Art' Pi n°3 novembre 2011
Art' Pi n°3 novembre 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3 de novembre 2011

  • Périodicité : irrégulier

  • Editeur : Art'Sign

  • Format : (200 x 250) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3,8 Mo

  • Dans ce numéro : Margot Carrër.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12• Art’Pi ! • Novembre 2011 Le fabuleux destin de... Quelles formations accessibles pour les Sourds ? Illustration/Art ESAMM : École Supérieure d’Art Marseille-Méditerranée www.esbam.fr Contact : Karen de Coninck dgac-esbam-pisourd@mairiemarseille.fr Communication visuelle/graphisme CFA des métiers de la communication visuelle et du multimédia www.cfacom.org Contact : Fatiha Pecome fpecome@cna-cefag.org « Petite, je réalisais des minis bandes dessinées, des contes de fée. » Le diplôme en poche, était-ce difficile d'entrer dans le monde du travail ? De manière générale, le monde des arts graphiques et de la communication visuelle n'est pas facile d'accès. Encore plus pour les Sourds qui doivent faire un double effort s'ils veulent y parvenir. Au début, j'ai eu du mal à trouver du travail. C'est seulement au bout d'un peu plus d'un an de stage et de petits CDD que j'ai pu trouver un CDI dans une agence de communication visuelle qui s’appelle Sabooj. C’est une entreprise qui embauche des Sourds. L'équipe est composée de huit personnes, dont cinq Sourds. Nous communiquons soit à l'oral, soit en LSF. Parfois je me demande : si cette entreprise n'avait pas existé, auraisje trouvé facilement du travail ailleurs ? Qu'en est-il des autres étudiants de ton école ? À ma connaissance, certains ont rencontré les mêmes difficultés, d'autant plus ceux qui souhaitaient être en freelance. Un coup dur pour les graphistes fraîchement diplômés : c'est parfois très difficile d'obtenir la confiance des entreprises lorsqu'on n'a pas d'expérience derrière soi... As-tu d'autres projets en dehors de ton travail ? Il m'arrive d'avoir des commandes personnelles, de la part de ma famille, des amis. L'association Mille Mains dans un Monde m'a demandé d'illustrer un petit livret de voyage sur l'Amérique du Sud destiné à des enfants. Il a fallu réfléchir et travailler pour trouver un style qui leur soit adapté. L'objectif étant que ça soit simple, coloré, sympathique et surtout compréhensible. Cette première expérience dans ce domaine était intéressante. Je participe aussi au journal de l'Afideo (Association française pour l'information et la défense des sourds s'exprimant oralement) depuis 2009. Je réalise régulièrement l'illustration de leur mascotte ainsi que des petits strips (BD en trois cases) pour égayer le magazine. Quel est ton style de dessin ? En général, j'aime ce qui est simple mais en même temps révèle beaucoup. J'utilise souvent des couleurs neutres, le noir et le blanc. J'ajoute éventuellement une couleur en plus, comme le rose pétant que vous pouvez voir sur mon blog*. Ces trois couleurs reviennent souvent. J'aime bien que ce soit un peu provocateur aussi, et compréhensible, avec une touche d'humour parfois. Où puises-tu ton inspiration ? Dans la rue, j'observe les visages des gens, leurs habits, leur comportement. C'est un réflexe. J'aime regarder ce que leurs expressions peuvent dire, ce qu'ils pensent, à quoi ils ressemblent, etc.
Margot en 7 dates 2009 Illustratrice pour le journal interne de l’AFIDEO. Découverte de la surdité à l'âge de trois mois. 1984 Entrée à l'EPSAA (École Professionnelle Supérieure des Arts graphiques et d'Architecture). Période déterminante de sa vie. 2010 Création d'un 2ème blog illustré "Bonté divine ! " Cela m'aide et me donne une liberté d'imagination pour créer. J'ai toujours mon carnet de croquis avec moi. Il me permet de noter mes idées. Je croque des visages, ou des objets, des images qui peuvent me marquer. J'aime bien aller de temps en temps au musée de paléontologie au Jardin des Plantes, pour étudier et dessiner l'anatomie des animaux et des dinosaures. Leurs squelettes préhistoriques, aussi complexes soient-ils, me fascinent tellement... Quels sont tes modèles ? Winsor McCay (auteur de Little Nemo), il a énormément d'imagination. Il utilise un humour particulier que j'adore. Nostalgique, j'aime beaucoup le monde Disney, mais pas celui d'aujourd'hui. Plutôt des années vingt, quarante dans le style Blanche Neige. Les dessins de l'illustratrice américaine Mary Blair m'ont aidée à trouver un style. J'apprécie également beaucoup Blutch, Mœbius et tout particulièrement Yslaire. Quels sont tes projets à venir ? J'aimerais me former au web, aux animations flashs. L'évolution technologique va étonnement vite, on doit constamment s'adapter. J'aimerais travailler dans d'autres agences aussi, diversifier mes expériences professionnelles, consolider mon book. En dehors de 2005 2011 *Blog : www.lagotton. illustrateur.org Site internet : www.margotcarrer.fr Site de l’agence Sabooj : www.sabooj.com C M J CM MJ CJ CMJ N couv_livretBresil.pdf 1 16/06/11 16:19 Premières illustrations publiées pour le magazine Club Beauté. Création d'un tout 1er blog illustré "Le blog de La Gotton". 2006 2008 Illustrations du livret pour enfants Le petit Voyageur pour l'association Mille Mains dans un Monde. Mille mains dans un monde, Auteur : Marlène Varnerin l'agence, mon ami graphiste et moi travaillons sur un projet d'affiche pour la FNSF pour l'année 2012. Mais je ne peux pas vous en dire plus pour le moment. Avec une autre amie graphiste, nous allons commencer à travailler sur un livre illustré pour enfants. Nous nous occupons du texte et des illustrations. Ce n'est que le début, il commence tout doucement à se concrétiser... Quels sont tes conseils pour des jeunes qui veulent devenir graphiste, illustrateur ? Une volonté de fer, la confiance en soi, une motivation constante. Pour être graphiste, il faut avoir une bonne connaissance en dessin, une bonne culture générale et une grande curiosité. N'hésitez pas à sortir dans les théâtres, bars, cinémas. Regardez et prenez les flyers et affiches pour vous en inspirer, voir ce qui est fait ailleurs, etc. J'encourage les jeunes illustrateurs, s'ils sont doués pour le dessin, à montrer leur travail à travers les blogs, les sites internet. C'est un très bon moyen pour se faire connaître ! Pauline Stroesser Photos de jérôme bourgeois Prochaine interview Céline Hayat Artiste peintre verrier et créatrice de bijoux FIMO Divers travaux de graphisme et illustration Novembre 2011• Art’Pi ! • 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :