Art' Pi n°7H HS 2012
Art' Pi n°7H HS 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°7H de HS 2012

  • Périodicité : irrégulier

  • Editeur : Art'Sign

  • Format : (220 x 297) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 10,5 Mo

  • Dans ce numéro : tricentenaire de la naissance de l'abbé de l'Epée.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
Des célébrités influencées par les Sourds Des célébrités influencées sourds par les Des artistes célèbres ont construit leur carrière avec des sourds dans leur entourage. Ceux-ci les ont aidés, formés, soutenus et certainement influencés d’une manière ou d’une autre. En voici quelques-uns. Toulouse-Lautrec (1864-1901) élève de René Princeteau (1849-1914) Henri de Toulouse-Lautrec, peintre et lithographe français, est célèbre pour ses vices et pour ses œuvres sur le Moulin Rouge et les cabarets parisiens. Peignant les perversités et les réalités de la vie, ses œuvres influenceront des artistes comme Matisse ou Picasso. Charles Chaplin (1889-1977), ami et collègue de Granville Redmond (1871-1935) Charlie Chaplin, acteur, réalisateur, producteur et scénariste britannique est considéré comme une icône du cinéma muet. Il est associé à son personnage populaire, "Charlot" (clochard raffiné portant un chapeau melon et une canne). À Los Angeles, Chaplin rencontre Granville Redmond, peintre sourd alors considéré comme l'un des meilleurs impressionnistes de la Californie. La guerre de 1914 ayant réduit ses commandes de tableaux, Redmond décide de tenter sa chance dans le cinéma. Chaplin devient son ami, lui dédiera un bâtiment dans ses studios, collectionnera ses peintures, et le parrainera dans des rôles muets. Impressionné par ses compétences, il lui demandera de lui apprendre les signes et de lui donner des cours de pantomime. Chaplin utilise quelques signes comme "enfant" et "bébé" dans le film Une vie de chien. Chaplin est admiré pour l’incroyable expressivité de son visage et de ses gestes. Il est l'un des rares comédiens à jouer la bouche close, sans prononcer de mots. Le fait de côtoyer une personne s'exprimant silencieusement au quotidien a certainement contribué au succès du plus célèbre des comédiens du cinéma muet. René Princeteau, peintre sourd, célèbre pour ses tableaux équestres, était l’ami et voisin du père de Henri de Toulouse-Lautrec. Lorsque Henri a sept ans, Princeteau lui donne ses premiers cours de dessin. Il remarque vite les talents de Lautrec et persuade sa famille de le laisser développer ses talents. À dix-sept ans, Lautrec viendra se former dans son atelier. L'élève rattrapera rapidement son maître jusqu'à réussir à reproduire magistralement l'une de ses œuvres. Dans une lettre aux parents de Lautrec, Princeteau s’enthousiasme : « Le jeune Henri de Toulouse travaille dans mon atelier vaillamment et fait de miraculeux progrès avec moi, et m'imite comme un singe ». Lautrec, atteint d’une malformation, admire ce grand peintre, élégant, qui surmonte sa surdité. Liés d’une grande amitié, ils continuent à se voir régulièrement jusqu'à la mort du prodige à trente-sept ans. Ce dernier a plus de 6 000 œuvres à son actif et n'aura cessé de considérer Princeteau comme son maître. Photo d’Henri de Toulouse- Lautrec faite par son ami photographe Paul Sescau vers 1880-1890 René Princeteau dans son atelier, peint par Toulouse-Lautrec HAUT Extrait du film You'd Be Surprised (1926) 34 Art’Pi ! Affiche du film Une vie de chien
La Joconde de Leonardo Da Vinci Musée du Louvre Leonardo Da Vinci (1452-1519) hébergé par Cristoforo De Predis (vers 1440-vers 1486) Leonardo Da Vinci est un génie aux talents multiples (dessin, peinture, sculpture, architecture, urbanisme…) et un innovateur qui aura une très grande influence sur l’histoire de l’art. Cet homme à la curiosité infinie emploie de nouvelles techniques pour communiquer ses idées et s’inspire des gestes des sourds dans ses tableaux. Dans son Traité de la peinture, il fait l’éloge des signes permettant de « réintégrer la vie dans l'art pictural renaissant » et considère l'ouïe comme étant un sens inférieur à la vue. Il utilise la dactylologie dans ses tableaux, tels La cène ou Saint Jean Baptiste (l’index levé formant le "D" signifiant "Dieu"). Ses œuvres deviennent ainsi "parlante". L’engouement de Da Vinci pour les sourds et les signes s’explique par le nombre de rencontres qu’il a pu faire. Le peintre sourd Bernardino Di Betto (Il Pinturicchio), l'un des plus grands peintres de fresques de la Renaissance, est l’assistant de Le Pérugin (Il Perugino), un compagnon d’étude de Leonardo. Vers 1483, à Milan, Leonardo travaille et loge à l’atelier des frères De Predis où se trouve Cristoforo De Predis, miniaturiste et enlumineur sourd. Leonardo Da Vinci admire la dextérité de Cristoforo mais travaille avec ses frères, Ambrogio et Evangelista De Predis, sur l’œuvre intitulée La vierge aux rochers. Leonardo est également proche de Giralmo Cardano qui déclarait, se basant sur le texte écrit par Rudolph Agricola De inventione d'Agricola dialectica, que les sourds pouvaient apprendre à lire et écrire sans apprendre à parler d'abord. Toutes ses rencontres sont indéniablement une grande source d’inspiration pour Leonardo Da Vinci. Une rumeur prétend même que La Joconde, son tableau le plus célèbre, montre le visage d’une femme sourde. Au vu de la vie de l'artiste, ce ne serait pas impossible, mais malheureusement rien ne le prouve. Lon Chaney (1883-1930), né de parents sourds Lon Chaney (de son vrai nom Leonidas Frank Chaney), acteur et maquilleur du cinéma muet, célèbre pour ses talents de transformation et de maquillage, est surnommé "l'homme aux mille visages". Maître dans l'art de la pantomime, il va jusqu'à s’infliger des tortures lors de rôles d'infirmes pour rendre les expressions de ses personnages encore plus crédibles. Ses contorsions deviendront sa marque de fabrique. Fils de parents sourds, il apprend la Langue des Signes et est sensibilisé à la communication des mains et du corps. Pour divertir sa famille, il joue des sketches en mimant ce qu’il a observé dans la rue. Il obtient son premier rôle à l’âge de dix-neuf ans et gravira rapidement les échelons. Il sait rendre ses personnages réalistes en utilisant des gestes précis et en leur donnant de la profondeur. À la fin de sa vie, un cancer de la gorge lui fait perdre l’usage de la parole. Il ne s’exprime plus qu’en Langue des Signes. Il meurt le 26 août 1930 à l’âge de quarante-sept ans. Le film L'homme aux mille visages retrace la vie et la carrière de cet acteur qui, par son jeu unique, a influencé des générations de comédiens jusqu’à nos jours. SOPHIE LAUMONDAIS & PAULINE STROESSER LE SAVIEZ-VOUS ? Joachim du Bellay (1522-1560), poète de la Pléiade, est l’auteur d’un Hymne à la surdité (1558) dédié à son ami Ronsard, atteint comme lui de surdité précoce (Ronsard devint sourd à seize ans). BnF MILIEU Morte del Sole, della Luna e caduta delle stelle de Cristoforo De Predis Torino, Biblioteca Reale 35 Art’Pi ! Portrait de Lon Chaney, 1926



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :