables. Une vraie évolution vers la notion d'humanité, qui se brisait avec le congrès de Milan en 1880. Dans tous les cas, il avait gagné : son enseignement et sa conviction s'étaient répandus dans le monde. Bien que l’Europe ait fermé l'accès au savoir et à l'éducation aux sourds pendant cent ans, nous avons pu nous réveiller grâce à un retour venant d’Amérique, Alfredo Corrado, vers 1976. Lui-même sourd, il a donné de son temps pour nous faire ressurgir de sous terre et nous remettre sur pied afin de briller en France. Cet homme, issu d’une éducation transmise, à l’origine, par l’abbé de l’Épée, a replanté la graine intellectuelle Sourde dans notre pays. Sans l'incroyable conviction de l’abbé de l’Épée, nous n’aurions pas connu d'expansion de notre culture, de notre identité. Je comprends mieux l’énorme respect qu’avaient pour lui les artistes sourds de son époque (et encore aujourd’hui), et pourquoi chaque artiste consacrait au moins une de ses œuvres à l’abbé de l’Épée. Oui, cela aurait pu être une autre personne, mais ce fut bien lui, Charles-Michel de l’Espée. Je finis alors cet édito en disant : « Merci, Charles-Michel, vous avez vraiment été le point de départ de notre développement culturel, intellectuel et artistique. Ce que j’étais ingrate ! Pardonnez-moi et merci ! Bon anniversaire ! » Et mes chers lecteurs, bonne lecture et retenez vos mâchoires ! P.S. : Seul petit regret, dommage que peu de dames sourdes aient eu leur place dans l’art à l’époque. Mais on se rattrape aujourd’hui !... Noémie Churlet Directrice de publication d'Art'Pi ! Couverture : Elza Montlahuc www.elzazimut. blogspot.fr OURDS NTERPRETES Directrice de publication Rédactrice en chef Noémie Churlet Co-rédactrice en chef Sophie Laumondais Secrétaire de rédaction Jeanne Bally Rédacteurs Arnaud Balard Yves Bernard Véronique Berthonneau Fabrice Bertin YannCantin Adrean Clark Yves Delaporte Geneviève Pomet Sandrine Rincheval Olivier Schetrit Pauline Stroesser Rédactrices Agenda Sylvaine Beaughon Célia Giglio Responsable équipe traduction français/anglais Sébastien Giozzet Traducteurs français/anglais Irène Bartok Martin Dayan Didier Flory Pierre Schmitt Yaron Shavit Directrice artistique Jessica Boroy Maquettistes Jessica Boroy Sabine Salha Illustrateurs Jean-Marie Hallegot Daniel Le Coq Alice Messac Elza Montlahuc Alex Sambe Iconographes Ivan Verbizh Richard Zampolini Photographe, reproduction, retouches Richard Zampolini Maquilleuse Emmanuelle Rico-Chastel Webmaster Jax Prod Art Assistant webmaster Tuan Le Anh Directrice de communication Sophie Laumondais Assistants de communication David De Filippo Céline Hayat Bufarull Association porteuse du projet Art’Sign 254, rue Saint-Jacques 75005 Paris www.art-sign.org N°SIRET : 4900848030025 Impression CPI Aubin Imprimeur



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :