Argent & Patrimoine n°56 jui/aoû/sep 2012
Argent & Patrimoine n°56 jui/aoû/sep 2012
  • Prix facial : 9,90 €

  • Parution : n°56 de jui/aoû/sep 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (180 x 280) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 23,5 Mo

  • Dans ce numéro : les bons choix pour gagner plus.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
Argent & Patrimoine 2 ème partie : L’épargne 24 Épargne logement : PEL ou CEL ? Les banques proposent à leurs clients deux épargnes afin d’obtenir plus facilement un crédit immobilier avec des taux préférentiels : le plan d’épargne logement (PEL) et le compte épargne logement (CEL). Alors, faut-il privilégier le compte ou le plan ? Qu’est-ce que le PEL ? Modifié le 1 er mars 2011, ce compte bancaire réglementé permet d’obtenir un prêt d’épargne logement pour financer une résidence principale. Par ailleurs, grâce au PEL, si l’investissement immobilier donne lieu à un prêt immobilier supérieur à 5.000 €, l’État verse une prime plafonnée à 1.525 € en plus des intérêts bancaires standards en cas de bien immobilier respectant les normes de développement durable. Le plafond de la prime est de 1.000 € si l’achat concerne une résidence « énergivore » ou si le PEL est utilisé pour des travaux. Toutefois, pour obtenir des droits à prêt intéressants, l’effort d’épargne doit être significatif. Ainsi, le versement minimal à son ouverture est de 225 € et il faut y verser obligatoirement un minimum de 540 € par an (soit 45 € /mois) tout en faisant attention à ce que le total des sommes versées ne dépasse pas 61.200 €. Son taux de rémunération est actuellement de 2,5%.• Sur quelle période ? La période minimale de souscription de cette épargne est de 4 ans. Pendant les 4 premières années du compte, tout retrait équivaut à une fermeture du plan. Passé ce délai, le PEL peut être clôturé à tout moment. Au-delà de 10 ans d’existence, le compte est gelé. Il ne perçoit plus de versement mais peut tout de même continuer à fournir des intérêts, pendant 5 ans. La 15 ème Le guide des placements année, il se transforme en livret d’épargne classique.• En cas de clôture. En fonction de sa durée de vie, vous ne bénéficiez pas des mêmes avantages. Ainsi : - si sa fermeture est effectuée avant 2 ans, les intérêts sont recalculés aux taux du CEL en vigueur à la date de clôture ; - pour toute clôture après 2 ans, la rémunération au taux contractuel est conservée ; - si la fermeture intervient moins de 3 ans après la date du 1 er versement, les droits à prêt et à prime sont perdus ; - entre 3 et 4 ans, les droits à prêt sont ceux acquis au 3 ème anniversaire mais la prime est diminuée de moitié ; - entre 4 ans et l’échéance contractuelle, les droits à prêt sont ceux perçus à la date d’anniversaire précédente. Qu’est-ce que le CEL ? Le CEL est un placement disponible, c’est-à-dire assez similaire à un livret d’épargne. Son taux de rémunération est inférieur à celui d’un livret A, puisqu’il est fixé à 1,5% actuellement contre 2,25% pour le livret A, mais son avantage réside dans le fait qu’il permet d’obtenir des crédits à taux préférentiels pour le financement de votre habitation, auquel se rajoute une prime versée par l’État. Le montant minimal du versement à l’ouverture est de 300 €. La somme minimale de chaque versement ou retrait est fixé à 75 €. Le plafond de l’épargne est de 15.300 €, limite ne pouvant être dépassée que par la capitalisation annuelle des intérêts. Si aucune durée minimale ou maximale de détention n’est à signaler, pour obtenir un crédit, le compte doit
Argent & Patrimoine 2 ème partie : L’épargne avoir plus de 18 mois d’ancienneté. Le CEL ouvre lui aussi droit à une prime d’État en cas d’achat immobilier. Elle est plafonnée à 1.144 €. Versement minimal à l’ouverture Comparaison possible ? Caractéristiques du PEL et du CEL Le guide des placements Niveau rentabilité, le PEL se révèle être un meilleur placement que le CEL. Les taux d’intérêt parlent d’eux-mêmes : 1,5% contre 2,25%. Côté fiscalité, les intérêts des deux comptes sont exonérés d’impôt avec un bémol pour le PEL : cet avantage ne perdure que jusqu’à la veille du 12 ème anniversaire du plan. Par ailleurs, dans les deux cas, les prélèvements sociaux (15,5% désormais) sont dus annuellement. En revanche, les deux peuvent être souscrits par la même personne. Ils deviennent alors clairement complémentaires ! Plan d’épargne logement (PEL) Compte épargne logement (CEL) 225 € 300 € Versement régulier minimal 540 € /an, soit 45 € /mois, 135 € par trimestre ou 270 € par semestre 75 € par versement (montant minimal annuel) Solde maximal de l’épargne 61.200 € (hors intérêts) 15.300 € (hors intérêts) Durée minimale de 4 ans Aucune l’épargne Durée maximale de 15 ans Aucune détention Taux de rémunération 2,50%/an 1,50%/an Imposition Intérêts soumis aux cotisations sociales et à l’impôt sur le revenu pour les PEL de plus de 12 ans Intérêts exonérés d’impôts mais soumis aux prélèvements sociaux Disponibilité des fonds Aucune Oui, avec un montant minimal de 75 € pour chaque retrait Estimation du taux d’emprunt, au printemps 2012, hors assurance 4,20% 2,25% Prime de l’État (maximum) 1.000 € pour l’acquisition ou la construction d’un logement peu performant, 1.525 € pour une habitation respectant les normes bâtiment basse consommation (BBC) Montant du prêt minimal accordé Montant du prêt maximal accordé Durée minimale avant d’emprunter 5.000 € 300 € 92.000 € 23.000 € 4 ans 18 mois 50% des intérêts acquis dans la limite de 1.144 € 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Argent & Patrimoine numéro 56 jui/aoû/sep 2012 Page 1Argent & Patrimoine numéro 56 jui/aoû/sep 2012 Page 2-3Argent & Patrimoine numéro 56 jui/aoû/sep 2012 Page 4-5Argent & Patrimoine numéro 56 jui/aoû/sep 2012 Page 6-7Argent & Patrimoine numéro 56 jui/aoû/sep 2012 Page 8-9Argent & Patrimoine numéro 56 jui/aoû/sep 2012 Page 10-11Argent & Patrimoine numéro 56 jui/aoû/sep 2012 Page 12-13Argent & Patrimoine numéro 56 jui/aoû/sep 2012 Page 14-15Argent & Patrimoine numéro 56 jui/aoû/sep 2012 Page 16-17Argent & Patrimoine numéro 56 jui/aoû/sep 2012 Page 18-19Argent & Patrimoine numéro 56 jui/aoû/sep 2012 Page 20-21Argent & Patrimoine numéro 56 jui/aoû/sep 2012 Page 22-23Argent & Patrimoine numéro 56 jui/aoû/sep 2012 Page 24-25Argent & Patrimoine numéro 56 jui/aoû/sep 2012 Page 26-27Argent & Patrimoine numéro 56 jui/aoû/sep 2012 Page 28-29Argent & Patrimoine numéro 56 jui/aoû/sep 2012 Page 30-31Argent & Patrimoine numéro 56 jui/aoû/sep 2012 Page 32-33Argent & Patrimoine numéro 56 jui/aoû/sep 2012 Page 34-35Argent & Patrimoine numéro 56 jui/aoû/sep 2012 Page 36-37Argent & Patrimoine numéro 56 jui/aoû/sep 2012 Page 38-39Argent & Patrimoine numéro 56 jui/aoû/sep 2012 Page 40-41Argent & Patrimoine numéro 56 jui/aoû/sep 2012 Page 42-43Argent & Patrimoine numéro 56 jui/aoû/sep 2012 Page 44-45Argent & Patrimoine numéro 56 jui/aoû/sep 2012 Page 46-47Argent & Patrimoine numéro 56 jui/aoû/sep 2012 Page 48-49Argent & Patrimoine numéro 56 jui/aoû/sep 2012 Page 50-51Argent & Patrimoine numéro 56 jui/aoû/sep 2012 Page 52-53Argent & Patrimoine numéro 56 jui/aoû/sep 2012 Page 54-55Argent & Patrimoine numéro 56 jui/aoû/sep 2012 Page 56-57Argent & Patrimoine numéro 56 jui/aoû/sep 2012 Page 58-59Argent & Patrimoine numéro 56 jui/aoû/sep 2012 Page 60-61Argent & Patrimoine numéro 56 jui/aoû/sep 2012 Page 62-63Argent & Patrimoine numéro 56 jui/aoû/sep 2012 Page 64-65Argent & Patrimoine numéro 56 jui/aoû/sep 2012 Page 66-67Argent & Patrimoine numéro 56 jui/aoû/sep 2012 Page 68-69Argent & Patrimoine numéro 56 jui/aoû/sep 2012 Page 70-71Argent & Patrimoine numéro 56 jui/aoû/sep 2012 Page 72-73Argent & Patrimoine numéro 56 jui/aoû/sep 2012 Page 74-75Argent & Patrimoine numéro 56 jui/aoû/sep 2012 Page 76-77Argent & Patrimoine numéro 56 jui/aoû/sep 2012 Page 78-79Argent & Patrimoine numéro 56 jui/aoû/sep 2012 Page 80-81Argent & Patrimoine numéro 56 jui/aoû/sep 2012 Page 82-83Argent & Patrimoine numéro 56 jui/aoû/sep 2012 Page 84