Architecture Canada n°6 1er semestre 2009
Architecture Canada n°6 1er semestre 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°6 de 1er semestre 2009

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : Naylor Canada

  • Format : (213 x 276) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 3,5 Mo

  • Dans ce numéro : l'Institut royal d'architecture du Canada.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
www.raic.org/2009 PHOTO : CRAIG SPENCE Art en architecture L’outil d’enseignement transversal Art en architecture : Créer des assises solides pour l’avenir J’ai reçu récemment un exemplaire de la trousse d’enseignement transversal Art en architecture élaborée par l’Institut royal d’architecture du Canada (IRAC). J’en ai pris connaissance avec grand plaisir et le DVD À la mémoire du temps passé sur la construction du Musée canadien de la guerre m’a vivement intéressée. La qualité de la trousse, le soin apporté à sa préparation et l’engagement des personnes qui ont participé à ce projet sont manifestes. L’IRAC a toutes les raisons d’être fi er de cette réalisation qui offre aux jeunes un outil éducatif stimulant. Voici quelques suggestions sur l’utilisation qui peut en être faite. Apprentissages La trousse présente trois concepts d’apprentissage majeurs – la connaissance de la profession d’architecte, la création du Musée de la guerre et le rôle du Canada dans les guerres. On peut toutefois en ajouter un quatrième, ayant trait à la contribution des trois précédents à notre culture. Ce sont tous des concepts signifi catifs et relativement complexes en euxmêmes. Toutefois, ils sont présentés dans un contexte qui les rend compatibles et qui permet aux jeunes de faire des liens entre les divers apprentissages. par Cheryle Beaumont Directrice des études Arrondissement scolaire Langley No. 35, Langley,C.-B. Plus l’élève est âgé et cultivé, plus les apprentissages seront liés et interdépendants et plus il sera facile pour l’enseignant de les intégrer à son programme. Pour les élèves plus jeunes, l’acquisition de ces connaissances se fera fort probablement sous un angle unique, mais je suis convaincue que la trousse leur convient bien et qu’elle demeure pour eux un outil effi cace et agréable. Utilisation en fonction de l’âge La trousse convient très bien aux élèves de la dernière année du primaire et des premières années du secondaire qui l’utiliseront toutefois à une échelle un peu plus superfi cielle. Ils en saisiront bien l’un des principaux concepts et accorderont aux deux autres une importance moindre. Si l’outil sensibilise les jeunes à la profession d’architecte, c’est déjà une bonne chose. Les autres concepts (la guerre et le musée) ne sont pas des plus attrayants pour les enseignants et les élèves de ce groupe d’âge. Eff icacité Les élèves du deuxième cycle du secondaire qui étudient les sciences humaines et les arts seront davantage intéressés par ces deux 44 ■ THE ROYAL ARCHITECTURAL INSTITUTE OF CANADA/L’INSTITUT ROYAL D’ARCHITECTURE DU CANADA Pour de plus amples renseignements sur le programme Art en architecture, ou pour commander un exemplaire de la trousse, veuillez consulter la section des Achats en ligne du site Web de l’IRAC, à www.raic.org, ou communiquer avec Denise MacDonald à dmacdonald@raic.org ou au 613.241.3600, poste 205. autres concepts. La trousse prévoit de présenter la matière en un cours de 75 minutes, mais il est possible et même souhaitable d’y consacrer deux ou trois cours. En prenant plus de temps pour approfondir les questions soulevées par le DVD et demander aux élèves d’établir des liens entre ses trois principaux thèmes, les enseignants leur permettront de mieux comprendre l’un des points fondamentaux de la trousse : le processus de conception architecturale. Le documentaire traite d’ailleurs de cet aspect en suivant la démarche des architectes Raymond Moriyama, FRAIC et Alexander Rankin, FRAIC. Les élèves d’un niveau plus avancé ont besoin de suffi - samment de temps pour réfl échir à ces questions, les assimiler et comprendre les liens qui les unissent. Le documentaire À la mémoire du passé, au cœur du programme, est une œuvre effi cace et plaisante qui peut être très utile pour les élèves tout en valorisant la profession d’architecte auprès des jeunes. Je suis très heureuse de l’avoir visionné et d’avoir eu l’occasion d’analyser ses qualités éducatives. ■
S’inspirer du passé pour aller de l’avant Art en architecture Le projet Art en architecture poursuit sur sa lancée par George E. Bemi, FRAIC Quand j’ai accepté de contribuer au développement de la trousse Art en architecture, il y a plus de deux ans, avec l’Institut royal d’architecture du Canada (IRAC), je n’avais aucune idée de l’accueil qui serait réservé à ce projet. C’était la première fois que l’IRAC tentait de joindre un public de jeunes élèves. Comme en fait foi l’article de Cheryle Beaumont, à la page précédente, il semble que le milieu de l’enseignement l’ait reçu favorablement. Au cours des derniers mois, nous avons transmis la trousse à des enseignants du secondaire des quatre coins du pays. Nous avons été inspirés par l’émouvant documentaire bilingue À la mémoire du passé, qui suit les architectes Raymond Moriyama, FRAIC et Alexander Rankin, FRAIC tout au long de la conception et de la construction d’un bâtiment majeur d’Ottawa, particulièrement chargé de sens et qui a remporté de nombreux prix et est reconnu sur la scène mondiale. Le documentaire et le bâtiment ont fourni l’occasion idéale de diffuser aux jeunes du Canada le message que l’architecture a son importance et que l’environnement bâti, c’est plus que du béton et de l’acier. Avec le soutien de l’Ottawa Carleton District School Board, nous avons réalisé que le programme pouvait facilement être adapté pour aider les enseignants à suivre leurs programmes dans plusieurs matières, dont l’histoire, les langues, les arts visuels, la géométrie et la philosophie (voir l’article Bâtir un programme dans le numéro été/automne 2007 du magazine Architecture, pour en savoir davantage). Depuis sa création, nous distribuons la trousse bilingue à la grandeur du pays. George E. Bemi, FRAIC (à droite) and Denise MacDonald, du personnel de l’IRAC (à gauche), remettant des trousses Art and Architecture à des enseignants, lors de la Fête Historica à Ottawa Grâce à une contribution fi nancière d’Anciens Combattants Canada, en mars dernier, nous avons pu en transmettre des exemplaires gratuits à des écoles anglophones et francophones de toutes les provinces et des territoires. L’un des partenariats dont je suis très fi er est celui que nous avons conclu cette année avec le programme Fêtes Historica. Nous avons d’abord offert la trousse aux écoles qui ont remporté le concours d’essais à la Fête Historica d’Ottawa. Nous avons été tellement impressionnés de l’intérêt des élèves envers l’histoire et de leur curiosité intellectuelle, que nous avons également participé à la Fête Historica de l’Ontario et à la Fête Historica nationale qui s’est tenue à Victoria. Ces fêtes sont des occasions de rassemblement et de célébration et permettent aux jeunes d’en apprendre davantage sur les villes-hôtes. Nous espérons participer à encore plus de fêtes Historica l’an prochain. Peut-être inciteronsnous des élèves à présenter des projets sur l’histoire du Canada vue sous l’angle fascinant de l’architecture. Nous entendons poursuivre nos efforts pour joindre de plus en plus d’élèves et d’enseignants au cours de la présente année scolaire. Nous croyons que des initiatives comme celle-ci auront une infl uence déterminante pour amener la prochaine génération à soutenir l’édifi cation de villes durables, voire à y contribuer. ■ George E. Bemi est fellow de l’Institut royal d’architecture du Canada et président du Collège des fellows pour la région du Nord et de l’Est de l’Ontario et du Nunavut. Architecte à la retraite, il vit à Ottawa. THE ROYAL ARCHITECTURAL INSTITUTE OF CANADA/L’INSTITUT ROYAL D’ARCHITECTURE DU CANADA ■ 45 www.raic.org/2009 PHOTO : CAROL WHITE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Architecture Canada numéro 6 1er semestre 2009 Page 1Architecture Canada numéro 6 1er semestre 2009 Page 2-3Architecture Canada numéro 6 1er semestre 2009 Page 4-5Architecture Canada numéro 6 1er semestre 2009 Page 6-7Architecture Canada numéro 6 1er semestre 2009 Page 8-9Architecture Canada numéro 6 1er semestre 2009 Page 10-11Architecture Canada numéro 6 1er semestre 2009 Page 12-13Architecture Canada numéro 6 1er semestre 2009 Page 14-15Architecture Canada numéro 6 1er semestre 2009 Page 16-17Architecture Canada numéro 6 1er semestre 2009 Page 18-19Architecture Canada numéro 6 1er semestre 2009 Page 20-21Architecture Canada numéro 6 1er semestre 2009 Page 22-23Architecture Canada numéro 6 1er semestre 2009 Page 24-25Architecture Canada numéro 6 1er semestre 2009 Page 26-27Architecture Canada numéro 6 1er semestre 2009 Page 28-29Architecture Canada numéro 6 1er semestre 2009 Page 30-31Architecture Canada numéro 6 1er semestre 2009 Page 32-33Architecture Canada numéro 6 1er semestre 2009 Page 34-35Architecture Canada numéro 6 1er semestre 2009 Page 36-37Architecture Canada numéro 6 1er semestre 2009 Page 38-39Architecture Canada numéro 6 1er semestre 2009 Page 40-41Architecture Canada numéro 6 1er semestre 2009 Page 42-43Architecture Canada numéro 6 1er semestre 2009 Page 44-45Architecture Canada numéro 6 1er semestre 2009 Page 46-47Architecture Canada numéro 6 1er semestre 2009 Page 48-49Architecture Canada numéro 6 1er semestre 2009 Page 50-51Architecture Canada numéro 6 1er semestre 2009 Page 52