Art de Ville n°65 déc 19/jan 2020
Art de Ville n°65 déc 19/jan 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°65 de déc 19/jan 2020

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Chicxulub

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 5,0 Mo

  • Dans ce numéro : dossier sur l'architecture d'avant-garde.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
entre art et quotidien sont envisagées, souvent par le biais de l’humour et de l’a b s u r d i té, comme une modalité d’émancipation, voire de résistance. Travaillant principalement en duo – La cellule (Becquemin&Sagot) depuis 2004 et Le Nouveau Ministère de l’Agriculture (Husky-Sagot) depuis 2016 –, elle propose ici sa première exposition personnelle. MUSIQUE DAKHABRAKHA Théâtre Jean Vilar, Montpellier Jeu. 16 janvier, 20h Si la « folk » de leur pays, l’Ukraine, les a d’abord nourris, ces quatre artistes ont su y mêler des influences diverses et des rythmes du monde entier. Costumes traditionnels, polyphonies ancestrales, chants d’oiseaux, instrumentation minimaliste qui emprunte aux transes africaines et orientales, l’ensemble nous transporte dans une frénésie joyeusement foutraque et terriblement authentique. De la musique « pechno », tribale et hors du temps, aussi bonne qu’une rave dans un champ au milieu de nulle part. ALBI JAZZ FESTIVAL Grand théâtre, Albi (Tarn) Du jeu. 16 au sam. 18 janvier, 20h30 - Maison de la musique, Le Garric (Tarn) Dim. 19 janvier, 17h artdeville - Édition chicxulub II I. 0E10 ta nide ALBI V.7., FFSTEVM. Un des rares festivals en ce début d’année  : Albi Jazz Festival propose un beau plateau d’artistes qui explorent, inventent, déconcertent parfois, charment et éblouissent souvent. Avec quatre grands concerts embrassant toutes les esthétiques, du jazz vocal de China Moses au blues de Lucky Peterson, réunissant des jazzmen « historiques » – Henri Texier, Ray Lema – comme la nouvelle génération de jeunes talents représentée par Vincent Peirani ou Leïla Martial, le festival conjugue éclectisme et ouverture à tous les publics. SOFIANE SAIDI & MAZALDA Théâtre Molière, Sète Ven. 17 janvier, 20h30 Avec les six musiciens du groupe lyonnais Mazalda, Sofiane Saidi renoue avec l’âpreté des origines, mélangeant batterie et derboukas, flûte électronique et flûte de roseau traditionnelle. Voix grave et abrasive, à la fois rompue aux modulations classiques arabes et taillée pour le mélo oriental, le chanteur nous embarque dans son univers capiteux et festif. Ses chansons suintent le blues, celui que les bergers noyaient autrefois au milieu des oliviers, sous les étoiles exactement. PHILIPPE KATERINE - La Paloma, Nîmes Ven. 17 janvier, 20h - El Mediator, Perpignan Sam. 18 janvier, 21h Rubrique parrainée par la Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée Philippe Katerine revêt sa casquette de chanteur et nous chante ses Confessions dans 36 un nouvel album sorti en novembre dernier. Toujours plein d’idées aussi rocambolesques, le chanteur vendéen prend une direction presque opposée du Film qui paraissait trois ans auparavant. Album incontestablement plus contemporain, on y retrouve des artistes dans l’air du temps tels que Angèle ou encore Lomepal. Toujours aussi décalé, son humour décapant s’attaque aussi aux sujets les plus actuels. ERIC BIBB Chapiteau théâtre scène de Bayssan, Béziers Sam. 25 janvier, 20h30 Le bluesman américain nous donne rendezvous sur les rives du Mississippi, puis, nous entraîne en Afrique sur les traces de ses ancêtres. Eric Bibb a parcouru l’Afrique et rencontré plusieurs artistes avec lesquels il a collaboré pour produire ses derniers albums. Au fil de ses voyages, il a enrichi son répertoire et épicé sa musique de gospel, de soul, de rhythm’n’blues, mais aussi des sonorités de kora et des tonalités uniques de l’Afrique de l’Ouest.
MANU DIBANGO SAFARI SYMPHONIQUE Opéra Berlioz, Le Corum, Montpellier Sam. 1er février Tout au long de ses soixante ans de carrière, Manu Dibango a toujours cherché à abolir les frontières entre les différents styles de musique. Son tempérament de nomade l’amène à proposer un spectacle inédit  : Safari Symphonique. Cette rencontre entre ses racines camerounaises, le jazz, les atmosphères sonores africaines et la musique classique européenne donne ce qu’il appelle une musique afropéenne. Safari Symphonique est une véritable fusion de deux orchestres  : celui de Manu Dibango, Soul Makossa Gang, et l’Orchestre national Montpellier Occitanie. OXMO PUCCINO La Paloma, Nîmes Jeu. 6 février, 20h Artiste engagé à l’instar d’Adb Al Malik ou Kery James, Oxmo Puccino raconte son analyse du monde à travers des textes militants et d’un rap monotone proche du slam. Maîtrisant à la perfection la langue de Molière, il allie figure de style sur des explorations musicales. Après vingt ans de carrière, Oxmo Puccino revient en solo avec un nouvel album La nuit du réveil dans lequel il ouvre une quête de fiction, s’interroge et nous fait réfléchir. LITTÉRATURE FESTIVAL DU LIVRE DE JEUNESSE OCCITANIE À Saint-Orens de Gameville et dans les communes de Toulouse Métropole Du 18 au 26 janvier « Raconte-moi ton histoire » est le thème de cette 18 e édition. Raconte-moi tes histoires de famille, tes chants et comptines, ta culture et tes traditions. Raconte-moi ton histoire dans ce qu’elle a de plus singulier, elle n’en sera que plus universelle. Racontons-nous des histoires qui nous emportent aux confins de nos imaginaires et de nos réalités. Le festival offre cette année une programmation axée autour des livres qui parlent de la pluralité des mondes. THÉÂTRE POIL DE CAROTTE Opéra Comédie, Montpellier Ven. 20 et sam. 21 décembre, 20h Dim. 22 décembre, 15h Ven. 3 janvier, 19h Sam. 4 janvier, 17h Mal-aimé de sa famille, Poil de carotte doit son surnom à ses cheveux roux et ses taches de rousseur. Objet des railleries et humiliations de son entourage, il ne cesse d’être la victime expiatoire d’une mère sadique et autoritaire et d’un père indifférent à son calvaire. Pour cette création, avec Reinhardt Wagner pour la musique et Zabou Breitman à la mise en scène, le récit autobiographique de Jules Renard publié en 1894 renaît sous nos yeux. Un chef-d’œuvre de théâtre musical empreint d’humour et de poésie, en forme d’hommage à tous les enfants mal-aimés. NOUS, L’EUROPE, BAN- QUET DES PEUPLES Théâtre Le Grenat, Perpignan Jeu. 9 janv., 20h30 et ven. 10 janv. 19h Créée au festival d’Avignon en juillet 2019, la dernière pièce de Roland Auzet met en scène dix artistes et un chœur de foule afin de réinvestir la question de l’Europe. Des femmes et des hommes de nationalités différentes  : comédiens, contre-ténor, chanteuse pop, danseuse, chœur, comme un kaléidoscope de l’Europe, comme le rêve d’un melting-pot, l’horizon d’une culture commune. Le lyrisme du texte de Laurent Gaudé y trouve ses résonances par la voix chantée, parlée, théâtrale, lyrique. ZAÏ ZAÏ ZAÏ ZAÏ Théâtre Sorano, Toulouse Du mer. 8 au sam. 11 janvier, à 20h Sous la forme originale d’une fiction radiophonique, Paul Moulin et ses complices du Théâtre de l’Argument portent à la scène 37 artdeville - Édition chicxulub



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :