Art' Pi n°4 fév/mar 2012
Art' Pi n°4 fév/mar 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4 de fév/mar 2012

  • Périodicité : irrégulier

  • Editeur : Art'Sign

  • Format : (200 x 250) mm

  • Nombre de pages : 30

  • Taille du fichier PDF : 3,6 Mo

  • Dans ce numéro : je me sens artiste, pas artisan (Céline Hayat).

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
Le fabuleux destin de... Quelles formations accessibles pour les Sourds ? Aujourd’hui, il n’existe aucune formation de création de bijoux qui propose un enseignement accessible aux personnes Sourdes. Par contre, un atelier va avoir lieu à Saint Etienne. www.sourds. net/2012/01/13/25-fevrieratelier-biloux-fimo-a-saintetienne-42/J'ai remarqué que dans tes créations de peinture sur verre, la culture juive est très présente. Pourquoi ? Étant moi-même juive, j'aime reprendre des éléments de ma culture dans mes créations artistiques. Il y a beaucoup de symboles que je peins sur les objets de la maison, de décoration. Je travaille en collaboration avec deux magasins à Paris qui me font des commandes, une à trois fois par an. Mais, en ce moment, je fais une pause car les bijoux me prennent pas mal de temps. Sur ton ancien site, on voyait différentes créations, tableaux pour enfants, peinture sur verre, etc. Maintenant, il n'y a plus que les bijoux. Tu ne fais plus de tableaux et autre ? J'avais fait les tableaux sur toile pour enfants par simple plaisir. Pour m'amuser, explorer. Au début, j'avais beaucoup de commandes, puis de moins en moins, donc je n'ai pas continué. Aujourd'hui, je le fais surtout pour moi-même, pas pour vendre. Il n'y a pas longtemps, j'ai commencé le scrapbooking sur les meubles. Mes parents m'ont donné un vieux tabouret, je l'ai « relooké « en collant divers papiers dessus. Un ami l'a vu, l'a aimé et a voulu l'acheter alors que je ne pensais pas forcément à le vendre ! « Je n'aime pas la routine. J'ai toujours envie de pouvoir varier, changer. « Bijoux, verre, peinture, scrapbooking... décidément, tu sais tout faire ! Je n'aime pas la routine. J'ai toujours envie de pouvoir varier, changer. Je suis de nature curieuse, voulant découvrir beaucoup de choses. J'explore ma voie artistique en quelque sorte. J'ai besoin de chercher, découvrir jusqu'où je peux aller. Mais ça ne veut pas dire que je vais forcément continuer dans tous les domaines. Pour le moment, je me concentre surtout sur les bijoux. Où vends-tu tes créations ? Je ne vends pas encore mes créations dans un magasin spécifique. Je vends essentiellement dans des expositions, comme au festival Clin d'œil par exemple. Ou bien je tiens des stands sur les marchés en été. Quand je fais de nouvelles pièces, je les mets en ligne sur mon site internet, ça marche très bien ! Comment construis-tu ton réseau ? Par internet, par facebook notamment. J'ai créé ma page, et je mets les photos. Si des personnes sont intéressées, elles m'appellent et me demandent la pièce qu'elles veulent. De temps en temps je mets un peu de 12• Art’Pi ! • Février 2012
Céline en 7 dates 1975 Naissance à Paris 13 ème. 2008 Article dans le journal Actualité Juive : un vif succès. 2000 Arrivée en Israël : première autonomie complète. 2009 1 er stand au festival Clin d'œil. 2006 Découverte de la peinture sur verre. 2010 2007 Devient artiste-peintre libre sur verre sous le nom de « Yehoud'Art «. Devient créatrice en bijoux fimo. pub dans un journal à Rennes. Et puis le monde Sourd est petit, les rumeurs vont vite, l'information passe rapidement. As-tu créé ton entreprise, sous quel statut ? J'ai ma propre entreprise, mais comme indépendant, artiste libre, pas auto-entrepreneur. C'est quoi la différence entre artiste et artisan selon toi ? Pour moi, l'art, c'est le fait d'exprimer ses émotions en créant quelque chose. Chaque pièce est spécifique. L'artisan, lui, c'est différent. On pourrait dire qu'il fait plus des pièces en série, toujours les mêmes. Tandis que l'artiste va plus loin. On explore plus. Quand on invente, il n'y a pas de limite, on peut aller loin dans notre imagination. Moi-même, je me sens artiste, pas artisan. Mais tes bijoux sont tous différents ? En général, je peux faire trois, quatre pièces qui peuvent se ressembler de près mais sont toujours différentes. Lorsque j'ai fini une pièce et que je veux la refaire, elle sera toujours différente, car je vais ajouter, modifier un détail. Dessins sur plat et cadre s'inspirant de la tradition juive. Site internet : www.yehoudart.kingeshop.com Quels sont tes projets à venir ? Mon rêve, ce serait d'ouvrir un magasin mais concrètement, pour le moment, ce n'est pas possible. Pour deux raisons : il faut un capital financier, et j'ai mes enfants aussi. Je préfère attendre que mes enfants soient grands, apprendre plus sur le management, l'économie etc. et ensuite je me sentirai davantage prête à me lancer. Un magasin de bijoux uniquement ou d'autres œuvres ? Ce ne serait pas uniquement un lieu de vente, mais aussi d'exposition. Un lieu convivial pour découvrir et partager mes œuvres. J'aimerais pouvoir exposer mes créations, et les vendre aussi bien sûr, il faut bien un salaire pour vivre ! Je rêve de voir mon magasin avec le nom « Yehoud'Art « en haut. Pourquoi pas ? D'autres Sourds ont des boutiques, pourquoi pas moi ? J'espère bien y arriver un jour ! À propos, ça veut dire quoi « Yehoud'Art « ? « Yehoud « signifie « juif « en hébreu. Au début, je créais beaucoup sur le thème juif. J'ai évolué depuis, mais j'ai gardé le nom, pour qu'on puisse toujours me reconnaître, pour garder mon réseau. Un conseil à donner aux jeunes Sourds qui ont envie de se lancer comme artiste ? Si vous avez envie d'apprendre à faire des bijoux, chacun peut apprendre sur le terrain. Mais c'est plus long pour devenir vraiment professionnel. Si vous pouvez, il vaut mieux aller aux Beaux-Arts car cette école permet d'étudier tout : décoration, peinture, sculpture, photo et tant d'autres. Après on peut se spécifier, mais ça permet déjà d'acquérir des bases solides, pour aller plus loin ensuite. On peut apprendre par les études, ou en autodidacte. Pauline Stroesser Photos de jérôme bourgeois Prochaine interview Nicolas Cheucle Artiste de cirque Février 2012• Art’Pi ! • 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :