Art' Pi n°6 jui/aoû 2012
Art' Pi n°6 jui/aoû 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°6 de jui/aoû 2012

  • Périodicité : irrégulier

  • Editeur : Art'Sign

  • Format : (200 x 250) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 6,4 Mo

  • Dans ce numéro : j'aime rêver (Franck Picard).

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Coup de cœur Cyrano des temps modernes au Deaf West Theatre Le Deaf West Theatre de Los Angeles connaît un nouveau succès retentissant avec sa dernière pièce bilingue. Cette adaptation de Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand dresse le portrait d'une culture Sourde contemporaine dont l'expression est plus vivante que jamais. Ce Cyrano n'a pas de nez démesuré. Ce sont ses mains qui l'embarrassent. Poète Sourd, il prête ses vers à son frère entendant, Chris, afin que celui-ci puisse conquérir le cœur de Roxy, dont ils sont tous les deux amoureux. L'imposture est rendue possible par le "grand égalisateur" des relations entre Sourds et entendants, le smartphone. C'est par SMS et mails que Chris envoie la traduction en anglais des poèmes en Langue des Signes de Cyrano. L'histoire prend place dans un univers où Sourds et entendants partagent ainsi le cyberespace : Facebook, Twitter et Google sont la toile de fond de cette romance du 21e siècle. Cependant, l'expression vivante des langues est tout aussi centrale. Cyrano ouvre la pièce en interrompant une soirée de poésie dont les orateurs sont entendants, et la clôt en se produisant dans une "Deaf jam poetry night", une scène ouverte de poésie en Langue des Signes. Le message est clair : la poésie n'a pas de langue, elle réside dans toutes les langues. La pièce est ici encore en prise avec son temps. En effet, la communaute Sourde américaine est familière de ces expressions publiques de la Langue des Signes : des soirées "Open Air" en Langue des Signes sont régulièrement organisées à Los Angeles, et un film récent conte l'aventure d'une slameuse Sourde. Ceci nous rappelle qu'aux États- Unis, il arrive aussi que la Langue des Signes soit vivante dans les salles de cinéma. Bien plus, le Deaf West Theatre joue un rôle important dans la formation des acteurs Sourds. Cyrano l'illustre bien : la plupart des comédiens Sourds de la pièce, comme Troy Kotsur, Bob Hiltermann, Maleni Chaitoo ou Tyrone Giordano poursuivent une carrière cinématographique. Aujourd'hui, soirées de poésie, théâtre, cinéma sont des lieux où la culture Sourde peut s'exprimer. Ce monde de l'art en Langue des Signes rassemble Sourds et entendants. Avec Cyrano, le Deaf West Theatre ne participe pas seulement à cette culture Sourde contemporaine et ouverte : il la met en scène. PIERRE SCHMITT PHOTOS D'ED KRIEGER www.deafwest.org www.deafjam.org www.facebook.com/OpenAirASL Troy Kotsur et ErinnAnova 6• Art’Pi ! • Été 2012
Tate Tullier 3 questions à David Kurs Directeur artistique du Deaf West Theatre De quelle manière as-tu pris part à la création de Cyrano ? J'ai produit Cyrano. J'ai supervisé le metteur en scène, les comédiens. J'ai pris part à un travail collectif. En tant que directeur artistique, c’était ma responsabilité de m'assurer que la pièce soit fidèle aux exigences du Deaf West en ce qui concerne la production de spectacles de qualité, portés par la Langue des Signes, et qui s'adressent aux spectateurs Sourds et entendants. Daniel Durant, Eddie Buck, Troy Kotsur, Ipek D. Mehlum et Maleni Chaitoo Peux-tu nous en dire plus sur le succès du Deaf West et ses soutiens ? À propos de nos soutiens, le Deaf West reçoit des fonds de la part de sources diverses. Pendant longtemps, nous avons reçu un soutien du gouvernement, mais nous dépendons d'autres sources comme la ville, des bourses de fondations et des dons privés. Cyrano a reçu des fonds de la Dotation Nationale pour les Arts, de la Fondation James Irvine et de la Commission des Arts du Comté de Los Angeles. Qu'est-ce qui vous motive, l’équipe de Cyrano et toi ? Personnellement, je garde en mémoire ce que le Deaf West a accompli avec Big River : au-delà d'un succès artistique, il a également montré au public que les personnes Sourdes prennent part à une culture vive et haute en couleur, et que leur langue est quelque chose dont elles sont fières. Cyrano montre également notre amour pour différents types de théâtre, des chefs-d’œuvre contemporains et créations originales aux classiques, et notre plaisir à produire des pièces qui vont au-delà de ces distinctions. À savoir Ouvert depuis 1991, le Deaf West est un peu le cousin de l'International Visual Theatre (IVT) à Los Angeles. Le directeur artistique qui l'a fondé, Ed Watersheet, vient de prendre sa retraite. Son successeur, David Kurs, a travaillé à plusieurs reprises comme ASL master. Ces professionnels sont responsables de la traduction des textes vers l'ASL, et de la précision de la Langue des Signes. Pour Cyrano, il s'agit de Shoshannah Stern et Tyrone Giordano. Tyrone Giordano et Troy Kotsur ont tous les deux joué dans la pièce la plus célèbre du DWT, Big River. En 2003, cette comédie musicale bilingue a connu un énorme succès à New York, avec 67 représentations sur Broadway. Parmi les autres comédiens de Cyrano, le public français reconnaîtra Bob Hiltermann, le batteur du groupe Sourd Beethoven's nightmare qui s'est produit l'an dernier au festival Clin d'Oeil. Et si Troy Kotsur n'est pas encore célèbre en Europe, les fans de séries connaissent son épouse Deanne Bray qui tient le rôle titre dans Sue Thomas, l'œil du FBI. Troy Kotsur et Paul Raci Été 2012• Art’Pi ! • 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :