Art de Ville n°68 jun/jui/aoû 2020
Art de Ville n°68 jun/jui/aoû 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°68 de jun/jui/aoû 2020

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Chicxulub

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 64

  • Taille du fichier PDF : 3,8 Mo

  • Dans ce numéro : spécial covid, avancer masqués ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 54 - 55  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
54 55
JIMMY RICHER - CASA Frac Occitanie Montpellier À partir du 15 juillet CASA est un imposant roman graphique, en voie d’édition, dessiné et écrit par Jimmy Richer. À partir des planches du livre, l’artiste a imaginé une exposition qui sera déployée sur les murs du Frac : CASA prendra alors la forme de dessins muraux sur lesquels d’autres, encadrés, viendront s’accrocher et auxquels sera associée une sélection d’œuvres de la collection du Frac, établie par l’artiste lui-même. Ouverture de l’exposition : mercredi 15 juillet à 14h. En septembre : rencontre avec Jimmy Richer. SARAH JÉRÔME / PRIN- TEMPS Galerie Vachet-Delmas, Sauve (Gard) Du 11 juillet au 29 août Poétique et foisonnante, l’œuvre de Sarah Jérôme s’exprime pour la première fois sur des grands formats à la mine graphite où l’on retrouve son thème de prédilection : la danse, et notamment les chorégraphies de Pina Bausch. Sarah interchange, brise et répare les images tirées des ballets dont elle s’inspire, pour en suggérer d’autres récits. Dans Solace, c’est une myriade de pieds et de mains qui bourgeonnent. Empreint de violence, l’ensemble évoque les relations humaines, et jusqu’où la bienveillance d’une main réconfortante devient omniprésente. artdeville - Édition chicxulub Agend’Oc OUVRIR LA RUCHE & RETENIR LES ABEILLES L’Atelier Blanc, Espace d’art contemporain, Villefranche-de-Rouergue Le Moulin des Arts, Saint-Rémy (12) Jusqu’au 30 août L’Atelier Blanc et le Moulin des Arts accueillent l’épisode 2 de l’exposition Des Artistes & des Abeilles qui s’est tenue à la Topographie de l’art à Paris en 2018 et présentent 10 artistes concernés et sensibilisés par l’Abeille. Les œuvres présentées permettent de s’interroger sur la fascinante organisation de leurs vies, leur complexité physiologique, mais aussi sur les conséquences éventuelles de leur disparition annoncée. FAIRE COMMUNS CO-CRÉATION, CO-CONSTRUCTION Rubrique parrainée par la Région Occitanie/Pyrénées-Méditérranée Parcours d’art contemporain en vallée du Lot - Maison des Arts Georges & Claude Pompidou, Carjac Du 15 juillet au 30 août Marie Preston, Line Gigot et Graziella Semerciyan ont engagé une pratique collective qui associe des récits collectés auprès de 54 boulangers-paysans, d’agriculteurs et une enquête sur l’histoire des terres libres. Natsuko Uchino mène des actions transversales entre art et écologie. Son attention aux savoirfaire paysans comme à la fabrique du paysage croise les intérêts de l’ensemble des artistes invités pour Faire Communs. François Martig développe un art protéiforme du déplacement pour une pratique active du paysage. LES JOURNÉES DE L’AMOUR La Chapelle du Quartier Haut, Sète Jusqu’au 30 août, tous les jours, 12h à 19h L’exposition collective « Les Journées de l’Amour » prolongée jusqu’au 30 août accueille les œuvres d’une vingtaine d’artistes dont Christophe Cosentino, Depose, Robert Combas et Maxime Lhermet. L’ABEILLE BLANCHE Espace d’art contemporain du Parvis, scène nationale Tarbes Pyrénées Du 8 juillet au 5 septembre L’abeille est devenue l’un des grands symboles de la transition écologique. Car l’abeille représente un des modèles les plus aboutis de réciprocité et de symbiose entre un organisme vivant et son biotope dont il est important de s’inspirer. Telle une recette alchimique, l’exposition présentée au centre d’art contemporain du Parvis veut sublimer ces dimensions à travers le travail d’artistes sensibles à ces questions. Notamment à celles des fréquences, des ondes et des énergies du vivant que véhiculent les abeilles.
JULIE LEGRAND NOUS SOMMES DES TERRES FERTILES Fondation espace Écureuil, Toulouse Du 15 juillet au 12 septembre Le matériau de prédilection de Julie Legrand est le verre dont elle semble avoir le pouvoir de le modeler à sa guise. De cette matière, l’artiste propose des évocations du monde animal, végétal, minéral et celui des objets, réunis par le matériau verre, qui peut être en baccarat comme en pyrex. Ce matériau, noble ou de peu, jaillit de l’ensemble par flots, par larmes, par éclaboussures, par éclats, par germinations… VISA POUR L’IMAGE Du 29 août au 13 septembre, Perpignan Cette 32 e édition sera différente, mais son existence est primordiale pour continuer à soutenir la liberté d’expression, le travail des photographes et la transmission de l’information essentiels à notre compréhension du monde. Au programme, 20 expositions dans des lieux emblématiques, spécialement aménagés pour recevoir le public en toute sécurité, comme le Couvent des Minimes et l’Église des Dominicains. Projections, remises de prix, lectures de portfolios et conférences se dérouleront en ligne, en direct ou en différé. MECARO - L’AMAZONIE DANS LA COLLECTION PETITGAS MO.CO - Hôtel des collections, Montpellier, jusqu’au 20 septembre Cette exposition regroupe des artistes femmes provenant des pays du bassin amazonien, essentiellement du Brésil, de Colombie, du Pérou, du Venezuela et dont le travail porte à la fois sur l’identité féminine, en particulier au sein de minorités ethniques, et sur l’esthétique tropicale de ces régions riches en biodiversité et dont l’écologie est menacée. Catherine Petitgas est collectionneuse et historienne de l’art basée à Londres et préside, notamment, le Conseil International de la Tate.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Art de Ville numéro 68 jun/jui/aoû 2020 Page 1Art de Ville numéro 68 jun/jui/aoû 2020 Page 2-3Art de Ville numéro 68 jun/jui/aoû 2020 Page 4-5Art de Ville numéro 68 jun/jui/aoû 2020 Page 6-7Art de Ville numéro 68 jun/jui/aoû 2020 Page 8-9Art de Ville numéro 68 jun/jui/aoû 2020 Page 10-11Art de Ville numéro 68 jun/jui/aoû 2020 Page 12-13Art de Ville numéro 68 jun/jui/aoû 2020 Page 14-15Art de Ville numéro 68 jun/jui/aoû 2020 Page 16-17Art de Ville numéro 68 jun/jui/aoû 2020 Page 18-19Art de Ville numéro 68 jun/jui/aoû 2020 Page 20-21Art de Ville numéro 68 jun/jui/aoû 2020 Page 22-23Art de Ville numéro 68 jun/jui/aoû 2020 Page 24-25Art de Ville numéro 68 jun/jui/aoû 2020 Page 26-27Art de Ville numéro 68 jun/jui/aoû 2020 Page 28-29Art de Ville numéro 68 jun/jui/aoû 2020 Page 30-31Art de Ville numéro 68 jun/jui/aoû 2020 Page 32-33Art de Ville numéro 68 jun/jui/aoû 2020 Page 34-35Art de Ville numéro 68 jun/jui/aoû 2020 Page 36-37Art de Ville numéro 68 jun/jui/aoû 2020 Page 38-39Art de Ville numéro 68 jun/jui/aoû 2020 Page 40-41Art de Ville numéro 68 jun/jui/aoû 2020 Page 42-43Art de Ville numéro 68 jun/jui/aoû 2020 Page 44-45Art de Ville numéro 68 jun/jui/aoû 2020 Page 46-47Art de Ville numéro 68 jun/jui/aoû 2020 Page 48-49Art de Ville numéro 68 jun/jui/aoû 2020 Page 50-51Art de Ville numéro 68 jun/jui/aoû 2020 Page 52-53Art de Ville numéro 68 jun/jui/aoû 2020 Page 54-55Art de Ville numéro 68 jun/jui/aoû 2020 Page 56-57Art de Ville numéro 68 jun/jui/aoû 2020 Page 58-59Art de Ville numéro 68 jun/jui/aoû 2020 Page 60-61Art de Ville numéro 68 jun/jui/aoû 2020 Page 62-63Art de Ville numéro 68 jun/jui/aoû 2020 Page 64