Argent & Patrimoine n°57 oct/nov/déc 2012
Argent & Patrimoine n°57  oct/nov/déc 2012
  • Prix facial : 9,90 €

  • Parution : n°57 de oct/nov/déc 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (180 x 280) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 14,6 Mo

  • Dans ce numéro : 100 conseils proactifs.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
Argent & Patrimoine 3 ème partie : Acheter dans l’ancien 42 Le viager, un placement à quitte ou double Pour un investisseur immobilier, un tel investissement peut s’avérer extrêmement avantageux... ou un puits sans fond. L’opération consiste en effet dans sa forme la plus courante, le viager occupé, à acheter un logement dont le vendeur continue à jouir, en l’échange d’une rente versée de façon régulière à ce même vendeur. Jusqu’à son décès. Quiz : quel investissement immobilier a séduit des personnages historiques aussi illustres que Valérie Giscard d’Estaing, Charles de Gaulle ou même John Kennedy ? Le viager. Ce principe de vente de biens immobiliers existe depuis plus de 200 ans dans le Code civil. Pourtant, il n’a jamais séduit le plus grand nombre. À l’heure actuelle, les experts estiment à légèrement plus de 5.000 le nombre de transactions annuelles. Une broutille. 858.200 mutations de logements ont été effectuées sur le marché de l’immobilier ancien selon les chiffres des notaires en 2011. Pourtant, la période est propice à un intérêt croissant pour ce mode de transaction : l’augmentation de l’espérance de vie, l’avenir précaire du système de retraite par répartition, le pouvoir d’achat des retraités en baisse et la nécessité pour plusieurs d’entre eux de trouver un revenu complémentaire. En quoi le viager peut-il les aider ? Explications... Qu’est-ce que le viager ? Le mot « viager » signifie « temps de vie » en vieux français. Le principe est simple : vendre son bien en échange du versement d’une rente à vie par l’acheteur. Ce qui ne rime Le guide de l’immobilier pas forcément avec la perte du logement. Le vendeur peut se réserver le droit d’occuper son bien jusqu’à son décès. On parle alors de viager occupé. Il peut être également vendu en viager libre de toute jouissance ou d’occupation. Deux acteurs principaux Le contrat est signé entre deux parties : - l’acquéreur ou débirentier verse une rente pendant toute la durée de vie du vendeur. En cas de viager occupé, la formule la plus courante, il est le nu-propriétaire du bien, et ce jusqu’à la mort du crédirentier. Si la somme doit être versée au conjoint, le logement reste en nue-propriété jusqu’au décès de ce 2nd ; - le vendeur ou crédirentier perçoit la rente. L’opération lui garantit des revenus réguliers jusqu’à son décès. À savoir : toute personne ayant une capacité juridique (droit de conclure un contrat...) propriétaire d’un bien immobilier peut vendre son logement en viager. Viager libre : l’accès à la propriété immédiat Les 2 modes de viagers possèdent chacun leurs atouts... et leurs inconvénients. Le 1 er : le viager libre. Dans ce cas de figure, à partir du jour de la signature de l’acte de vente, le vendeur perd son droit de jouissance
Argent & Patrimoine 3 ème partie : Acheter dans l’ancien L’acte notarié : le document faisant foi Qui paie les taxes foncières et d’habitation ? Et à qui revient le coût des travaux ? Le crédirentier ou le débirentier ? Le document faisant foi pour ce type de question est l’acte notarié. du bien. Ainsi l’acheteur, le débirentier, peut l’occuper ou le mettre en location. Il prend immédiatement à sa charge les frais d’entretien des lieux. Cette formule étant évidemment avantageuse pour l’acheteur, le prix de vente du bien immobilier est généralement supérieur à celui d’un bien similaire en viager occupé. Le montant de la rente s’avère donc bien plus élevé. C’est la raison pour laquelle relativement peu de transactions sont réalisées Le guide de l’immobilier avec ce mode de transaction. Du côté de l’acheteur, le viager libre permet pourtant de devenir propriétaire immédiatement, et avec des mensualités inférieures à celles d’un prêt immobilier classique. En outre, ce système assure tout de même au vendeur un revenu fixe et régulier avec une fiscalité avantageuse. Viager occupé : solution populaire et avantageuse Ce mode de fonctionnement représente plus de 95% des transactions en viager ! Abritel.fr 43



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Argent & Patrimoine numéro 57 oct/nov/déc 2012 Page 1Argent & Patrimoine numéro 57 oct/nov/déc 2012 Page 2-3Argent & Patrimoine numéro 57 oct/nov/déc 2012 Page 4-5Argent & Patrimoine numéro 57 oct/nov/déc 2012 Page 6-7Argent & Patrimoine numéro 57 oct/nov/déc 2012 Page 8-9Argent & Patrimoine numéro 57 oct/nov/déc 2012 Page 10-11Argent & Patrimoine numéro 57 oct/nov/déc 2012 Page 12-13Argent & Patrimoine numéro 57 oct/nov/déc 2012 Page 14-15Argent & Patrimoine numéro 57 oct/nov/déc 2012 Page 16-17Argent & Patrimoine numéro 57 oct/nov/déc 2012 Page 18-19Argent & Patrimoine numéro 57 oct/nov/déc 2012 Page 20-21Argent & Patrimoine numéro 57 oct/nov/déc 2012 Page 22-23Argent & Patrimoine numéro 57 oct/nov/déc 2012 Page 24-25Argent & Patrimoine numéro 57 oct/nov/déc 2012 Page 26-27Argent & Patrimoine numéro 57 oct/nov/déc 2012 Page 28-29Argent & Patrimoine numéro 57 oct/nov/déc 2012 Page 30-31Argent & Patrimoine numéro 57 oct/nov/déc 2012 Page 32-33Argent & Patrimoine numéro 57 oct/nov/déc 2012 Page 34-35Argent & Patrimoine numéro 57 oct/nov/déc 2012 Page 36-37Argent & Patrimoine numéro 57 oct/nov/déc 2012 Page 38-39Argent & Patrimoine numéro 57 oct/nov/déc 2012 Page 40-41Argent & Patrimoine numéro 57 oct/nov/déc 2012 Page 42-43Argent & Patrimoine numéro 57 oct/nov/déc 2012 Page 44-45Argent & Patrimoine numéro 57 oct/nov/déc 2012 Page 46-47Argent & Patrimoine numéro 57 oct/nov/déc 2012 Page 48-49Argent & Patrimoine numéro 57 oct/nov/déc 2012 Page 50-51Argent & Patrimoine numéro 57 oct/nov/déc 2012 Page 52-53Argent & Patrimoine numéro 57 oct/nov/déc 2012 Page 54-55Argent & Patrimoine numéro 57 oct/nov/déc 2012 Page 56-57Argent & Patrimoine numéro 57 oct/nov/déc 2012 Page 58-59Argent & Patrimoine numéro 57 oct/nov/déc 2012 Page 60-61Argent & Patrimoine numéro 57 oct/nov/déc 2012 Page 62-63Argent & Patrimoine numéro 57 oct/nov/déc 2012 Page 64-65Argent & Patrimoine numéro 57 oct/nov/déc 2012 Page 66-67Argent & Patrimoine numéro 57 oct/nov/déc 2012 Page 68-69Argent & Patrimoine numéro 57 oct/nov/déc 2012 Page 70-71Argent & Patrimoine numéro 57 oct/nov/déc 2012 Page 72-73Argent & Patrimoine numéro 57 oct/nov/déc 2012 Page 74-75Argent & Patrimoine numéro 57 oct/nov/déc 2012 Page 76-77Argent & Patrimoine numéro 57 oct/nov/déc 2012 Page 78-79Argent & Patrimoine numéro 57 oct/nov/déc 2012 Page 80-81Argent & Patrimoine numéro 57 oct/nov/déc 2012 Page 82-83Argent & Patrimoine numéro 57 oct/nov/déc 2012 Page 84