Art de Ville n°65 déc 19/jan 2020
Art de Ville n°65 déc 19/jan 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°65 de déc 19/jan 2020

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Chicxulub

  • Format : (205 x 270) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 5,0 Mo

  • Dans ce numéro : dossier sur l'architecture d'avant-garde.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
6511, 7.r. -'..5,1 eete - -...de "'1-'rer-. 2'<'.11, r"..':'21  : I f rie.e. 1. q.L. k,'-  : Ji.'." ;% ÿ. "IP ; , I P..'S { 4'Lfri,'P,Iker, ?  : 41'I. l L 1. !.r'im 7e. "  : ef -
uinze ans de métier et, depuis près de vingt-sept mois, sur les routes de l’Hexagone. Après des dizaines de milliers de kilomètres et un millier de concerts, Manu Galure revient chez lui, à Toulouse, sac au dos et chaussettes aux pieds, précisément là où ce natif de la ville rose a démarré ce qu’il nomme son « compagnonnage ». C’était un soir d’équinoxe d’automne 2017. La boucle presque bouclée, le trentenaire effectue un dernier zigzag en direction de Brive-la-Gaillarde, en Corrèze. Il est sur le point de réaliser un projet qui lui trotte dans la tête depuis dix ans  : reprendre l’étendard des troubadours pour fabriquer des images qu’il dépose et partage depuis le 22 septembre 2017, à l’instar d’un artisan qui se met à l’ouvrage pour éprouver son métier chaque jour. À artdeville, il livre sa condition d’artiste itinérant et d’activiste de la scène sous un gros nuage gris des Causses du Quercy, à Saint- Jean-Lagineste dans le Lot. Quel est le quotidien d’un troubadour à l’heure du 2.0 et des réseaux sociaux ? Celui que j’avais en tête lorsque j’ai fait ce pari d’une tournée à pied et en chansons, un projet vieux de dix ans  : aller chanter partout et n’importe où mes chansons pour dire les histoires que je croise et les imaginaires qui m’inspirent au gré de mes promenades. Je me suis beaucoup renseigné sur les troubadours, un mouvement littéraire né en Occitanie voilà mille ans ; les premiers auteurs en langue vulgaire et les premiers à faire de la chanson française. Je me suis nourri de textes anciens, rédigés en occitan, et ça fait lien avec ce qui définit ma condition d’artiste  : inventer chaque jour un spectacle, au hasard des chemins et du temps, pour continuer à apprendre pas après pas mon métier d’auteur-compositeur-interprète. Concrètement, ça donne quoi ? Un mélange très chouette de routine et d’imprévus. Un contraste, aussi, de solitude et de partage ; un truc dont j’avais envie par ailleurs. J’arrive avec mon bardage vers Musique Manu Galure, compagnon de la chanson LE TROUBADOUR S’APPRÊTE À CLORE SA TOURNÉE À PIED ET EN CHANSONS, LE 21 DÉCEM- BRE AU THÉÂTRE SORANO, À TOULOUSE. Texte Eve Scholtès Photos Fabien Espinasse 21 artdeville - Édition chicxulub



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :