Art' Pi n°3 novembre 2011
Art' Pi n°3 novembre 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3 de novembre 2011

  • Périodicité : irrégulier

  • Editeur : Art'Sign

  • Format : (200 x 250) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3,8 Mo

  • Dans ce numéro : Margot Carrër.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
AC’pi Arnaud et Christelle Balard Deaf ethnic de Nancy Rourke 8• Art’Pi ! • Novembre 2011 Billet d'art L'art Sourd, ça existe ? Que signifie l’idée d’un art Sourd ? Si la question de savoir à quoi sert l'art revient souvent, la suivante arrive spontanément dans l'échange. « Ah bon, il y a un art Sourd ? » est LA question sceptique qui suit. Prendre une position éclairée et affirmée sur un sujet que je considère comme culturel mobilise une grande énergie en communication. La majorité de nos concitoyens perçoit automatiquement la surdité comme un état physique déficient, un manque sensoriel à réparer. Effectivement prise dans ce sens, l'idée d'un art sourd ne signifie rien. Un art blond, grand ou gaucher aurait autant de non-sens. Pour comprendre, il faut saisir que c'est via une langue que se construit une communauté, avec un savoir-être, un savoir-vivre, des traditions particulières à ce groupe. Et l'idée que cette langue, celle des Signes pour nous, véhicule une conscience "d'être parmi le monde", une identité certes différente mais solide et surtout partagée, n'est que partiellement acquise. Et qu’une culture variée et des arts puissent en découler est encore au stade d'embryon intellectuel, actuellement. Seuls quelques initiés le savent et soutiennent activement cette vision positive. Quand un grand nombre persiste à voir le côté pile (surdité = déficience à réparer), alors qu'un côté face cherche à être reconnu (langue des signes = culture ouverte sur le monde), cela peut paraître frustrant. Mais l'art a cet immense pouvoir d'action et de mobilisation pour contrer ce regard très réducteur. Provoquons un regard neuf sur la communauté Sourde ! Rappelez-vous, le premier billet d'art l'expliquait : l'art a pour rôle de provoquer un autre regard. Cela offre une grande liberté d'action aux artistes, et chacun, dans son domaine, a un important rôle à jouer ! Comédien, danseur, cinéaste, acteur, écrivain, photographe, dessinateur, peintre, sculpteur, graphiste, etc. Nous pouvons tous provoquer, en masse, un regard totalement neuf sur la communauté Sourde (*). L'art protège l'altérité. L’art Sourd consiste à partager cette expérience extraordinaire d'être Sourd dans un monde qui ne l'est pas. L’intention est claire et elle est engagée. L'artiste est là pour montrer, partager son regard et son expérience sur le monde et provoquer, par effet de miroir, un autre regard de la société sur le monde Sourd. Par le filtre de la création (imitation, exagération, humour, absurde...), l'art peut renouveler l'imaginaire et l'œil du public. Between two worlds de Warren Miller « L’art est un effort pour créer, à côté du monde réel, un monde plus humain » (André Maurois). Plus humain et donc plus tolérant ! C'est ainsi aller vers un monde d'ouverture culturelle, et vers une réflexion libertaire sur l’Être Sourd au sein d’une société plus inclusive. Après tout, qu'un art revendique une reconnaissance identitaire n'est pas une idée nouvelle. Alors, mobilisons-nous et créons ! (*) communauté Sourde : se forge sur le partage de la langue des signes. Elle permet de construire les fondations de l'identité et la culture Sourdes. Histoire, valeurs, identité sont forgées via la langue des signes et transmissibles à chaque génération. Peuvent en faire partie ceux qui signent dans le respect de l'égalité et de l'acceptation des valeurs fondamentales qui cimentent la communauté (Deafhood).
SIGNES DE RUE Quel film en langue des signes as-tu aimé ? Alex J'ai aimé le court métrage anglais My song que j'ai vu au festival Clin d'œil. C'est assez exceptionnel qu'un film me touche autant. J'aime qu'il y ait un équilibre entre la langue des signes et l’oral dans les films. Pascale J'ai kiffé la série anglaise Rush. Elle m'a fait penser aux séries américaines célèbres comme Beveryll Hill par l'ambiance, la jeunesse toute naïve... Agréable à voir ! Delphine Je n'ai en tête que des courtsmétrages. Si vraiment vous insistez, allez j'ai vraiment apprécié le film "pi sourd" anglais : Hands Solo, très décalé comme j'aime. Sébastien Quand j'étais petit, en regardant le film The kid, je croyais que Charles Chaplin était Sourd. Je me disais « Ces personnes, on dirait les entendants ! » car elles et Charlot n'arrivent pas à se comprendre. Imagine ma tête étonnée quand mon père me disait : « Non, il n'est pas Sourd, c'est un film qui est muet ! » Quel souvenir ! CATHERINE COINTE http://monde-catherinecointe.blogspot.com Paul Il y a si peu de films en LSF pour avoir des références. Je me souviens d’un film américain qui m’a marqué. L'histoire de deux enfants, l’un Sourd et l’autre entendante. Le garçon se lie d’amitié avec un singe échappé du cirque. Anne Les enfants du silence. Ce film m’a ouvert les yeux sur le monde où je vivais à l'époque et surtout m’a fait voir la barrière entre les deux mondes et la souffrance que l'on porte en nous. Vous avez envie de dévoiler votre talent de dessinateur… ? Envoyez votre strip à artpi.diffusion@gmail.com, si nous avons un coup de coeur, il sera publié. Quoi de 9 ? BRÈVES POST-IT À l'occasion du 299ème anniversaire de la naissance de l'abbé de l'Epée, les élèves de l'Institut Saint Jacques ont réalisé un collage en post-it sur les fenêtres de l'école. TÉLÉVISION Jean-Marie Hall, comédien Sourd, joue avec Jean-Marc Barr et Bruno Solo dans deux films d'Edwin Baily issus des romans policiers de Graham Hurley. Ce vendredi 11 novembre, Les anges brisés, et vendredi 18 novembre, Les lignes blanches, seront diffusés sur France 2 à 20h35. FESTIVAL Bruxelles organise son festival pi sourd : Pi Visual. Expositions, spectacles et danse sont proposés du 18 au 20 novembre 2011. Plus d'informations : www.pivisual.com Novembre 2011• Art’Pi ! • 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :