Argent & Patrimoine n°58 jan/fév/mar 2013
Argent & Patrimoine n°58 jan/fév/mar 2013
  • Prix facial : 9,90 €

  • Parution : n°58 de jan/fév/mar 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (180 x 280) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 70,3 Mo

  • Dans ce numéro : toutes les techniques pour protéger votre patrimoine en 2013.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
Argent & Patrimoine 2"'partie : Produits financiers et d'épargne 38 Livret A et LDD Cumulables, ce sont les livrets d'épargne les plus populaires en France. Exonérés d'impôts et de prélèvement sociaux, leurs taux d'intérêts sont cependant régulièrement menacés. En octobre 2012, mois du premier relèvement de plafond de 25% du Livret A (de 15.300 à 19.125 €) et du doublement de celui du Livret de développement durable (LDD) à 12.000 euros, 21,29 milliards d'euros ont afflué vers ces produits tandis que les dépôts sur les livrets bancaires fiscalisés ont diminué de 12,4 milliards d'euros. Pourtant, si l'État a annoncé vouloir encore relever le plafonds de ces produits exonérés d'impôts et de prélèvement fiscaux, il parle aussi de baisser le taux d'intérêt du Livret A dès février 2013 (jusqu'à 1,75%). Le livret A Bénéficiaires Le livret A est un compte d'épargne rémunéré dont les fonds sont disponibles à tout moment. Les intérêts sont exonérés d'impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux. Tous les établissements bancaires peuvent le proposer à tout particulier, qu'il soit majeur ou mineur, mais une même personne ne peut être titulaire que d'un seul livret A. Ouverture L'ouverture d'un livret A fait l'objet d'un contrat écrit conclu entre le souscripteur et l'établissement bancaire. Ce contrat précise notamment les opérations autorisées par l'établissement (virement, versement, retrait notamment). Versements et retraits Le livret A fonctionne comme un compte d'épargne ordinaire ; le livret physique Spécial fiscalité est remplacé par des relevés de compte (vous ne recevez ni chéquier, ni carte de paiement). L'établissement bancaire peut vous remettre une carte de retrait, mais vous ne pouvez l'utiliser qu'aux distributeurs de son réseau. À partir de 16 ans, les mineurs peuvent retirer les sommes figurant sur leur livret A, sauf opposition de leur représentant légal. Le montant minimal d'une opération de retrait ou de dépôt en espèces est de 10 € (1,5 € pour un livret ouvert à la Banque Postale). Un versement ne peut pas avoir pour conséquence de porter le montant inscrit sur le livret au-delà de 19.125 €. Rémunération Le taux d'intérêt annuel est 2,250/o (pourrait passer à 2% en février 2013). Les intérêts sont calculés le 1 er et le 16 de chaque mois. La date de la valeur prise en compte pour le calcul des intérêts varie suivant la date de l'opération (dépôt ou retrait) : Jusqu'au 15 du mois courant À partir du 16 du mois courant Dépôt 16 du même mois 1 er jour du mois suivant Retrait Dernier jour du mois précédent 15 du mois Les sommes déposées produisent des intérêts si elles sont placées par quinzaines entières. Au 31 décembre de chaque année, les intérêts cumulés sur l'année s'ajoutent au capital. À noter : l'ajout des intérêts au 31 décembre peut porter la valeur du livret au-delà de 19.125 €. Le Livret A peut également être ouvert par les associations sans but lucratif (associations loi 1901, éligibles à l'article 206-5 du code général des impôts) avec un plafond de 76.500 € et par les organismes d'Habitations à Loyer Modéré (HLM) sans plafond.
Argent & Patrimoine 2"'partie : Produits financiers et d'épargne Cumulavec d'autres produits d'épargne Il est possible de cumuler un livret A avec d'autres comptes sur livret (exemple : livret de développement durable). En revanche, il est interdit de détenir à la fois un livret A et un compte spécial sur livret du Crédit Mutuel (livret Bleu), sauf si celui-ci a été ouvert avant le 1 er septembre 1979. Clôture du livret A La clôture du livret A se fait par lettre simple ou en se déplaçant auprès de sa banque en précisant les références du livret A et le numéro de compte où doivent être déposées les sommes restant sur le livret. En cas de clôture du livret A en cours d'année, les intérêts sur la période courue depuis le début de l'année sont crédités au jour de clôture du compte. Le LDD Bénéficiaires En souscrivant un LDD, vous participez au développement de l'économie nationale et à la protection de l'environnement : les fonds collectés servent notamment de ressources pour des prêts bancaires aux entreprises et pour financer des travaux d'économie d'énergie pour les particuliers. Le livret de développement durable est un produit d'épargne rémunéré dont les fonds sont disponibles à tout moment. Tous les établissements bancaires peuvent le proposer aux personnes majeures dont le domicile fiscal est en France. Vous ne pouvez détenir qu'un seul livret. Toutefois, vous pouvez en détenir 2 au sein d'un couple, si vous êtes mariés ou liés par un Pacs, soumis à une imposition commune. Versements et retraits Dans la plupart des établissements, le versement initial minimum est de 15 €. Un versement ne peut pas avoir pour conséquence de porter le montant inscrit sur le livret au-delà de 12.000 €. Retraits et versements sont libres. L'établissement bancaire peut vous remettre une carte de retrait, mais vous ne pouvez l'utiliser qu'aux Spécial fiscalité distributeurs de son réseau. Rémunération Le taux d'intérêt annuel est 2,25%. Les intérêts sont calculés le 1 er et le 16 de chaque mois. La date de la valeur prise en compte pour le calcul des intérêts varie suivant la date de l'opération (dépôt ou retrait) : Jusqu'au 15 du mois courant À partir du 16 du mois courant Dépôt 16 du même mois 1 er jour du mois suivant Retrait Dernier jour du mois précédent 15 du mois Les sommes déposées produisent des intérêts si elles sont placées par quinzaines entières. Au 31 décembre de chaque année, les intérêts cumulés sur l'année s'ajoutent au capital. À noter : l'ajout des intérêts au 31 décembre peut porter la valeur du livret au-delà de 12.000 €. Dans la plupart des établissements bancaires, lorsque votre LDD atteint son plafond, vous pouvez placer les sommes restantes sur un produit complémentaire (jusqu'à 88.000 € sur le LDD Sup du CIC, 4.600 € sur le Codebis du Crédit Argicole...), disponible et rémunéré de 1,75% à 2% brut en moyenne mais soumis à l'impôt sur le revenu et aux contributions et prélèvements sociaux. 39



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Argent & Patrimoine numéro 58 jan/fév/mar 2013 Page 1Argent & Patrimoine numéro 58 jan/fév/mar 2013 Page 2-3Argent & Patrimoine numéro 58 jan/fév/mar 2013 Page 4-5Argent & Patrimoine numéro 58 jan/fév/mar 2013 Page 6-7Argent & Patrimoine numéro 58 jan/fév/mar 2013 Page 8-9Argent & Patrimoine numéro 58 jan/fév/mar 2013 Page 10-11Argent & Patrimoine numéro 58 jan/fév/mar 2013 Page 12-13Argent & Patrimoine numéro 58 jan/fév/mar 2013 Page 14-15Argent & Patrimoine numéro 58 jan/fév/mar 2013 Page 16-17Argent & Patrimoine numéro 58 jan/fév/mar 2013 Page 18-19Argent & Patrimoine numéro 58 jan/fév/mar 2013 Page 20-21Argent & Patrimoine numéro 58 jan/fév/mar 2013 Page 22-23Argent & Patrimoine numéro 58 jan/fév/mar 2013 Page 24-25Argent & Patrimoine numéro 58 jan/fév/mar 2013 Page 26-27Argent & Patrimoine numéro 58 jan/fév/mar 2013 Page 28-29Argent & Patrimoine numéro 58 jan/fév/mar 2013 Page 30-31Argent & Patrimoine numéro 58 jan/fév/mar 2013 Page 32-33Argent & Patrimoine numéro 58 jan/fév/mar 2013 Page 34-35Argent & Patrimoine numéro 58 jan/fév/mar 2013 Page 36-37Argent & Patrimoine numéro 58 jan/fév/mar 2013 Page 38-39Argent & Patrimoine numéro 58 jan/fév/mar 2013 Page 40-41Argent & Patrimoine numéro 58 jan/fév/mar 2013 Page 42-43Argent & Patrimoine numéro 58 jan/fév/mar 2013 Page 44-45Argent & Patrimoine numéro 58 jan/fév/mar 2013 Page 46-47Argent & Patrimoine numéro 58 jan/fév/mar 2013 Page 48-49Argent & Patrimoine numéro 58 jan/fév/mar 2013 Page 50-51Argent & Patrimoine numéro 58 jan/fév/mar 2013 Page 52-53Argent & Patrimoine numéro 58 jan/fév/mar 2013 Page 54-55Argent & Patrimoine numéro 58 jan/fév/mar 2013 Page 56-57Argent & Patrimoine numéro 58 jan/fév/mar 2013 Page 58-59Argent & Patrimoine numéro 58 jan/fév/mar 2013 Page 60-61Argent & Patrimoine numéro 58 jan/fév/mar 2013 Page 62-63Argent & Patrimoine numéro 58 jan/fév/mar 2013 Page 64-65Argent & Patrimoine numéro 58 jan/fév/mar 2013 Page 66-67Argent & Patrimoine numéro 58 jan/fév/mar 2013 Page 68-69Argent & Patrimoine numéro 58 jan/fév/mar 2013 Page 70-71Argent & Patrimoine numéro 58 jan/fév/mar 2013 Page 72-73Argent & Patrimoine numéro 58 jan/fév/mar 2013 Page 74-75Argent & Patrimoine numéro 58 jan/fév/mar 2013 Page 76-77Argent & Patrimoine numéro 58 jan/fév/mar 2013 Page 78-79Argent & Patrimoine numéro 58 jan/fév/mar 2013 Page 80-81Argent & Patrimoine numéro 58 jan/fév/mar 2013 Page 82-83Argent & Patrimoine numéro 58 jan/fév/mar 2013 Page 84